Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

L'union fait la force: les dirigeants de l'UE vont jeter les bases d'un avenir commun lors du sommet de Sibiu

Bruxelles, le 7 mai 2019

Le 9 mai 2019, les dirigeants de l'UE se réuniront à Sibiu, ainsi que l'avait suggéré le président Juncker dans son discours de 2017 sur l'état de l'Union, afin d'examiner le prochain programme stratégique de l'UE pour la période 2019-2024.

Ils procéderont à un échange de vues sur les défis et les priorités de l'UE pour les années à venir. Le programme actuel a été adopté en juin 2014 par le Conseil européen, aboutissant aux 10 priorités politiques de la Commission Juncker. Cinq ans plus tard, les efforts déployés pour respecter ces priorités ont produit des résultats tangibles pour les citoyens, en dépit de nombreuses difficultés inattendues, qui continuent de poser de graves problèmes à notre Union. Se fondant sur les recommandations stratégiques portant sur la manière dont l'Europe pourra façonner son avenir présentées la semaine dernière, la Commission fait aujourd'hui le bilan de ce qui a été accompli au cours des cinq dernières années.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré: «Lors de ma prise de fonctions, j'ai dit qu'il s'agissait de notre dernière chance de montrer aux Européens que leur Union travaille pour eux. Ces cinq dernières années, j'ai œuvré sans relâche à tenir les promesses que nous avons faites. Si, dans certains domaines nous avons, je le pense, dépassé les attentes, dans d'autres, cela n'a pas été le cas. Je demeure néanmoins convaincu que notre action s'est toujours portée sur les domaines où cela comptait le plus. L'Union doit à présent se tourner vers l'avenir, en tirant les leçons de ses expériences et en s'appuyant sur ses réussites. Nous devons être encore plus ambitieux et plus déterminés que jamais.»

Un bilan solide

Les 10 priorités de la Commission Juncker se sont concentrées sur les domaines qui importent le plus pour les Européens: recréer de l'emploi, de la croissance et de l'investissement, renforcer l'équité sociale, gérer les migrations, atténuer les menaces pesant sur la sécurité, libérer le potentiel des transitions numérique et énergétique, faire de l'UE un acteur mondial plus fort et renforcer la transparence et la légitimité démocratique.

À l'été 2018, la Commission Juncker avait présenté toutes les propositions législatives qu'elle s'était engagée à élaborer au début de son mandat. Au total, elle a présenté 471 nouvelles propositions législatives et a repris 44 autres propositions présentées par des Commissions précédentes. Parmi celles-ci, 348 propositions ont été adoptées ou approuvées par le Parlement européen et le Conseil au cours du mandat actuel.

La Commission a publié aujourd'hui 20 fiches d'information qui montrent comment l'UE a réussi à honorer les engagements pris en 2014 dans le cadre de l'agenda stratégique du Conseil européen et des 10 priorités politiques de la Commission Juncker

Perspectives

La semaine dernière, la Commission européenne a formulé un certain nombre de recommandations stratégiques portant sur la manière dont l'Europe pourra façonner son avenir dans un monde de plus en plus multipolaire et incertain. La Commission recommande d'articuler le programme stratégique de l'UE pour 2019-2024 autour de 5 axes:

  • une Europe protectrice car la paix est une force dans le monde d'aujourd'hui;
  • une Europe concurrentielle qui investit dans les technologies de demain et soutient nos plus grandes réalisations: le marché unique, notre industrie et notre monnaie commune;
  • une Europe équitable qui défend les principes fondamentaux que sont l'égalité, l'état de droit et la justice sociale dans le monde moderne;
  • une Europe durable qui prend l'initiative en matière de développement durable et de lutte contre le changement climatique;
  • et une Europe influente qui cherche à sauvegarder et à moderniser le système fondé sur des règles qui nous a été si utile pendant tant de temps.

 C'est sur cette stratégie que les dirigeants des 27 États membres de l'UE, réunis à Sibiu, vont pouvoir se fonder pour définir de nouvelles orientations politiques et de nouvelles priorités pour l'UE dans la perspective des élections du Parlement européen du 23 au 26 mai 2019, ainsi que des changements politiques à la tête des institutions de l'UE qui s'ensuivront.

Le président Juncker représentera la Commission européenne à la réunion informelle des chefs d'État ou de gouvernement de 27 États membres de l'UE à Sibiu, le 9 mai 2019. Auparavant, il participera à un dialogue citoyen aux côtés du président roumain, M. Iohannis, le 8 mai 2019 à 18:00 HEC

Les commissaires Thyssen et Navracsics seront également à Sibiu, en Roumanie pour l'ouverture de l'évènement destiné à la jeunesse intitulé «Façonnons l'avenir de l'Europe ensemble !», et assisteront à la cérémonie de remise des prix du concours de photographie #MySocialEurope. La commissaire Navracsics remettra également des prix aux lauréats du mois du concours de photos intitulé «My magical European Solidarity Corps moment».

Contexte

Il y a cinq ans, le Conseil européen a défini un vaste programme stratégique pour l'Union à l'ère du changement. Ce programme s'est précisé avec les 10 priorités politiques du président Jean-Claude Juncker, élaborées au cours de sa campagne électorale et en concertation avec les États membres et le Parlement européen. Depuis lors, la Commission Juncker a engrangé de solides résultats dans la réalisation de son programme stratégique.

L'UE a désormais besoin de nouveaux objectifs ambitieux, réalistes et bien définis pour le prochain cycle institutionnel.

En mars 2017, à la veille de la commémoration du 60e anniversaire des traités de Rome, la Commission a publié son Livre blanc sur l'avenir de l'Europe. Celui-ci présentait cinq scénarios possibles pour l'avenir d'une Union européenne comptant 27 États membres. Ces scénarios ont constitué le point de départ d'un débat de grande ampleur sur l'avenir de l'Europe, débat qui peut à présent inspirer les principales priorités du prochain programme stratégique. Les citoyens ont été consultés à l'occasion de près de 1 600 consultations et dialogues citoyens.

Lors de son discours de 2017 sur l'état de l'Union, le président Juncker a dévoilé une feuille de route détaillant les principales étapes vers une Union plus unie, plus forte et plus démocratique. Sur cette base, les chefs d'État ou de gouvernement des États membres se sont réunis à Tallinn (Estonie), où ils ont adopté un «programme des dirigeants» dressant la liste des problématiques et défis les plus pressants auxquels des solutions doivent être apportées avant les élections européennes de 2019.

Le 9 mai 2019, les dirigeants de l'UE se réuniront à Sibiu (Roumanie), où ils devraient conduire ce processus à son apogée en renouvelant leur engagement en faveur d'une Union européenne qui obtient des résultats sur les questions qui comptent réellement pour les citoyens. Ils réfléchiront aux aspirations politiques de notre Union et prépareront le programme stratégique pour les cinq prochaines années.

Pour en savoir plus

Fiches d'information sur les 10 priorités de la Commission

Contribution de la Commission à l'agenda stratégique 2019-2024

Note d'information pour les médias sur le sommet de Sibiu

IP/19/2392

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar