Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Union de l'énergie: l'Union européenne dégage 750 millions d'euros pour les infrastructures axées sur les énergies propres

Bruxelles, le 20 mars 2019

Union de l'énergie: l'Union européenne dégage 750 millions d'euros pour les infrastructures axées sur les énergies propres

La Commission dégage aujourd'hui 750 millions d'euros en vue de grands projets européens d'infrastructures énergétiques capables de générer des bénéfices transfrontaliers majeurs. Soutenir la construction des infrastructures nécessaires contribue aux priorités énergétiques de la Commission consistant à améliorer la sécurité énergétique, tout en proposant un choix plus large aux consommateurs et en dynamisant la croissance économique et l'emploi. Ces interconnexions sont également essentielles pour l'exploitation des sources d'énergie renouvelables afin que l'Europe occupe la première place mondiale du secteur des énergies renouvelables.

 

Un réseau européen totalement interconnecté est l'une des conditions préalables essentielles à la réalisation du but ultime de l'Union de l'énergie, à savoir garantir une énergie sûre, abordable et durable, l'une des principales priorités politiques de la Commission Juncker tout au long de son mandat.

M. Miguel Arias Cañete, commissaire chargé de l'action pour le climat et de l'énergie, a déclaré: «Le système énergétique européen évolue rapidement d'un système énergétique datant du siècle dernier à un système à faible intensité de carbone, davantage numérique et axé sur les consommateurs. La transition énergétique est déjà bien engagée en Europe, avec des niveaux record d'utilisation de sources d'énergie renouvelables et une baisse rapide des coûts. Les infrastructures énergétiques de l'Europe doivent évoluer dans la même direction et à la même vitesse afin de soutenir pleinement la transition énergétique vers une Europe neutre pour le climat.»

L'achèvement d'un marché intérieur de l'énergie totalement intégré rendra possible une décarbonation rentable du bouquet énergétique en favorisant une meilleure intégration des sources d'énergie renouvelables fluctuantes et en contribuant à satisfaire collectivement les objectifs de l'UE, qui sont d'arriver à une part des énergies renouvelables consommées de 32 % minimum et de réduire d'au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre au niveau national d'ici à 2030 par rapport à 1990, conformément aux engagements internationaux que nous avons pris dans le cadre des accords de Paris.

Une économie européenne neutre pour le climat à l'horizon 2050 ne sera une réalité qu'avec une infrastructure adéquate et intelligente assurant une interconnexion optimale et une intégration sectorielle. Une coopération transfrontalière et régionale accrue permettra de profiter pleinement de la modernisation et de la transformation de l'économie européenne.

Historique du dossier

L'appel à propositions «Énergie» du MIE pour 2019 sera ouvert jusqu'au 13 juin 2019. Afin de prétendre au financement du volet «Énergie» du MIE, les projets doivent d'abord recevoir le titre de projets d'intérêt commun (PIC). Les PIC doivent avoir une incidence significative sur au moins deux pays de l'Union européenne et doivent améliorer la compétitivité, renforcer la sécurité énergétique de l'UE et contribuer à un développement durable et à la protection de l'environnement.

Les propositions de financement reçues, qui peuvent porter sur des études ou des travaux de construction, seront alors évaluées à l'aune de plusieurs critères supplémentaires. Ces critères incluent leur état de maturité, leurs avantages en termes de sécurité d'approvisionnement, de solidarité ou d'innovation et la mesure dans laquelle un soutien public est nécessaire pour supprimer les goulets d'étranglement.

Le volet «Énergie» du MIE prévoit un budget total de 5,35 milliards d'euros pour les infrastructures énergétiques transeuropéennes au cours de la période 2014-2020. Pour pouvoir bénéficier d'une subvention, une proposition doit faire partie des «projets d'intérêt commun» (PIC). Une fois achevé, chaque projet apportera des avantages substantiels à au moins deux États membres, renforcera la sécurité de l'approvisionnement, contribuera à l'intégration du marché ainsi qu'à l'intensification de la concurrence et permettra de réduire les émissions de CO2. La liste de projets d'intérêt commun établie par l'Union est mise à jour tous les deux ans. La dernière liste de projets d'intérêt commun en date a été publiée par la Commission en novembre 2017. À ce jour, le volet «Énergie» du MIE a alloué 3,4 milliards d'euros aux PIC.

Pour en savoir plus:

Communication «Une planète propre pour tous»

Aperçu des projets financés par le mécanisme pour l'interconnexion en Europe — Énergie pour la période 2014-2016

Liste actuelle des «projets d'intérêt commun»

Mécanisme pour l'interconnexion en Europe:

Infrastructures énergétiques

 

 

IP/19/1756

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar