Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Déclaration conjointe UE - États-Unis: les États-Unis sont le principal fournisseur de graines de soja de l'Europe, dont les importations américaines sont en hausse de 121 %

Bruxelles, le 16 avril 2019

Les nouveaux chiffres publiés aujourd'hui par la Commission européenne montrent que les importations de soja provenant des États-Unis dans l'Union européenne ont augmenté de 121 % au cours de la campagne actuelle (de juillet 2018 à la mi-avril 2019), par rapport à la même période de l'année précédente.

Avec une part de 72 % dans les importations européennes de graines de soja, les États-Unis restent le fournisseur numéro un de l'Europe. L'Europe est quant à elle la première destination des exportations de graines de soja américaines (22 %), suivie de la Chine (18 %) et du Mexique (9 %).

L'accroissement des échanges dans un certain nombre de domaines et pour un certain nombre de produits, y compris les graines de soja, était l'un des objectifs de la déclaration commune convenue entre les présidents Juncker et Trump le 25 juillet 2018. La Commission européenne concrétise son engagement et publie régulièrement des chiffres sur les importations dans l'UE de graines de soja en provenance des États-Unis. Le rapport publié aujourd'hui est le cinquième rapport actualisé sur le commerce des graines de soja avec les États-Unis.

Il ressort de ce rapport que:

  • par rapport aux 42 premières semaines de la campagne 2017/2018 (de juillet à mi-avril), les importations dans l'UE de graines de soja en provenance des États-Unis ont augmenté de 121 % au cours de la campagne actuelle, pour atteindre 8 244 594 tonnes;
  • si l'on considère l'ensemble des importations de graines de soja dans l'UE, la part des États‑Unis s'élève désormais à 72 %, contre 36 % au cours de la même période de l'année dernière. Les États‑Unis se situent ainsi loin devant le Brésil (21 %), deuxième fournisseur de l'UE, suivi de l'Ukraine (2,3 %), du Canada (1,8 %) et du Paraguay (0,7 %).

En janvier 2019, la Commission a conclu que les graines de soja des États-Unis respectaient les exigences techniques en vue de leur utilisation dans les biocarburants dans l'UE, décision qui crée les conditions nécessaires à la poursuite de la croissance de ces exportations en élargissant les débouchés pour le soja américain sur le marché européen.

Les États-Unis sont également le premier pays d'origine des importations agroalimentaires de l'UE en général. Les derniers chiffres montrent qu'entre février 2018 et janvier 2019, la valeur des importations agroalimentaires en provenance des États-Unis a augmenté de 14 %. Il s'agit d'une augmentation de valeur de 1,5 milliard €, due principalement à l'augmentation des importations de graines de soja, de tourteaux de soja et de plusieurs autres produits.

Contexte

L'UE importe, chaque année, environ 14 millions de tonnes de graines de soja, qu'elle utilise comme source de protéines pour nourrir ses animaux, notamment les poulets, les porcs et les bovins, ainsi que pour la production de lait. En raison de leurs prix compétitifs, les graines de soja en provenance des États‑Unis se révèlent être, pour les importateurs et les utilisateurs européens, une solution très intéressante pour l'alimentation animale.

Les données figurant dans le rapport sur les graines de soja publié aujourd'hui proviennent de l'Observatoire du marché des cultures, lancé par la Commission européenne en juillet 2017 pour partager des données de marché et des analyses à court terme afin d'améliorer la transparence.

Pour en savoir plus

Annexe

Image 1

Image 2

Image 3

IP/19/2154

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar