Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne - Communiqué de presse

Route de la Méditerranée occidentale: l'UE renforce son soutien au Maroc

Bruxelles, le 14 décembre 2018

L'UE intensifie actuellement son aide au Maroc pour lutter contre la migration irrégulière dans un contexte de pressions migratoires accrues le long de la route de la Méditerranée occidentale.

L'enveloppe supplémentaire adoptée au titre du fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique portera à 148 millions d'euros le montant total de l'aide apportée au Maroc en 2018. Elle contribuera à intensifier la lutte contre le trafic de migrants et la traite d'êtres humains, dont un renforcement de la gestion intégrée des frontières.

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, a déclaré à ce propos: «Avec le concours de ses États membres, l'UE intensifie actuellement son aide au Maroc, un partenaire de premier plan pour l'Union européenne. C'est ensemble que l'UE et le Maroc doivent relever les défis qui se posent actuellement à eux; ensemble, nous pouvons lutter contre les passeurs, sauver des vies et aider les personnes dans le besoin. Notre coopération va cependant bien au-delà de la seule migration: nous nous employons à renforcer notre partenariat par le développement socioéconomique, la décentralisation et l'intégration des jeunes, au profit des citoyens marocains et européens.»

M. Dimitris Avramopoulos, commissaire chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, a déclaré: «Le Maroc est soumis à une pression migratoire particulièrement forte, du fait de l'augmentation des flux le long de la route de la Méditerranée occidentale. C'est pourquoi nous nous employons à intensifier et approfondir notre partenariat avec ce pays, en augmentant notre soutien financier. Ce financement contribuera à renforcer la gestion des frontières et la lutte contre les passeurs, tout en améliorant la protection des migrants et en contribuant à prévenir les départs irréguliers grâce au soutien apporté au développement économique de la région. Des défis communs nécessitent des solutions communes et des partenariats et le Maroc peut compter sur l'UE.»

Ce nouveau financement s'inscrit dans le cadre du soutien constant apporté par l'UE à la stratégie nationale marocaine de migration et d'asile. Il contribue à protéger les migrants vulnérables et à intensifier la lutte contre le trafic de migrants et la traite d'êtres humains, tout en renforçant la capacité des autorités marocaines à gérer ses frontières. À la fin de cette année, l'UE aura pris en faveur du Maroc des engagements à hauteur de 148 millions d'euros en matière d'assistance liée aux migrations, comprenant notamment:

  • Un programme de soutien à la gestion des frontières dans la région du Maghreb, au titre du fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique, qui a été adopté en juillet 2018. Sur l'ensemble de ce budget, le Maroc bénéficiera d'une enveloppe de 30 millions d'euros, ce qui aidera les services marocains de contrôle aux frontières et les instances associées à protéger les migrants vulnérables, à combattre la migration irrégulière et à démanteler les réseaux criminels transfrontières. Ce programme est d'ores et déjà déployé, en concertation étroite avec les autorités marocaines.
  • Un programme d'une valeur de 70 millions d'euros, qui a été récemment adopté pour aider le Maroc dans sa lutte contre le trafic de migrants et la traite d'êtres humains, au moyen, notamment, d'une gestion des frontières renforcée.
  • Un programme d'aide d'un montant de 40 millions d'euros destiné à aider le Maroc à mettre au point son système de gestion des frontières, qui a été adopté cette semaine lors de la réunion du comité de gestion du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique, ainsi qu'un programme supplémentaire de 8 millions d'euros visant à aider le Maroc à renforcer encore ses politiques dans le domaine de la gouvernance des migrations au niveau régional.

Le suivi et la coordination des différentes actions demeurent la priorité.

L'UE renforce son aide en faveur d'un développement inclusif

Ce financement renforcera le soutien global de l'UE au Maroc en 2018, qui a déjà bénéficié de l'adoption récente d'une enveloppe de 182 millions d'euros en faveur d'objectifs de développement inclusif:

  • Décentralisation (50 millions d'euros), à l'appui du processus marocain de «régionalisation avancée» et de la stratégie marocaine de développement des zones rurales et de montagne.
  • Jeunesse (35 millions d'euros), pour renforcer l'intégration des jeunes (hommes et femmes) dans la société, en particulier ceux qui ont le moins de perspectives, grâce à une offre étendue des services collectifs locaux marocains.
  • Bonne gouvernance et gestion des finances publiques (62 millions d'euros), afin de renforcer l'efficience, l'efficacité et la qualité de l'administration publique marocaine au moyen d'outils de gestion des finances publiques modernes et d'un renforcement des capacités du personnel.
  • Soutien au développement du secteur privé, de l'investissement écologique et des micro, petites et moyennes entreprises (30 millions d'euros), en vue de générer de nouvelles perspectives en matière de création d'emplois et de développement durable.
  • Actions complémentaires destinées à renforcer la société civile et l'état de droit (5 millions d'euros).

Contexte

Cela fait plus de dix ans que l'UE est le premier partenaire du Maroc en matière de soutien technique et financier dans le domaine de la migration grâce à l'accord de partenariat de mobilité conclu en 2013. L'UE soutient la stratégie nationale pour l'immigration et l'asile adoptée par le Maroc en 2014, dont certaines mesures mettent tout particulièrement l'accent sur l'intégration des migrants, ainsi que sur la promotion et la protection de leurs droits, mettent en place des systèmes durables en matière de retour et de réintégration et promeuvent un dialogue régional sur la migration. Depuis 2014, l'UE a engagé 232 millions d'euros par l'intermédiaire de différents fonds et instruments, afin de soutenir des actions liées à la migration au Maroc.

La coopération entre l'UE et le Maroc ne s'arrête toutefois pas à la migration: depuis 2014, par le truchement de l'instrument européen de voisinage, l'UE a alloué au Maroc plus d'un milliard d'euros d'aides portant pour l'essentiel sur un accès équitable aux services sociaux, la gouvernance démocratique, l'état de droit et la mobilité, ainsi que l'employabilité et une croissance durable et inclusive. L'Union apporte aussi un soutien complémentaire au développement des capacités et à la société civile.

Pour en savoir plus

Fiche d'information sur la coopération de l'UE avec le Maroc en matière de migration

Coopération de l'UE avec le Maroc

Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique – Volet Afrique du Nord

Actions de l'UE le long de la route de la Méditerranée occidentale

IP/18/6705

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar