Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Une Europe à l'écoute: consultations et dialogues citoyens

Strasbourg, le 11 décembre 2018

Dans la perspective du Conseil européen, la Commission européenne publie aujourd'hui un rapport d'avancement sur les dialogues citoyens et les consultations citoyennes.

Ce rapport repose sur les contributions des citoyens et alimentera les discussions des chefs d'État et de gouvernement des 13 et 14 décembre 2018. Depuis le début du mandat de la Commission Juncker, 160 000 citoyens de tous âges et de toutes nationalités, races, religions et tendances politiques ont participé à plus de 1 200 débats publics ouverts organisés dans des hôtels de ville, des universités, des usines et d'autres lieux dans toute l'Union européenne. Le message que nous adressent les citoyens est clair: les Européens veulent jouer un rôle actif dans la construction de l'avenir de leur Union.

Le président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker, a déclaré: «Dès le premier jour, cette Commission a intégré le débat et le dialogue dans ses méthodes de travail. Avec l'ensemble des membres de la Commission, nous avons lancé un dialogue permanent avec les citoyens, qui porte sur chacun des aspects de notre Union. Nous voulons ainsi entendre les espoirs, les craintes, les attentes et les nouvelles idées. Le retour d'information que nous recevons montre combien les Européens tiennent non seulement à dire ce qu'ils pensent, mais également à prendre part au processus décisionnel. Il faut que l'Europe devienne plus forte et plus unie, mais cela ne sera possible que si elle devient plus démocratique.»

Le rapport d'avancement montre que près de deux tiers des Européens se disent optimistes quant à l'avenir de l'Union européenne, soit le niveau le plus élevé depuis 2009. La plupart des citoyens estiment que l'Europe a un rôle déterminant à jouer pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés, tels que le changement climatique, les problèmes économiques et sociaux, les migrations et la sécurité. Ils perçoivent l'Europe comme un continent qui défend des valeurs et un projet de paix, et la considèrent comme un espace de liberté et de démocratie où les droits fondamentaux sont respectés.

Pour 76 % de la population, l'UE est un lieu de stabilité dans un monde en crise, qui devrait avoir à la fois une politique étrangère commune et une politique de défense commune.

Bien que les citoyens soient nombreux à reconnaître les avantages de l'euro (l'Union économique et monétaire jouit du soutien de près de trois quarts de la population de la zone euro), les hausses de prix ou l'instabilité causée par le non-respect des règles restent des sources de préoccupation. Les Européens souhaitent une harmonisation plus poussée dans des domaines tels que l'environnement ou la sécurité sanitaire des aliments. Ils veulent une économie dynamique et des réformes qui rendraient l'Union plus efficace et plus transparente.

Prochaines étapes

Le rapport intermédiaire publié aujourd'hui sur le processus du Livre blanc sera présenté aux États membres lors du Conseil européen de décembre 2018. Un rapport final sera ensuite présenté lors du premier sommet de l'UE à 27 à Sibiu, en Roumanie, le 9 mai 2019, soit quelques semaines avant les élections européennes.

Contexte

La Commission a lancé son tout premier dialogue citoyen dans le cadre de l'Année européenne des citoyens en 2013, afin de débattre et d'échanger avec les citoyens et les responsables politiques nationaux et locaux. Ces séances de discussion ouvertes au public, conçues et organisées par la Commission européenne, permettent aux citoyens de tous horizons de débattre, d'échanger et de discuter librement avec ceux qui sont à leur service, qu'il s'agisse de membres de la Commission, du Parlement européen, du Comité des régions ou du Comité économique et social européen, ou encore de représentants d'autorités européennes, nationales, régionales ou locales.

En mars 2017, avec la publication du «livre blanc sur l'avenir de l'Europe», la Commission a lancé un nouveau débat sur l'avenir de l'Union à vingt-sept. Pour stimuler ce débat, la Commission européenne a considérablement augmenté le nombre de dialogues organisés. Les membres de la Commission se sont déplacés dans toute l'Europe, écoutant l'opinion des citoyens sur les différents scénarios proposés et donnant à chacun une chance de contribuer à la construction de l'Union.

En mars 2018, 27 États membres ont approuvé un cadre commun pour les consultations citoyennes, complétant les initiatives prises par la Commission dans ce domaine. Pour soutenir ce processus, la Commission a lancé une consultation en ligne spécifique, dont les questions avaient été conçues par un groupe de citoyens européens. Cette consultation en ligne sur l'avenir de l'Europe a donné lieu à plus de 75 000 contributions.

En savoir plus 

Rapport d'avancement sur les dialogues citoyens et les consultations citoyennes 

Consultation sur l'avenir de l'Europe 

Brochure: Dialogues citoyens sur l'avenir de l'Europe

Eurobaromètre spécial sur l'avenir de l'Europe 

Livre blanc sur l'avenir de l'Europe

 

IP/18/6739

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar