Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Concentrations: la Commission autorise l'acquisition de GitHub par Microsoft

Bruxelles, le 19 octobre 2018

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, le projet d'acquisition de GitHub par Microsoft. La Commission est arrivée à la conclusion que l'opération concernée n'entraverait pas l'exercice d'une concurrence effective sur les marchés en cause et que Microsoft n'aurait aucune raison de s'en prendre à la nature ouverte de la plateforme GitHub.

Microsoft et GitHub fournissent toutes les deux des outils permettant aux organisations et aux particuliers de développer et de lancer des logiciels (outils «DevOps»). Plus particulièrement, les deux entreprises i) fournissent un accès à des plateformes de développement de logiciels permettant aux développeurs de collaborer sur du code source et ii) fournissent des éditeurs de code (programmes informatiques conçus spécifiquement pour l'édition de codes sources), ainsi que des environnements de développement intégré (applications consistant en un éditeur de code doté de caractéristiques supplémentaires telles que la complétion de code intelligente).

La Commission a constaté que le regroupement des activités de Microsoft et de GitHub sur ces marchés ne poserait aucun problème de concurrence parce que l'entité issue de la concentration resterait confrontée à une concurrence importante de la part d'autres acteurs sur ces deux marchés.

La Commission s'est également attachée à déterminer s'il existait un risque d'affaiblissement de la concurrence si Microsoft devait tirer parti de la popularité de la plateforme de développement de logiciels GitHub pour stimuler ses propres ventes d'outils DevOps et de services en nuage. Plus particulièrement, la Commission a cherché à savoir si Microsoft serait en mesure de poursuivre le rapprochement de ses propres outils DevOps et services en nuage avec GitHub et aurait un intérêt à le faire, tout en restreignant une intégration de ce type avec les outils DevOps et les services en nuage de tiers.

Il est ressorti de l'enquête sur le marché que Microsoft ne disposerait pas d'un pouvoir de marché suffisant pour porter préjudice à la nature ouverte de GitHub, au détriment d'outils DevOps et de services en nuage concurrents. La raison en est qu'un tel comportement réduirait la valeur de GitHub aux yeux des développeurs désireux et en mesure de changer de plateforme.

En conséquence, à l'issue de la première phase de son enquête, la Commission est parvenue à la conclusion que l'opération ne poserait des problèmes de concurrence sur aucun des marchés concernés et l'a autorisée sans condition.

 

Entreprises et produits

Microsoft est une entreprise mondiale spécialisée dans la technologie, basée aux États-Unis, qui exerce ses activités dans les domaines de la conception, du développement et de la fourniture de logiciels informatiques, de dispositifs matériels et de services connexes, de solutions en nuage, de publicité en ligne, de services de recrutement et de services de réseaux sociaux professionnels.

GitHub est une entreprise basée aux États-Unis active dans le domaine de la fourniture d'outils DevOps et propose, en particulier, une plateforme populaire de développement de logiciels.

 

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

L'opération a été notifiée à la Commission le 14 septembre 2018.

La Commission a pour mission d'apprécier les fusions et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l'article 1er du règlement sur les concentrations) et d'empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans l'EEE ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations ne posent pas de problème de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À partir de la date de notification d'une opération, la Commission dispose en général d'un délai de 25 jours ouvrables pour décider d'autoriser cette opération (phase I) ou d'ouvrir une enquête approfondie (phase II).

Des informations plus détaillées seront disponibles sur le site web de la DG Concurrence, dans le registre public des affaires de concurrence de la Commission, sous le numéro M.8994.

 

IP/18/6155

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar