Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne - Communiqué de presse

Le fonds fiduciaire de l'UE pour la Syrie adopte un ensemble de mesures d'aide d'un montant de 165 millions d'euros, le plus vaste jamais mis en place en faveur du Liban, pour soutenir les réfugiés et les populations locales.

Bruxelles, le 20 juin 2018

Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne a approuvé des nouveaux projets en faveur des réfugiés et des populations locales au Liban et en Jordanie.

Les nouveaux projets portent entre autres sur la scolarisation des enfants réfugiés dans le système d'enseignement public au Liban et la fourniture d'une aide sociale aux réfugiés vulnérables et aux communautés locales touchées par la crise syrienne au Liban et en Jordanie. Ce nouveau train de mesures d'aide porte à plus de 1,4 milliard d'euros la valeur totale des projets relevant du fonds fiduciaire.

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, a déclaré: «L'UE continue d'honorer sa promesse d'aider le Liban et la Jordanie, qui accueillent le plus grand nombre de réfugiés par habitant au monde. Les nouveaux projets renforceront considérablement la protection sociale et l'accès à l'éducation tant pour les réfugiés syriens et les réfugiés palestiniens en provenance de Syrie que pour les populations locales.»

Le nouveau train de mesures d'aide d'un montant de 167 millions d'euros se décompose comme suit:

  • 100 millions d'euros pour garantir l'accès des enfants syriens réfugiés au Liban à l'éducation;
  • 52 millions d'euros pour fournir une aide et une protection sociales aux réfugiés vulnérables et aux communautés d'accueil touchées par la crise syrienne au Liban;
  • 13 millions d'euros pour renforcer la résilience des réfugiés palestiniens venant de Syrie qui ont trouvé refuge au Liban;
  • 2 millions d'euros pour renforcer la résilience des réfugiés palestiniens venant de Syrie qui ont trouvé refuge en Jordanie.

Contexte

Le train de mesures d'aide a été adopté ce jour par le conseil d'administration du fonds fiduciaire de l'UE, qui rassemble la Commission européenne, des membres du Parlement européen, les États membres de l'UE et des représentants de la Jordanie, du Liban, de la Turquie et de la Banque mondiale. D'autres trains de mesures d'aide sont prévus pour la Jordanie et l'Iraq dans le courant du second semestre de 2018.

À la veille de la réunion du conseil d'administration, le 19 juin, l'UE a organisé un événement à Bruxelles pour réfléchir aux points forts et aux faiblesses constatés dans la fourniture d'aide aux populations touchées par la crise et rechercher les moyens de mieux en tenir compte lors de la conception et de l'exécution des programmes d'aide.

Depuis sa création en décembre 2014, une part croissante du soutien apporté par l'UE aux réfugiés syriens et aux pays voisins de la Syrie, qu'elle aide à affronter la crise des réfugiés, est fournie par l'intermédiaire du fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne. Ce fonds renforce l'aide intégrée de l'UE en réponse à la crise et s'attache principalement à répondre aux besoins de résilience à long terme et de redressement rapide des réfugiés syriens, des communautés d'accueil et des administrations dans les pays voisins de la Syrie, notamment en Iraq, en Jordanie, au Liban et en Turquie.

Le fonds fiduciaire est un instrument clé pour concrétiser les promesses d'aide aux pays qui accueillent des réfugiés faites par l'UE lors de la conférence de Londres sur la Syrie en 2016 et des conférences de Bruxelles sur l'aide à apporter pour l'avenir de la Syrie et des pays de la région en avril 2017 et avril 2018. Il sous-tend également les pactes de l'UE conclus avec la Jordanie et le Liban pour mieux les aider à faire face à la longue crise des réfugiés. Le nouveau train de mesures adopté ce jour porte à un total de 522 et 214 millions d'euros les montants respectivement dégagés pour le Liban et la Jordanie en trois ans d'activité du fonds, soit beaucoup plus qu'initialement prévu.

Globalement, un montant de 1,4 milliard d'euros a été mobilisé et promis (budget de l'UE et contributions de 22 États membres de l'UE et de la Turquie). La totalité de ce montant a été approuvée par le conseil d'administration et convertie en projets concrets sur le terrain destinés à aider tant les réfugiés que les pays qui les accueillent.

Les programmes du fonds fiduciaire soutiennent l'éducation de base et la protection des enfants réfugiés, la formation et l'enseignement supérieur, l'amélioration de l'accès aux soins de santé, l'amélioration des infrastructures de distribution d'eau et de traitement des eaux usées, ainsi que la résilience, l'autonomisation des femmes, la lutte contre les violences à caractère sexiste, le développement de possibilités économiques et la stabilité sociale. Le fonds couvre également le soutien aux personnes déplacées à l'intérieur de l'Iraq et le rétablissement des zones libérées du joug de Daech, ainsi que le soutien, dans les Balkans occidentaux, aux pays hors UE touchés par la crise des réfugiés.

Pour en savoir plus

IP/18/4205

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar