Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Crise des Rohingyas: l'UE débloque 24 millions d'euros pour le Bangladesh

Bruxelles, le 15 février 2019

La Commission européenne a débloqué une enveloppe supplémentaire de 24 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur des réfugiés rohingyas et de leurs communautés d'accueil vivant dans le district de Cox's Bazar, au Bangladesh.

Une partie du financement couvrira également des mesures de préparation aux catastrophes dans le pays.

M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, s'est exprimé ences termes:«La communauté humanitaire et le gouvernement du Bangladesh ont fait preuve d'une véritable solidarité dans leur réaction à la détresse des réfugiés rohingyas. Nos efforts collectifs ont sauvé d'innombrables vies depuis le début de la crise il y a plus d'un an. Pour autant, nous ne pouvons pas nous arrêter maintenant alors que des centaines de milliers de Rohingyas dépendent de l'aide humanitaire pour survivre. C'est pourquoi nous renforçons le soutien apporté par l'UE. Nous assisterons ceux qui en ont le plus besoin aussi longtemps qu'il le faudra.»

Sur les fonds annoncés aujourd'hui, 19 millions d'euros seront destinés aux Rohingyas et à leurs communautés d'accueil, afin de leur fournir une protection, une aide sanitaire d'urgence et des services en matière de nutrition, d'eau et d'assainissement, d'éducation et de sécurité alimentaire. Un montant supplémentaire de 5 millions d'euros servira à soutenir la préparation des communautés aux risques et à renforcer les capacités des autorités locales à se préparer aux catastrophes naturelles et à les gérer.

L'enveloppe annoncée aujourd'hui porte à 139 millions d'euros, dont 94 millions d'euros pour l'aide humanitaire, le montant total de l'aide apportée par l'UE depuis 2017 en réponse à la crise des Rohingyas au Bangladesh et au Myanmar.

L'UE appelle à des retours volontaires, sûrs, dignes et durables, associant pleinement les Nations unies, en particulier le HCR, afin de garantir que le processus de retour sera totalement conforme au droit international.

Contexte

Cette annonce intervient alors que les Nations unies lancent leur plan de réponse commun à la crise des réfugiés rohingyas, dans lequel il est précisé que 1,2 million de personnes, réfugiés rohingyas ou membres de leurs communautés d'accueil, sont dans le besoin à Cox's Bazar.

Depuis la dernière flambée de violence dans l'État de Rakhine au Myanmar en août 2017, plus de 745 000 réfugiés rohingyas ont fui vers Cox's Bazar. Près d'un million de personnes vivent actuellement dans un méga-camp fortement surpeuplé et dépendent entièrement de l'aide humanitaire, sans aucune liberté de circulation ni moyens de subsistance.

Les déplacements depuis le Myanmar ont presque triplé la population totale de Cox's Bazar. Il s'agit d'une crise de protection sans précédent, dans une région qui est déjà exposée aux catastrophes naturelles.

Pour en savoir plus

Fiche-info sur le Bangladesh

Fiche-info sur la crise rohingya

 

IP/19/1188

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar