Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT

Commission européenne - Communiqué de presse

La Commission investit dans les infrastructures et le patrimoine culturel à Naples en Italie

Bruxelles, le 6 novembre 2018

La Commission a adopté cinq grands projets relevant de la politique de cohésion, pour un total de 868 millions €, qui visent à améliorer les infrastructures de transport et d'approvisionnement en eau et à préserver le patrimoine culturel dans la ville de Naples.

Ce programme d'investissements permettra d'achever les travaux engagés lors de la précédente période de programmation budgétaire 2007-2013. Ces cinq projets seront terminés entre 2020 et 2022 pour le plus grand bénéfice des habitants de Naples.

Mme Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale, a déclaré à ce propos: «Naples est un véritable joyau européen, et je me réjouis que les fonds de l'UE puissent contribuer à mettre en valeur sa beauté, à stimuler son économie et à améliorer la qualité de vie de ses habitants. Ces cinq projets sont autant d'exemples de l'amitié qui lie de longue date l'Union à l'Italie et aux Italiens.»

Plus de 72 millions € pour la rénovation du centre historique de Naples

Les travaux financés par l'UE contribueront à la renaissance culturelle et sociale de ce site inscrit au patrimoine de l'Unesco, au bénéfice des 85 000 personnes vivant dans le centre-ville.

Après un vaste plan de développement urbain, les fonds de l'UE seront utilisés pour améliorer les espaces publics et les trottoirs ainsi que les routes, les promenades piétonnières et les pistes cyclables. Autour du Duomo di Napoli, des zones wifi seront mises en place, ainsi que des pistes cyclables et des systèmes de surveillance vidéo modernes.

Le projet vise également à protéger et à stimuler les petites entreprises locales spécialisées dans les métiers traditionnels tels que la fabrication d'instruments de musique ou de papier et à permettre à de nouvelles entreprises de s'installer dans le centre conformément aux lignes directrices de l'Unesco.

Près de 111 millions € investis dans le port de Naples

Pôle économique clé pour la région de Campanie et pour toute l'Italie, le port de Naples recevra 111 millions € au titre de la politique de cohésion afin d'étendre son réseau d'assainissement, d'améliorer ses accès routier et ferroviaire existants, de nettoyer ses fonds marins, d'étendre sa digue et d'installer de nouveaux panneaux solaires.

En améliorant les voies d'entrée et de sortie du port, les travaux financés par l'UE permettront à un plus grand nombre de marchandises d'être transportées vers et depuis les navires par chemin de fer, ce qui réduira la pollution de l'air dans la région. Les travaux contribueront également à la protection de l'environnement dans ce pôle d'activité majeur et à l'amélioration de l'efficacité énergétique du port.

Près de 67 millions € pour l'achat de nouveaux trains destinés à la ligne 1 du métro de Naples

Les fonds permettront l'achat de 10 nouveaux véhicules pour cette ligne de métro. Un financement de 430 millions € au titre de la politique de cohésion avait déjà été octroyé au cours des périodes budgétaires précédentes pour l'achèvement d'un tronçon de cette ligne de métro, qui formera à terme une boucle reliant les points stratégiques de la ville, tels que la place de la mairie (Piazzia Municipio) et la gare centrale (Piazza Garibaldi), et allant jusqu'à l'aéroport de Capodichino.

Près de 188 millions € pour un environnement plus propre et une meilleure infrastructure pour l'eau dans la région

Les fonds de l'UE financeront à hauteur de plus de 134 millions € la modernisation de cinq installations de traitement des eaux usées dans les zones métropolitaines de Naples, dans les communes d'Acerra, Marcianise, Napoli Nord, Foce Regi Lagni et Cuma. Le projet améliorera la qualité du bassin hydrographique du système de canaux de Regi Lagni, des eaux côtières phlégréennes, ainsi que dans les îles de Procida et d'Ischia. Plus de 2,3 millions de personnes bénéficieront d'un meilleur service d'approvisionnement en eau et d'un environnement plus propre grâce à ce projet.

Par la suite, un autre financement, de plus de 53 millions €, permettra d'étendre et de moderniser les réseaux d'assainissement et d'évacuation des eaux usées dans sept municipalités de la province de Caserte, à 40 km au nord de Naples. La qualité de l'eau sera évaluée en permanence grâce à un nouveau système de contrôle. Les travaux financés par l'UE permettront d'éviter le rejet d'eaux usées dans la mer sur le littoral du Domizio, qui retrouvera ainsi sa beauté passée et son potentiel touristique.

 

Contexte

L'Italie est le deuxième bénéficiaire des Fonds structurels et d'investissement européens, y compris des Fonds de la politique de cohésion, avec 44,7 milliards € octroyés pour la période 2014-2020. Le pays est également le deuxième bénéficiaire du plan d'investissement pour l'Europe — le plan Juncker — en termes absolus, avec déjà plus de 50 milliards € d'investissements supplémentaires et plus de 215 000 petites et moyennes entreprises devant bénéficier d'un accès amélioré au financement.

La Commission a toujours été aux côtés de l'Italie tout au long des périodes difficiles. Un financement supplémentaire de 1,6 milliard € au titre de la politique de cohésion a été accordé au pays en 2017 pour lutter contre les effets persistants de la crise économique et financière. L'Italie a également reçu un montant sans précédent de 1,2 milliard € provenant du Fonds de solidarité de l'UE à la suite des tragiques tremblements de terre de 2016 et 2017.

Par ailleurs, l'Italie a été le principal bénéficiaire de la flexibilité dans le cadre du pacte de stabilité et de croissance, pour un montant de l'ordre de 30 milliards € (ou 1,8 % du PIB) entre 2015 et 2018. Cette flexibilité a soutenu la mise en œuvre de réformes structurelles et d'investissements et aidé l'Italie à faire face à des événements exceptionnels tels que des menaces sur la sécurité, la crise des réfugiés et des tremblements de terre.

Dans le cadre du prochain budget à long terme de l'UE, la Commission propose d'accorder à l'Italie 43,5 milliards € au titre de la politique de cohésion, soit une enveloppe en hausse de 8,5 milliards € en prix constants, dans un contexte de réduction globale du budget de cette politique, afin de soutenir une reprise économique durable dans le pays.

Depuis le début du mandat de la Commission Juncker, près de 12 millions d'emplois ont été créés au cours des quatre dernières années, dont 1 million en Italie.

IP/18/6173

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar