Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Éducation et formation en Europe: les États membres ont accompli de nouveaux progrès

Bruxelles, le 16 octobre 2018

L'édition 2018 du rapport de suivi de l'éducation et de la formation de la Commission européenne, publié aujourd'hui, conclut que les États membres ont réalisé de nouveaux progrès sur la voie des objectifs de l'UE fixés pour 2020.

La Commission européenne aide les États membres à garantir que leurs systèmes éducatifs produisent des résultats. Le rapport de suivi, qui est la publication annuelle phare de l'UE dans le domaine de l'éducation et de la formation, est un élément important de ce travail. Le sujet principal du rapport de cette année est l'éducation à la citoyenneté, qui reflète le rôle joué par l'éducation dans la promotion de l'engagement personnel, de l'inclusion et de la compréhension des droits des citoyens. En citant une série d'exemples, le rapport de suivi conclut que les États membres s'efforcent de garantir que les jeunes apprennent comment fonctionnent nos démocraties et nos institutions et sur quelles valeurs se fonde l'Union européenne. La dernière édition du rapport de suivi montre aussi que les États membres ont accompli de nouveaux progrès dans la réalisation des objectifs que l'UE s'est fixés pour 2020 en matière de réforme et de modernisation des systèmes éducatifs: ils les atteignent ou sont très proches de certains d'entre eux.

M. Tibor Navracsics, commissaire européen chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, a déclaré ce qui suit: «Je suis heureux de constater que les États membres s'efforcent d'atteindre leurs objectifs en matière d'éducation fixés pour 2020 et de permettre aux jeunes de devenir des membres engagés de nos populations — ce dernier élément étant particulièrement encourageant à l'approche des élections au Parlement européen de l'année prochaine. Je suis fier que nous ayons pu, ensemble, donner un nouvel élan à la réalisation de cet objectif: au début de cette année, les États membres ont adopté une recommandation relative à la promotion de nos valeurs communes, à l'éducation inclusive et à la dimension européenne de l'enseignement que j'avais proposée.»  

L'édition 2018 du rapport de suivi de l'éducation et de la formation montre qu'une fois encore, les États membres ont accompli des progrès dans la réalisation de leurs grands objectifs. Des différences subsistent néanmoins entre les pays et en leur sein, montrant que davantage de réformes sont nécessaires. C'est particulièrement le cas pour les compétences de base, qui nécessitent des efforts plus importants pour faire en sorte que les jeunes apprennent à lire, à écrire et à faire des mathématiques correctement — une condition préalable pour devenir des citoyens actifs et responsables.

La proportion d'élèves quittant prématurément le système scolaire sans diplôme est tombée à 10,6 % en 2017, ce qui est très proche de l'objectif de moins de 10 % à atteindre d'ici 2020. Cela signifie cependant que plus d'un élève sur dix connaîtront encore des difficultés pour poursuivre leurs études ou pour entrer avec un bon bagage sur le marché du travail, notamment en raison de possibilités moins nombreuses en matière d'éducation et de formation des adultes.

Le pourcentage de diplômés de l'enseignement supérieur est passé à 39,9 %, et a donc presque atteint l'objectif de 40 % convenu pour 2020. Et 95,5 % des enfants âgés de quatre ans ou plus ont eu accès à l'éducation et à l'accueil des jeunes enfants, ce qui est légèrement supérieur à l'objectif d'au moins 95 %.

Le rapport de suivi s'intéresse également au montant des dépenses consacrées par les États membres à l'éducation, lesquelles constituent un important investissement dans le développement économique et social. En 2016, les ressources publiques consacrées à l'éducation ont augmenté de 0,5 % en termes réels par rapport à l'année précédente. Toutefois, de nombreux États membres continuent d'investir moins dans l'éducation qu'avant la crise économique, et treize États membres y ont dans la pratique consacré moins de dépenses.

Contexte

Le «Suivi de l'éducation et de la formation 2018» réalisé par la Commission est la septième édition de ce rapport annuel qui rend compte de l'évolution des systèmes d'éducation et de formation dans l'UE en réunissant un large éventail de données. Il mesure les progrès réalisés par l'UE sur la voie des six objectifs en matière d'éducation et de formation à l'horizon 2020. L'analyse des défis et des tendances en matière d'éducation décrits dans le rapport de suivi permet de guider le traitement des questions d'éducation dans le processus annuel du Semestre européen. Elle permettra en outre de recenser les domaines que devraient cibler les financements de l'UE en faveur de l'éducation, de la formation et des compétences dans le prochain budget à long terme de l'UE.

Le rapport de suivi de l'éducation et de la formation analyse les principaux défis auxquels sont confrontés les systèmes éducatifs européens et présente les mesures leur permettant de mieux répondre aux besoins de la société et du marché du travail. Il comprend une comparaison entre les différents pays, vingt-huit rapports approfondis par pays et une page web spécifique présentant des données et des informations supplémentaires.

L'éducation figure parmi les priorités politiques de l'UE. La Commission travaille à plein régime avec les États membres en vue de la mise en place d'un espace européen de l'éducation d'ici 2025, qui consiste à renforcer l'apprentissage, la coopération et l'excellence. Il s'agit également d'ouvrir des perspectives pour tous, de renforcer les valeurs et de permettre aux jeunes de développer une identité européenne. Les réformes encouragées par le suivi de l'éducation et de la formation ont un rôle essentiel à jouer à cet égard. En combinaison avec l'espace européen de l'éducation, le programme Erasmus+, les Fonds structurels et d'investissement européens, y compris l'initiative pour l'emploi des jeunes, le corps européen de solidarité, ainsi que le programme Horizon 2020 et l'Institut européen d'innovation et de technologie contribuent à stimuler les investissements et à soutenir les priorités d'action dans le domaine de l'éducation.

Afin de soutenir une ambition renforcée dans ce domaine, la Commission a proposé d'augmenter sensiblement les financements en faveur des jeunes et de l'apprentissage dans le prochain budget à long terme de l'UE.

Pour en savoir plus

Site web consacré au rapport de suivi

 

IP/18/6132

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar