Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE et les pays ACP achèvent un premier cycle de négociations visant à moderniser leurs relations

Bruxelles, le 14 décembre 2018

Les deux négociateurs en chef se sont rencontrés aujourd'hui à Bruxelles afin de faire le bilan des progrès réalisés et de discuter des prochaines étapes.

La première série de pourparlers entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a permis de dégager un large consensus au sujet de la forme que prendra le futur accord et des priorités stratégiques.

Le négociateur en chef de l'UE, le commissaire pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, a tenu aujourd'hui, à la maison ACP, les propos suivants: «Nous nous félicitons des progrès réalisés à ce jour. Compte tenu de nos ambitions et de l'étendue de ce que nous voulons atteindre ensemble, il reste encore beaucoup de travail. Nous nous réjouissons à l'idée de passer à la vitesse supérieure et d'emprunter une nouvelle voie avec la négociation de piliers, sur mesure, UE-Afrique, UE-Caraïbes et UE-Pacifique en début d'année prochaine.»

Le Conseil des ministres ACP s'est réuni le mercredi 12 décembre 2018 afin de faire le point du processus de négociation. Les ministres se sont félicités des avancées significatives des pourparlers, et ont fait remarquer que compte tenu du caractère exigeant de la phase suivante du processus, les deux parties devraient faire montre de souplesse et de convergence de vues.

Le négociateur en chef des pays ACP et président du groupe central de négociation ministériel, qui est également le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l'intégration de l'Afrique, Robert Dussey, a déclaré ce qui suit: «Je suis fier du chemin parcouru en très peu de temps depuis le début des négociations. L'attitude positive affichée par les deux parties est extrêmement encourageante et utile en vue d'obtenir des résultats concrets lors du prochain cycle.»

Prochaines étapes

Les discussions s'intensifieront à partir de janvier. Le deuxième cycle de négociations techniques devrait se dérouler sur une période de trois mois, au cours de laquelle l'UE et les pays ACP entameront la rédaction de l'accord sur la base des priorités convenues.

Historique du dossier

L'accord de Cotonou régissant actuellement les relations entre l'UE et les pays ACP arrivera à échéance en 2020. Les négociations politiques en vue d'un nouveau partenariat entre les pays ACP et l'UE ont été lancées à New York le 28 septembre, bien que la procédure de renouvellement ait démarré dans le courant de l'été 2018.

Depuis la mi-octobre, les travaux techniques, organisés en cinq sessions spécifiques, ont été principalement axés sur ce que l'on appelle le socle commun au niveau UE-ACP. Ce socle regroupe les valeurs et les principes autour desquels se rassemblent l'UE et les pays ACP. Il indique également les domaines stratégiques prioritaires dans lesquels les deux parties envisagent de travailler ensemble à titre prospectif. Outre ledit socle, le futur accord comportera également trois piliers régionaux orientés vers l'action, chacun d'entre eux se concentrant sur les besoins propres à une région. L'UE et les pays ACP chercheront, dans le cadre du futur partenariat, à renforcer leur coopération politique sur la scène internationale. Ensemble, ils représentent plus de la moitié de l'ensemble des pays membres des Nations unies et plus de 1,5 milliard de personnes.

Pour en savoir plus

Mémo Questions et réponses sur le futur partenariat UE-ACP

Directives de négociation

IP/18/6813

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar