Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Les États-Unis s'imposent comme le principal fournisseur de graines de soja de l'Europe, dont les importations américaines augmentent de 112 %

Bruxelles, le 7 janvier 2019

Les importations de graines de soja en provenance des États-Unis par l'UE ont connu une hausse de 112 % au cours de la dernière campagne (juillet-décembre 2018), par rapport à la même période de l'année précédente. Avec une part de 75 % dans les importations européennes de graines de soja, les États-Unis restent le fournisseur numéro un de l'Europe.

Quant à elle, l'Europe demeure de loin la première destination des exportations de graines de soja américaines (28 %), suivie de l'Argentine (10 %) et du Mexique (9 %).

Cette évolution s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la déclaration conjointe adoptée par les présidents Juncker et Trump en juillet 2018. Dans cette déclaration, les deux parties sont convenues d'accroître les échanges commerciaux dans plusieurs secteurs et pour plusieurs produits, dont les graines de soja. C'est pourquoi la Commission européenne publie désormais régulièrement des chiffres sur les importations de l'UE.

Les dernières tendances importantes observées au second semestre 2018 viennent confirmer la position de numéro un des États-Unis pour ce qui est de l'approvisionnement de l'UE en graines de soja sur l'ensemble de l'année civile, loin devant le Brésil, jusque-là premier fournisseur de l'Europe. Ainsi, en 2018 (de janvier à décembre), 50 % des importations de l'Europe provenaient des États-Unis et 36 % du Brésil (contre 37 % en 2017).

Les importations européennes de graines de soja en provenance des États-Unis devraient encore augmenter à la suite de la décision de la Commission d'engager la procédure visant à autoriser l'utilisation de graines de soja américaines pour la production de biocarburants.

Il ressort du rapport publié aujourd'hui que:

  • par rapport aux 27 premières semaines de la campagne 2017 (de juillet à décembre), les importations dans l'UE de graines de soja en provenance des États-Unis ont augmenté de 112 %, pour atteindre 5 181 833 tonnes;
  • si l'on considère l'ensemble des importations de graines de soja dans l'UE, la part des États‑Unis s'élève désormais à 74,5 %, contre 39 % sur la même période l'année dernière. Les États‑Unis se situent ainsi loin devant le Brésil (19 %), deuxième fournisseur de l'UE, suivi du Canada (2 %), de l'Ukraine (1,6 %) et du Paraguay (1 %).

En décembre 2018, la Commission européenne a lancé une consultation publique sur la décision d'autoriser l'utilisation de graines de soja américaines pour la production de biocarburants en Europe. Après examen, la Commission a estimé que l'«U.S. Soybean Sustainability Assurance Protocol» soumis par les exportateurs de soja américains remplissait les exigences de durabilité définies dans la législation de l'UE en vue de l'utilisation de graines de soja dans les biocarburants.

Le projet de décision d'exécution a été publié pour avis jusqu'au 16 janvier sur le portail «Mieux légiférer» et devrait être adopté dans les prochaines semaines, ce qui permettra aux exportateurs américains de diversifier encore davantage leurs marchés européens, tout en contribuant aux objectifs de l'UE en matière d'énergies renouvelables.

Contexte

L'UE importe, chaque année, environ 14 millions de tonnes de graines de soja, qui sont utilisées comme source de protéines pour nourrir ses animaux, notamment les poulets, les porcs et les bovins, ainsi que pour la production de lait. En raison de leurs prix compétitifs, les graines de soja en provenance des États‑Unis sont considérées par les importateurs et les utilisateurs européens comme une solution très intéressante pour l'alimentation animale.

Les données figurant dans le rapport publié aujourd'hui sur les graines de soja proviennent de l'Observatoire du marché des cultures, lancé par la Commission européenne en juillet 2017 pour partager des données de marché et des analyses à court terme afin d'améliorer la transparence.

Pour en savoir plus

Annexe

Image 1

Image 2

Image 3

IP/19/161

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar