Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Fonds fiduciaire de l'UE pour l'Afrique: adoption de cinq nouveaux programmes pour le Sahel et la région du Lac Tchad

Bruxelles, le 19 novembre 2018

La Commission européenne a adopté cinq nouveaux programmes, d'un montant de plus de 141 millions d'euros, au titre du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique.

Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, a déclaré: «Nos nouveaux programmes de l'Union, d'un montant de 141 millions d'euros, sont tout particulièrement axés sur les perspectives importantes pour les jeunes. Ces programmes encourageront également nos partenaires du G5 Sahel à renforcer le développement des zones frontalières et leur stabilité, et nous aideront à sauver davantage de vies et à lutter contre les trafiquants d'êtres humains, qui profitent de la détresse des personnes vulnérables. Nous poursuivons également nos actions pour soutenir les pays partenaires dans l'amélioration de la gestion des migrations et dans la mise en place de registres d'état civil. Ces besoins persistent, et les ressources provenant du fonds fiduciaire de l'UE diminuent à vue d'œil.»

Au niveau régional, deux programmes d'un montant total de 75 millions d'euros auront pour objectif de renforcer la stabilité et la participation des jeunes dans les pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Tchad, Mali, Mauritanie et Niger). Un nouveau programme d'urgence de 70 millions d'euros permettra d'améliorer l'accès aux services sociaux dans les régions frontalières. Ce programme a été conçu dans le cadre de l'Alliance Sahel et répond directement aux besoins exprimés par les pays du G5 Sahel au titre du Programme d'investissements prioritaires. 5 millions d'euros supplémentaires permettront d'assurer la mise en œuvre de la deuxième phase du projet Voix des jeunes du Sahel, lancé en 2017, qui contribue à intégrer les organisations de jeunesse dans la conception et la mise en œuvre des politiques sociales et de développement.

Au Niger, un nouveau programme d'un montant de 7,6 millions d'euros améliorera la protection des migrants sur les routes de migration et soutiendra les communautés d'accueil. Au Niger également, le projet AJUSEN d'appui budgétaire en cours dans les secteurs de la justice, de la sécurité et de la gestion des frontières, sera doté de 10 millions d'euros supplémentaires pour la poursuite de sa mise en œuvre.

Au Sénégal, une initiative d'un montant de 9 millions d'euros aidera à lutter contre les réseaux criminels impliqués dans les migrations irrégulières, le trafic de migrants et la traite d'êtres humains, et améliorera la coopération régionale dans ce domaine.

En Côte d'Ivoire, un nouveau programme d'un montant de 30 millions d'euros soutiendra les efforts actuels du pays pour créer un système de registres d'état civil cohérent et solide, qui contribuera à une meilleure gestion des politiques publiques, qui permettra aux citoyens d'exercer leurs droits fondamentaux tout en améliorant leur accès aux services publics, et qui facilitera également les retours volontaires et la réintégration durable des migrants.

Enfin, la facilité de coopération technique couvrant toutes les régions concernées par le fonds fiduciaire, et la facilité pour la recherche et la production de données probantes qui englobe les régions du Sahel, du Lac Tchad et du nord de l'Afrique, ont été renforcées par un financement supplémentaire de 12 millions d'euros. Conformément à l'approche factuelle visant à garantir des interventions stratégiques et efficaces au titre du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique, ce financement supplémentaire facilitera le développement des études et de la recherche, ainsi que le soutien technique, lorsque c'est nécessaire.

Les cinq programmes adoptés aujourd'hui portent à 91 le nombre total de programmes adoptés depuis décembre 2015 pour le Sahel et la région du Lac Tchad. Ces programmes s'élèvent au total à 1,7 milliard d'euros.

 

Contexte

Le fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique a été créé en 2015 en vue de remédier aux causes profondes de l'instabilité, des migrations irrégulières et des déplacements forcés. Actuellement, les ressources allouées à ce fonds fiduciaire s'élèvent à 4,1 milliards d'euros, qui proviennent des institutions européennes, des États membres de l'UE et d'autres contributeurs.

L'aide annoncée aujourd'hui s'ajoute aux 165 programmes déjà adoptés pour les trois régions (nord de l'Afrique, Sahel et Lac Tchad, et Corne de l'Afrique). L'ensemble de ces programmes représente un montant total de 3 157 millions d'euros. Ces fonds étaient répartis comme suit: Sahel et Lac Tchad 1 549 millions (86 programmes); Corne de l'Afrique 1 141,3 millions (58 programmes); Nord de l'Afrique 467,1 millions d'euros (17 programmes). Ce montant inclut quatre programmes transrégionaux représentant 145,1 millions d'euros.

 

Pour en savoir plus

Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants

Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique

 

Précédents trains de mesures approuvés:

  • Sixième train de mesures au Sahel et dans la région du Lac Tchad au titre du fonds fiduciaire de l'UE pour un montant total de 173 millions d'euros, approuvé en mai 2018
  • Le Comité opérationnel conjoint pour les volets Sahel et région Lac Tchad, nord de l'Afrique et Corne de l'Afrique, approuve un train de mesures pour un montant total de 150 millions d'euros en février 2018
  • Cinquième train de mesures au Sahel et dans la région du Lac Tchad au titre du fonds fiduciaire de l'UE pour un montant total de 274,2 millions d'euros approuvé en décembre 2017
  • Quatrième train de mesures au Sahel et dans la région du Lac Tchad au titre du fonds fiduciaire de l'UE pour un montant total de 381 millions d'euros approuvé en décembre 2016
  • Troisième train de mesures au Sahel et dans la région du Lac Tchad au titre du fonds fiduciaire de l'UE pour un montant total de 146 millions d'euros approuvé en juin 2016
  • Deuxième train de mesures au Sahel et dans la région du Lac Tchad au titre du fonds fiduciaire de l'UE pour un montant total de 280 millions d'euros approuvé en avril 2016
  • Premier train de mesures au Sahel et dans la région du Lac Tchad au titre du fonds fiduciaire de l'UE pour un montant total de 100 millions d'euros approuvé en janvier 2016

IP/18/6447

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar