Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE débloque 7,2 millions d'euros pour intensifier la lutte contre Ebola en République démocratique du Congo

Bruxelles, le 22 octobre 2018

La Commission consacre une enveloppe supplémentaire de 7,2 millions d'euros au renforcement de ses mesures contre l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo (RDC), laquelle n'est toujours pas maîtrisée. Le montant total alloué par l'UE à ces mesures s'élève à ce jour à 12,83 millions d'euros en 2018.

Le financement de l'UE aidera les organisations partenaires travaillant sur le terrain à déployer des capacités supplémentaires dans les zones touchées. Il contribuera à améliorer la surveillance et la capacité de suivi des victimes du virus Ebola, notamment celles qui ont été infectées au début de l'épidémie. Il couvre également l'information des communautés touchées sur les risques et les moyens de prévention de la propagation de la maladie, notamment un soutien psychosocial et la préparation à des funérailles en toute sécurité et dans la dignité.

«Nous nous devons de gagner la bataille contre l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo, qui a, jusqu'à présent, causé la mort de plus de 150 personnes. L'ensemble du soutien apporté par l'UE couvre des conseils techniques, un service aérien humanitaire, le financement de la recherche et l'aide humanitaire. Nous travaillons en étroite collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé et les autorités nationales dans la lutte contre la maladie. Nous ne baisserons pas la garde et continuerons à apporter notre soutien aussi longtemps qu'il le faudra», a déclaré le commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, M. Christos Stylianides.

Pendant le week-end, le commissaire Stylianides s'est entretenu avec M. Tedros Gebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé. Il a réaffirmé le ferme soutien de l'Union européenne à la lutte contre le virus Ebola et s'est penché sur les derniers développements.

Depuis le début de l'épidémie, l'Union a fourni une aide sous diverses formes dans la province du Nord-Kivu:

  • Le mécanisme de protection civile de l'UE a été activé à la suite d'une demande d'aide de l'Organisation mondiale de la santé et une équipe de soutien à l'évacuation sanitaire a été dépêchée sur place.
  • ECHO Flight, le service aérien humanitaire de l'UE, a permis d'acheminer du personnel, des fournitures et des équipements dans les zones touchées par le virus Ebola depuis le début du mois d'août. Des experts humanitaires de la Commission sont sur le terrain à Beni, dans les zones touchées par le virus Ebola ainsi qu'à Goma et à Kinshasa. Ils sont impliqués dans la coordination générale des mesures et ont des contacts quotidiens avec les acteurs concernés, notamment le ministère congolais de la santé et l'Organisation mondiale de la santé. L'UE est le seul bailleur de fonds qui assure une présence constante à Beni.
  • Dans les pays limitrophes, l'UE soutient financièrement la Croix-Rouge afin de renforcer les mesures de préparation et de prévention au Rwanda, en Ouganda et au Burundi.
  • La Commission finance également la mise au point de vaccins contre Ebola (plus de 160 millions d'euros) et de traitements de la maladie (plus de 7 millions d'euros) ainsi que les tests de diagnostic (plus de 7 millions d'euros).

Historique

Une version mise à jour du plan national de riposte à l'épidémie de maladie à virus Ebola dans la province du Nord-Kivu a été présentée le 18 octobre 2018. Ce plan national actualisé répond à la persistance de l'épidémie, qui avait initialement été déclarée le 1er août 2018.

L'épidémie touche les provinces du Nord-Kivu et d'Ituri, deux zones de conflit ouvert et permanent, densément peuplées et caractérisées par d'importants mouvements de population.

Outre la réaction d'urgence aux deux crises Ebola en Équateur (en mai) et dans le Nord-Kivu (depuis août), la Commission met actuellement en œuvre un programme de coopération de 155 millions d'euros pour soutenir le secteur de la santé en RDC. Ce programme vise à promouvoir le développement de services tant au niveau national que dans sept provinces (Kasaï oriental, Lomami, Nord-Kivu, Kasaï central, Ituri, Hait Uelé, Kongo central) de la RDC, afin d'améliorer la qualité des soins de santé et l'accès généralisé de la population aux services de santé.

Pour en savoir plus

Fiche d'information sur la lutte de l'UE contre l'épidémie d'Ebola

IP/18/6167

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar