Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE annonce une aide humanitaire de 34 millions d'euros en faveur de l'Ouganda et du Kenya

Bruxelles, le 21 juin 2018

La Commission a débloqué aujourd'hui une aide humanitaire de 34 millions d'euros en faveur des populations les plus vulnérables en Ouganda et au Kenya; une attention particulière sera accordée aux personnes déplacées dans ces deux pays.

«Le Kenya et l'Ouganda sont parmi les pays d'Afrique qui accueillent le plus grand nombre de réfugiés, et des millions d'entre eux ont besoin d'une aide d'urgence. L'UE témoigne sa solidarité et a à cœur d'aider les réfugiés les plus vulnérables. Notre nouvelle contribution financière aidera les populations déjà déplacées ainsi que les nouveaux arrivants au Kenya et en Ouganda», a déclaré M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

Sur l'enveloppe annoncée ce jour, 24 millions d'euros seront alloués à l'Ouganda, qui accueille le plus grand nombre de réfugiés en Afrique. L'aide octroyée sera affectée en priorité aux situations d'urgence et aux populations récemment déplacées, une attention particulière étant accordée aux nombreux réfugiés en provenance du Soudan du Sud et à l'afflux croissant de réfugiés congolais. L'UE apportera une aide sanitaire et alimentaire d'urgence, assurera l'assainissement et un approvisionnement en eau et veillera à la protection et à l'éducation dans les situations d'urgence au moyen de programmes d'apprentissage accéléré destinés aux enfants dont l'éducation a été interrompue en raison de conflits ou de déplacements.

Le Kenya recevra une aide d'urgence de 10 millions d'euros pour aider les réfugiés des camps de Dadaab et de Kakuma, assurer la protection des réfugiés les plus vulnérables et donner accès à un enseignement primaire de qualité. L'aide de l'UE permettra également de financer des programmes visant à lutter contre les conséquences de la sécheresse qui perdure dans certaines régions du pays. L'assistance allouée au Kenya vient s'ajouter à l'enveloppe de 1,5 million d'euros débloquée au mois de mai pour venir en aide aux victimes des inondations qui ont causé des ravages dans le pays.

Contexte

L'aide humanitaire accordée par l'UE aux deux pays va de pair avec les stratégies de développement à long terme visant à trouver des solutions durables et à soutenir l'autonomie des réfugiés.

Avec près de 1,5 million de réfugiés (venant pour la plupart du Soudan du Sud et de la République démocratique du Congo), l'Ouganda est le premier pays d'accueil en Afrique. Les réfugiés y sont libres de circuler et de travailler et ont droit à des terres pour se loger et se nourrir. La politique progressiste suivie par ce pays est toutefois mise à rude épreuve en raison de l'ampleur de la crise, les services sont débordés et les terrains disponibles sont toujours plus restreints. Rien qu'en 2017, la Commission européenne a alloué une aide humanitaire de 65 millions d'euros pour répondre aux besoins essentiels des réfugiés; cette somme est venue s'ajouter aux 20 millions d'euros accordés au titre du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour aider les réfugiés à gagner en autonomie. Les ressources financières sont destinées à faire face aux besoins d'urgence et de redressement rapide.

Le Kenya continue à accueillir plus de 450 000 réfugiés, originaires pour la plupart de Somalie et du Soudan du Sud. Le pays connaît en outre des chocs climatiques récurrents et prolongés qui provoquent des crises alimentaires et nutritionnelles. Depuis 2012, l'UE a alloué plus de 130 millions d'euros d'aide humanitaire au Kenya.

Pour en savoir plus

Fiche info sur le Kenya

Fiche info sur l'Ouganda

IP/18/4191

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar