Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Iraq: l'UE annonce une enveloppe supplémentaire de 50 millions d'euros au titre de l'aide humanitaire et de la coopération au développement

Bruxelles, le 20 février 2019

L'UE a annoncé une aide humanitaire supplémentaire de 30 millions d'euros. Une enveloppe supplémentaire de 20 millions d'euros au titre du développement contribuera à la reconstruction du patrimoine culturel du pays, ainsi qu'à la création d'emplois et de perspectives pour les personnes jeunes et vulnérables.

Cette annonce a été faite par le commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides, à l'occasion de sa sixième visite en Iraq aujourd'hui.

Le commissaire Stylianides a tenu les propos suivants: «À chacune de mes visites en Iraq, je peux voir l'espoir de la population malgré les conditions difficiles. En ce moment critique pour le pays, l'UE réaffirme, par cette nouvelle contribution financière, sa volonté de témoigner de sa solidarité avec tous les Iraquiens, et cette nouvelle enveloppe permettra d'aider les plus vulnérables.»

Le commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, a ajouté: «L'UE s'engage pour la reconstruction de l'Iraq. La nouvelle enveloppe annoncée ce jour nous permet de contribuer à la restauration du riche patrimoine culturel de Mossoul et de Bassora, et en parallèle, de créer les indispensables emplois et débouchés.»

Pendant sa visite en Iraq, le commissaire Stylianides, accompagné du Vice-Premier ministre belge, Alexander de Croo, s'est rendu à Mossoul, où des écoles et des hôpitaux bénéficient du financement de l'UE pour permettre aux plus vulnérables d'accéder aux services de base. À Erbil, le commissaire a visité des camps hébergeant des milliers de personnes déplacées par le conflit. À Bagdad, le commissaire a eu l'occasion de s'entretenir avec les autorités iraquiennes.

Aide humanitaire: La nouvelle aide humanitaire de l'UE, d'un montant de 30 millions d'euros, comprendra une protection, des soins de santé d'urgence, un hébergement de base, de la nourriture, de l'eau potable et des mesures d'assainissement et d'hygiène en faveur des plus nécessiteux dans le pays. Sont également concernés les Iraquiens qui sont toujours déplacés, ainsi que les réfugiés syriens en Iraq. Ce financement permettra de proposer une assistance psychologique, d'améliorer les services destinés aux survivant(e)s de violences sexuelles, et de proposer des traitements de physiothérapie et de revalidation aux blessés de guerre. L'UE appuiera également la reprise de services publics de base, tels que la santé, l'éducation et la fourniture d'eau, dans les zones touchées par la guerre, telles que Mossoul, l'ouest de l'Anbar et Hawija.

Coopération au développement: L'enveloppe en faveur de la coopération au développement, d'un montant de 20 millions d'euros, proposera aux jeunes des possibilités de formation technique et professionnelle sur mesure dans le secteur de la construction, afin d'aider à reconstituer le paysage urbain historique de Mossoul et Bassora. Elle permettra également d'octroyer aux petites et moyennes entreprises et aux associations des petites subventions axées sur la redynamisation des activités socio-économiques et culturelles. Ce financement, qui doit être conclu le 21 février, s'inscrit dans le cadre de l'initiative phare Faire revivre l'esprit de Mossoul, menée par l'UNESCO dans le but de favoriser la cohésion sociale et de promouvoir la paix. Cette initiative, qui bénéficie du soutien inconditionnel du gouvernement iraquien, sera axée sur la restauration et la réhabilitation du patrimoine culturel, ainsi que sur la revitalisation des institutions éducatives et culturelles. Cette mesure s'inscrit dans le cadre de l'engagement pris par l'Union lors de la conférence pour la reconstruction de l'Iraq, qui s'est tenue au Koweït en février 2018.

L'enveloppe supplémentaire annoncée aujourd'hui porte l'aide de l'UE en faveur de l'Iraq, depuis le début de la crise en 2015, à 420 millions d'euros en matière humanitaire et à 309 millions d'euros en matière de coopération au développement.

Contexte

L'UE se trouve en première ligne des efforts entrepris au niveau international pour régler les problèmes humanitaires et relever les défis sur le plan de la reconstruction et du développement à la suite de la crise iraquienne, apportant des réponses à l'urgence humanitaire et soutenant la stabilité et le développement du pays.

Outre le financement direct de l'aide humanitaire, la Commission européenne soutient la coordination et le transport de fournitures d'urgence, telles que des tentes, des couvertures, des kits d'hygiène, du matériel médical et d'autres fournitures offertes par les États participant au mécanisme européen de protection civile.

L'aide de l'UE en faveur de l'Iraq s'inscrit dans le cadre de la stratégie de l'UE à l'égard de l'Iraq de 2018, et des conclusions du Conseil du 19 mai 2017 désignant l'Iraq comme pays pilote pour la mise en œuvre du lien entre l'aide humanitaire et le développement.

Pour en savoir plus

Aide humanitaire de l'UE en faveur de l'Iraq

Coopération au développement de l'UE avec l'Iraq

Page web DEVCO

IP/19/1289

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar