Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE et la République de Corée unissent leurs forces pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée

Bruxelles, le 18 octobre 2018

L'UE et la République de Corée se sont engagées aujourd'hui à collaborer étroitement afin de lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN).

L'UE et la République de Corée se sont engagées aujourd'hui à travailler en étroite collaboration afin de lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN) avec une déclaration commune signée par le commissaire européen chargé de l'environnement, des affaires maritimes et de la pêche, M. Karmenu Vella, et M. Kim Young-Choon, ministre des océans et de la pêche de la République de Corée. La signature a eu lieu à la veille d'un sommet bilatéral UE-République de Corée.

Le commissaire Vella a déclaré à ce propos: «Mettre fin à la pêche illicite est l'un des principaux objectifs du programme de l'UE en matière de gouvernance internationale des océans. En unissant nos forces à celles de la République de Corée, acteur mondial dans le domaine de la pêche, nous adressons un message clair à ceux qui enfreignent le droit international, à savoir qu'il n'y a pas de place pour ce genre de produits sur nos marchés et que nous continuerons à lutter contre la pêche illicite jusqu'à ce que nous l'ayons éradiquée

Dans le cadre de ce nouveau partenariat, conformément aux objectifs de la stratégie de l'Union en matière de gouvernance des océans, l'UE et la République de Corée:

  • échangeront des informations sur les activités présumées de pêche INN;
  • amélioreront la traçabilité à l'échelle mondiale des produits de la pêche menacés par la pêche INN, au moyen d'un système électronique de documentation et de certification des captures fondé sur les risques;
  • uniront leurs forces pour soutenir les pays en développement dans la lutte contre la pêche INN et la promotion d'une pêche durable grâce à l'éducation et à la formation;
  • renforceront la coopération au sein des enceintes internationales, notamment les organisations régionales de gestion des pêches.

La République de Corée et l'Union européenne collaborent étroitement depuis plusieurs années déjà dans le cadre de la lutte contre la pêche INN. La République de Corée est le quatrième pays avec lequel l'UE signe une déclaration commune sur la pêche INN, après les États-Unis, le Japon et le Canada. En 2017, ces cinq économies prises ensemble importaient du poisson et des produits de la pêche pour près de 90 milliards €.

La pêche illicite, non déclarée et non réglementée constitue l'une des plus graves menaces qui pèsent sur la pêche durable et la biodiversité marine dans les océans de la planète et ses effets environnementaux et socio-économiques sont dévastateurs. Ceux-ci se révèlent particulièrement néfastes pour les communautés côtières des pays en développement qui sont tributaires de la pêche en tant que source d'alimentation et d'emploi. Au niveau mondial, on estime que la pêche INN entraîne pour les communautés côtières et les pêcheurs honnêtes un manque à gagner sur les produits de la mer et leurs dérivés qui peut atteindre jusqu'à 20 milliards € par an.

Contexte

L'UE est reconnue sur le plan international pour son rôle de chef de file dans la lutte contre la pêche INN. En vertu de la législation de l'UE, seuls les poissons capturés légalement peuvent être vendus sur le marché de l'UE, le plus grand marché au monde pour le poisson et les produits de la pêche. Les pays pour lesquels il existe des suspicions de pêche INN reçoivent un «carton jaune», ce qui déclenche un processus de dialogue et de soutien afin de trouver des solutions et de garantir que le droit international est pleinement appliqué. À l'issue de ce processus, soit le «carton jaune» est retiré, soit il se transforme en «carton rouge», ce qui a pour effet d'interdire les produits sur le marché de l'UE.

En avril 2015, la Commission a levé le «carton jaune» infligé en 2013 à la République de Corée, reconnaissant les efforts déployés par le pays pour mettre ses systèmes juridique et administratif en conformité avec les normes internationales. Depuis cette date, la Commission et les autorités de la République de Corée ont poursuivi leur coopération fructueuse dans le cadre d'un groupe de travail bilatéral afin de lutter contre la pêche INN.

IP/18/6142

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar