Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

La Commission européenne adopte une série de mesures d'aide en faveur de l'Iran, et plus particulièrement du secteur privé

Bruxelles, le 23 août 2018

Aujourd'hui, la Commission a adopté une première série de projets pour un montant de 18 millions d'euros, dont 8 millions d'euros en faveur du secteur privé, afin de soutenir le développement économique et social durable en République islamique d'Iran.

Les projets adoptés aujourd'hui sont les premiers d'un ensemble de mesures plus vaste de 50 millions d'euros en faveur de l'Iran visant à assister le pays à faire face aux principaux défis économiques et sociaux. Ils s'inscrivent dans le cadre de la coopération et du dialogue renouvelés entre l'Union européenne et l'Iran après la conclusion du plan d'action global commun.

La haute représentante/vice-présidente, Mme Federica Mogherini, s'est exprimée dans les termes suivants: «La coopération s'est développée dans de nombreux secteurs depuis que les relations entre l'UE et l'Iran ont été relancées à la suite de l'accord sur le nucléaire iranien. Nous sommes déterminés à la poursuivre et ce nouvel ensemble de mesures approfondirales relations économiques et sectorielles dans des domaines qui profitent directement à nos citoyens.»

M. Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, a, pour sa part, fait la déclaration suivante: «Avec ces mesures, l'UE témoigne de son soutien à la population iranienne et à son développement pacifique et durable. Elle encourage tous les acteurs présents en Iran, et plus particulièrement le secteur privé, à s'engager davantage.»

Les projets en faveur du secteur privé comprendront l'octroi d'une aide aux petites et moyennes entreprises (PME) iraniennes à fort potentiel, le développement de certaines chaînes de valeur et la fourniture d'une assistance technique à l'Organisation iranienne pour la promotion du Commerce.

L'aide de 18 millions d'euros octroyée par la Commission comprendra également une assistance technique pour relever les défis liés à l'environnement (8 millions d'euros) et une aide pour prévenir et réduire les problèmes engendrés par l'usage des drogues (2 millions d'euros).

Les projets seront mis en œuvre par le Centre du Commerce International, des agences des États membres de l'UE et d'autres organisations, en étroite coopération avec leurs partenaires iraniens.

Contexte

Le plan d'action global commun, ou accord sur le nucléaire iranien, conclu le 14 juillet 2015 a ouvert la voie à un nouveau chapitre dans les relations entre l'UE et l'Iran. Dans ce contexte, une délégation de haut niveau de l'Union européenne, constituée de la haute représentante/vice-présidente, Mme Mogherini, et de sept commissaires, s'est rendue à Téhéran en avril 2016; depuis, la coopération s'est développée dans divers secteurs, allant de la coopération économique, des transports et de l'énergie à l'éducation et à la culture, en passant par des défis mondiaux tels que le changement climatique, la drogue, la migration et les flux de réfugiés.

La coopération entre l'UE et l'Iran dans ces secteurs s'accompagne de dialogues à haut niveau, d'échanges techniques et de projets concrets. Elle inclut un soutien à l'autorité de sûreté nucléaire nationale et à la centrale nucléaire de Bouchehr. La Commission aide également l'Iran depuis 2001 en fournissant une assistance dans les domaines de l'éducation, des soins de santé et de la création d'emploi en faveur des 3,5 millions de réfugiés afghans et de migrants vivant dans le pays.

L'Union européenne reste fermement déterminée à poursuivre la mise en œuvre, pleine et effective, du plan d'action global commun, aussi longtemps que l'Iran respectera ses engagements dans le domaine du nucléaire. La levée des sanctions liées au nucléaire, qui permet la normalisation des relations économiques et commerciales avec l'Iran, constitue un élément essentiel du plan d'action global commun.

Pour en savoir plus:

Déclaration conjointe de Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne/vice-présidente de la Commission, et de Mohammad Javad Zarif, ministre des affaires étrangères de la République islamique d'Iran, 16 avril 2016

Déclaration de la commission conjointe du plan d'action global commun, 6 juillet 2018

Déclaration commune sur le rétablissement des sanctions américaines à la suite du retrait des États-Unis du plan d'action global commun, 6 août 2018

Communiqué de presse: La mise à jour de la loi de blocage destinée à soutenir l'accord sur le nucléaire iranien entre en vigueur

 

IP/18/5103

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar