Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Aide humanitaire: l'UE débloque 58 millions d'euros pour la région du Sahel et la République centrafricaine

Bruxelles, le 29 octobre 2018

La Commission a alloué une enveloppe supplémentaire de 50 millions d'euros pour la région du Sahel et de 8 millions d'euros pour la République centrafricaine afin de faire face à l'augmentation des besoins alimentaires, nutritionnels et d'urgence dans les pays concernés.

Pour 2018, le total de l'aide humanitaire de l'UE en faveur des pays du Sahel s'élève à présent à 270 millions d'euros, et à 25,4 millions d'euros pour la République centrafricaine.

«Alors que la situation humanitaire dans la région du Sahel continue de se détériorer, nous intensifions notre aide pour faire face à la crise alimentaire majeure qui sévit dans la région. Les violences et les conflits persistants, ainsi que les effets du changement climatique, entraînent des déplacements massifs, des cas de malnutrition aiguë et une insécurité alimentaire qui touche des millions de personnes, en particulier des enfants. Nous restons déterminés à faire preuve de solidarité envers les plus vulnérables et à sauver des vies», a déclaré M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises. Les fonds de l'UE permettront d'apporter un soutien alimentaire et nutritionnel aux plus vulnérables, ainsi qu'une aide d'urgence sous la forme d'abris, de soins médicaux et d'eau.

Les fonds destinés à la République centrafricaine renforceront quant à eux les efforts constants déployés par l'UE pour répondre aux besoins des populations déplacées. «Face aux violences et aux déplacements persistants dans le pays, nous devons continuer à faire tout ce que nous pouvons pour répondre aux besoins de toutes les personnes contraintes de quitter leur foyer», a ajouté le commissaire Stylianides.

L'aide annoncée aujourd'hui ira à sept pays de la région du Sahel et à la République centrafricaine: le Nigeria (10 millions d'euros), le Mali (6 millions d'euros), le Niger (6 millions d'euros), le Burkina Faso (5 millions d'euros), la Mauritanie (5 millions d'euros), le Tchad (12 millions d'euros) et le Cameroun (3 millions d'euros), ainsi que la République centrafricaine (8 millions d'euros). En outre, une enveloppe régionale d'un montant de 3 millions d'euros sera allouée à la région du Sahel afin de prodiguer des traitements vitaux contre la malnutrition. L'UE est l'un des principaux pourvoyeurs d'aide humanitaire au Sahel. Elle aide les personnes qui ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence et permet de fournir des traitements aux enfants souffrant de malnutrition sévère ainsi qu'aux populations touchées par les conflits.

Contexte

Dans la région du Sahel, on estime que 12 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence pendant la basse saison, tandis que 4,2 millions d'enfants ont besoin de soins nutritionnels vitaux. À cela s'ajoute que les conflits ont entraîné le déplacement de force de 3,1 millions de personnes dans l'ensemble de la région et créé des besoins d'urgence supplémentaires. Des milliers de personnes récemment déplacées ont été enregistrées dernièrement dans le nord-est du Nigeria, notamment des enfants présentant des taux alarmants de malnutrition aiguë. Les inondations qui frappent le Niger, le Mali et le Nigeria depuis la mi-août ont encore accentué les besoins et posent des risques sérieux pour la santé. Une épidémie de choléra se propage au Niger, au Nigeria et au Tchad depuis quelques mois.

En République centrafricaine, l'insécurité et les violences persistantes accroissent davantage encore les besoins humanitaires. Près de 2,5 millions de personnes, soit la moitié de la population, ont besoin d'une aide humanitaire et un habitant sur quatre, soit quelque 1,2 million de personnes, a été déplacé de force.

Pour en savoir plus

Sahel

Burkina Faso

Cameroun

Tchad

Mali

Mauritanie

Niger

Nigeria

République centrafricaine

IP/18/6202

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar