Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Marché du lait: les stocks de lait écrémé en poudre réduits de moitié

Bruxelles, le 9 novembre 2018

La moitié du lait écrémé en poudre acheté dans le cadre du stockage public depuis 2015 (190 000 tonnes sur un total de 380 000) a été remise sur le marché sans compromettre le fonctionnement de ce dernier ni le redressement du secteur. La dernière adjudication publique, qui portait sur une quantité de 30 000 tonnes, a eu lieu le 8 novembre.

Le dernier rapport sur les prix dans l'UE pour le marché du lait et des produits laitiers, publié cette semaine par l'Observatoire du marché du lait, montre une progression des prix tant pour le lait que pour le lait écrémé en poudre, qui reflète une gestion prudente des stocks par la Commission.

Phil Hogan, commissaire chargé de l'agriculture et du développement rural, a déclaré à ce propos: «Notre approche prudente commence à porter ses fruits. L'équilibre du marché reste notre priorité. Il est encourageant de constater un redressement des prix du lait à la ferme, auquel ont contribué les mesures que la Commission a mises en place. Toutefois, nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers, et il faut continuer de prendre des décisions prudentes en matière de production en tenant compte de la réalité des conditions du marché.»

L'intervention publique, gérée par la Commission européenne, a joué un rôle important dans la stabilisation des marchés entre 2015 et 2017, en contribuant à éliminer les excédents dans une situation extrêmement déséquilibrée. La Commission a ouvert, à la fin de 2016, un processus d'adjudication publique mensuelle, puis bimensuelle, afin de remettre progressivement ces stocks sur le marché. Dans ce contexte, elle a procédé avec prudence.

Ce processus est documenté en ligne, en toute transparence, sur le portail de l'Observatoire du marché du lait. La prochaine adjudication aura lieu le 22 novembre.

La combinaison d'une forte demande de produits laitiers et d'une croissance maîtrisée et responsable de la production, soutenue par une gestion prudente des stocks par la Commission, a permis d'atteindre des prix compétitifs pour les producteurs. Le secteur laitier représente plus de la moitié de l'excédent commercial agricole de l'UE, ce qui souligne son importance. 

Prix et production

L'Observatoire européen du marché du lait (OML) garantit davantage de transparence au secteur laitier de l'UE par la diffusion, en temps opportun, d'informations et d'analyses à court terme concernant le marché. Les données les plus récentes publiées par l'Observatoire du marché du lait indiquent une augmentation constante des prix des produits laitiers, avec quelques fluctuations:

  • Lait écrémé en poudre: les prix du lait écrémé en poudre dans l'UE ont fluctué sous le niveau d'intervention (169,8 €/100 kg) au cours des douze derniers mois. La situation s'améliore légèrement depuis mai 2018.
  • Lait: après être descendus à un niveau de 32 centimes par kilo en mai 2018, les prix ont commencé à se redresser, pour atteindre une moyenne de 35 centimes en septembre 2018.
  • Beurre: suivant une tendance qui n'avait plus été observée depuis 2017, les prix du beurre dans l'UE ont dépassé les 5 000 EUR par tonne au cours des six derniers mois.
  • Fromage: les prix du fromage dans l'UE restent satisfaisants, malgré une légère augmentation des stocks au niveau des fabricants. La demande de fromage des consommateurs apparaît plus soutenue que jamais.

Après une forte croissance de la production au cours du premier semestre de l'année, la production cumulée de lait dans l'UE pour l'ensemble de l'année 2018 devrait connaître une légère augmentation, de 0,8 %.

Les facteurs déterminants pour la production de lait au cours des derniers mois de l'année seront les conditions climatiques, mais aussi les prix du lait et des aliments pour animaux, qui détermineront la capacité des agriculteurs à acheter des aliments pour animaux pour compenser la disponibilité réduite de fourrage consécutive à la sécheresse estivale. La Commission a pris un certain nombre de mesures cet été pour apporter un soutien direct aux agriculteurs confrontés à un manque de fourrage.

Pour en savoir plus

Observatoire du marché du lait

Aperçu des stocks et des adjudications

 

IP/18/6361

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar