Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

L'Union européenne et la Chine discutent des relations économiques et commerciales lors du 7e dialogue économique et commercial de haut niveau

Bruxelles, le 25 juin 2018

L'Union européenne et la Chine ont tenu aujourd'hui à Pékin la 7 e édition annuelle du dialogue économique et commercial de haut niveau.

Les discussions ont porté sur une série de questions stratégiques qui s'inscrivent dans le cadre général de la «maîtrise de la mondialisation». Parmi les thèmes abordés figuraient la gouvernance économique mondiale, le soutien au système commercial multilatéral, les questions de commerce et d'investissement – notamment les négociations sur un accord d'investissement et sur les indications géographiques –, ainsi que l'économie numérique, la coopération en matière climatique et environnementale et la connectivité.

Ce dialogue arrivait à point nommé pour préparer le prochain sommet UE-Chine qui se déroulera dans la capitale chinoise. La réunion a été coprésidée par le vice-président de la Commission, M. Jyrki Katainen, et par le vice-premier ministre du Conseil des affaires d'État, M. Liu He, qui est chargé des relations avec l'Union européenne et les États-Unis.

M. Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l'emploi, de la croissance, de l'investissement et de la compétitivité, a déclaré à cette occasion: «Je suis convaincu que les échanges que nous avons eus avec mon homologue, M. Liu He, ont été utiles pour poser les jalons d'un fructueux sommet UE-Chine dans le domaine économique et commercial. Je suis particulièrement satisfait des progrès accomplis dans nos négociations sur les investissements et me réjouis d'un échange d'offres lors du sommet.»

Les deux parties sont convenues d'échanger des offres d'accès au marché lors du prochain sommet en vue d'insuffler un élan politique à un ambitieux accord global d'investissement UE-Chine, tant en ce qui concerne la libéralisation que la protection des investissements.

L'UE et la Chine ont conjointement exprimé leur soutien en faveur du système commercial multilatéral fondé sur des règles avec, en son centre, l'Organisation mondiale du commerce (OMC). L'UE et la Chine ont décidé d'établir un groupe de travail afin de coopérer de manière concrète à la réforme destinée à aider l'OMC à relever de nouveaux défis et à développer davantage les règles dans des domaines clés essentiels pour garantir des conditions de concurrence équitables au niveau mondial, comme les subventions industrielles.

La Chine a confirmé sa volonté d'adhérer à l'accord de l'OMC sur les marchés publics (AMP). L'UE a cherché à obtenir de la Chine l'assurance qu'elle négociera son adhésion à l'AMP sur la base d'une offre ambitieuse et globale.

Le vice-président Katainen a reçu de M. Liu He l'engagement d'accélérer les travaux sur un accord concernant les indications géographiques afin qu'une annonce puisse être faite à l'occasion du sommet.

Il a également invité la Chine à s'attaquer aux problèmes de surcapacités dans des secteurs comme l'acier et l'aluminium et à empêcher que des surcapacités n'apparaissent dans d'autres domaines, notamment les secteurs de haute technologie couverts par la stratégie «Made in China 2025».

Les discussions qui ont eu lieu dans le cadre du dialogue à haut niveau ont permis aux deux parties de se rapprocher d'une solution afin d'élargir l'accès au marché pour certains produits à base de viande, comme le bœuf et la volaille. Les deux coprésidents sont convenus de coopérer étroitement afin d'examiner les obstacles à l'accès au marché dont l'élimination est prioritaire pour chacune des parties.

Lors du prochain sommet, l'UE et la Chine ont indiqué qu'elles seraient prêtes à signer un protocole d'accord sur l'économie circulaire, un protocole d'accord en vue d'un système d'échange de quotas d'émission ainsi qu'un partenariat sur les océans qui inclut la pêche.

Enfin, les deux parties ont discuté de la connectivité – tirant un bilan des progrès réalisés en ce qui concerne la plateforme de connectivité UE-Chine – et ont procédé à un échange de vues sur l'économie numérique, y compris la manière d'éviter l'introduction d'obstacles à l'accès au marché dans le cadre de leurs réglementations respectives en matière de cybersécurité.

Pour de plus amples informations:

Relations commerciales UE-Chine

IP/18/4281

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar