Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Union européenne et Asie centrale: de nouvelles perspectives pour un partenariat renforcé

Bruxelles, le 15 mai 2019

L'Union européenne présente sa vision d'un partenariat renouvelé avec l'Asie centrale et actualise sa stratégie relative aux relations avec la région initialement définie en 2007.

La nouvelle communication conjointe adoptée ce jour par la Commission européenne et la haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité expose une nouvelle vision pour un partenariat renforcé avec les cinq pays d'Asie centrale, à savoir le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan. Cette communication est adoptée à un moment décisif, alors que la connectivité entre l'Europe et l'Asie connaît un développement rapide, que certains des pays de la région engagent des réformes et s'ouvrent et que la coopération régionale bénéficie d'une nouvelle dynamique.

«L'Asie centrale a toujours été une région clé du fait de son histoire, de sa culture et du rôle qu'elle joue dans l'établissement de liens entre l'Orient et l'Occident. Aujourd'hui, sa position stratégique ne cesse de se renforcer, dans un contexte interne et régional dynamique et positif, alors que les défis mondiaux sont toujours plus nombreux et nécessitent un partenariat renforcé» a déclaré Mme Federica Mogherini, haute représentante/vice-présidente. «La résilience et la prospérité seront les piliers de notre coopération avec l'Asie centrale et du soutien que nous accorderons au développement durable et aux processus de réforme, dans l'intérêt de nos citoyens.»

M. Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, a ajouté ce qui suit: «L'Union européenne est un partenaire de premier plan pour le développement de la région, à laquelle elle apporte une aide de plus d'un milliard d'euros pour la période 2014-2020 dans des domaines tels que l'état de droit, l'environnement, l'eau, le commerce et la gestion des frontières. Grâce au partenariat renouvelé, nous voulons renforcer notre coopération avec nos partenaires d'Asie centrale afin de les aider à améliorer la résilience, la prospérité et l'interconnexion de la région.»

La communication conjointe propose de concentrer l'engagement futur de l'UE sur deux aspects:

  • s'associer pour la résilience, en renforçant la capacité des États d'Asie centrale à surmonter les chocs internes et externes et à engager des réformes;
  • s'associer pour la prospérité, en soutenant la modernisation de l'économie, en encourageant une connectivité durable et en investissant dans la jeunesse.

L'UE est en outre déterminée à investir en faveur de la coopération régionale en Asie centrale en aidant les pays de cette région à promouvoir le dialogue et la coopération à leur propre rythme.

Outre l'accord de partenariat et de coopération renforcé signé avec le Kazakhstan, l'Union européenne prévoit de conclure des négociations relatives à des accords similaires avec l'Ouzbékistan et le Kirghizstan et d'utiliser au mieux l'arsenal dont elle dispose en matière d'aide au développement dans la région.

Dans le droit fil de sa stratégie visant à relier l ‘Europe à l'Asie et en utilisant les cadres de coopération existants, l'UE nouera, selon les besoins, des partenariats en matière de connectivité durable avec les pays d'Asie centrale, qui seront fondés sur les principes du marché et les normes internationales et garantiront la transparence. La coopération devrait porter sur des domaines tels que les transports, l'énergie et les connexions numériques ainsi que les contacts interpersonnels.

L'UE envisage également d'intensifier sa coopération avec ses partenaires d'Asie centrale pour favoriser la paix en Afghanistan compte tenu de l'intérêt essentiel que revêt l'avenir de ce pays pour l'Asie centrale. Elle continuera donc d'accorder la priorité à la participation de l'Afghanistan, s'il y a lieu, aux réunions du dialogue entre l'UE et l'Asie centrale et aux programmes régionaux concernés, et au soutien à un plus grand nombre de projets de coopération régionaux et trilatéraux avec des partenaires d'Afghanistan et d'Asie centrale.

Contexte

La communication conjointe adoptée ce jour par la Commission européenne et la haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité doit à présent être examinée par le Conseil et le Parlement européen.

Mme Mogherini, conjointement avec M. Mimica, a l'intention de présenter officiellement la nouvelle stratégie de l'UE à l'égard de l'Asie centrale à ses homologues de cette région lors de la 15e réunion ministérielle entre l'UE et l'Asie centrale, qui aura lieu le 7 juillet à Bichkek (République kirghize).

Pour en savoir plus

Communication conjointe - Union européenne et Asie centrale: de nouvelles perspectives pour un partenariat renforcé

Fiche d'information sur les relations UE-Asie centrale

Site web de la délégation de l'Union européenne au Kazakhstan

Site web de la délégation de l'Union européenne en République kirghize

Site web de la délégation de l'Union européenne au Tadjikistan

Site web du bureau de liaison de l'Union européenne au Turkménistan

Site web de la délégation de l'Union européenne en Ouzbékistan

IP/19/2494

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar