Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Concentrations: la Commission autorise le projet de rachat de Sky par Comcast sur la base des règles de l'UE en matière de concentrations

Bruxelles, le 15 juin 2018

La Commission a autorisé sans conditions, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, le rachat de Sky par Comcast, une société américaine exerçant ses activités sur le marché mondial des médias, de la technologie et du divertissement. La Commission a conclu que l'opération ne poserait pas de problème de concurrence en Europe.

L'opération envisagée associerait Sky plc (Sky), premier opérateur de télévision payante en Autriche, en Allemagne, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni, et Comcast Corporation (Comcast), propriétaire de Universal Pictures, l'un des six grands studios de cinéma hollywoodiens, et opérateur de chaînes de télévision telles que CNBC, Syfy ou E!.

Comcast et Sky exercent principalement leurs activités sur des marchés différents en Allemagne, en Autriche, en Irlande, en Italie, au Royaume-Uni et en Espagne. Ils ne sont en concurrence que pour une part limitée de leurs activités, principalement pour l'acquisition de contenus télévisuels et l'offre en gros de chaînes de télévision payante de base.

La Commission a conclu que le projet de rachat n'entraînerait qu'une augmentation limitée des parts de marché existantes de Sky sur les marchés de l'acquisition de contenus télévisuels, ainsi que sur le marché de l'offre en gros de chaînes de télévision dans les États membres concernés.

Étant donné que les entreprises parties à la concentration exercent principalement leurs activités à des niveaux différents du marché, l'examen de la Commission a porté en particulier sur la question de savoir si, à la suite de l'opération envisagée:

  • Comcast serait en mesure d'empêcher les concurrents de Sky d'accéder à ses films et autres contenus télévisuels ou à ses chaînes de télévision ou de limiter considérablement un tel accès. La Commission a conclu que ces craintes n'étaient pas fondées. En effet, les distributeurs de télévision payante auraient toujours accès aux contenus des concurrents de Comcast et à de nombreuses autres chaînes avec une programmation et un public comparables dans les États membres concernés.
  • Sky serait incitée à ne plus acquérir de contenus auprès des concurrents de Comcast. La Commission a conclu que c'était peu probable dans la mesure où Sky réduirait ainsi la qualité de son offre de produits.
  • Sky pourrait empêcher des chaînes concurrentes d'accéder à sa plateforme. La Commission a conclu que la capacité des entreprises issues de la concentration à évincer les concurrents de Comcast était fortement limitée par les réglementations en vigueur au Royaume-Uni, en Allemagne et en Autriche. En outre, les concurrents qui auraient pu être visés par une stratégie d'exclusion sont protégés contractuellement pour une période suffisamment longue ou ne dépendent pas de la plateforme de détail de Sky dans les États membres concernés.

Sur la base des résultats de son enquête sur le marché, la Commission a conclu que l'opération envisagée ne poserait pas de problème de concurrence.

 

L'offre concurrente de Twenty-First Century Fox

L'offre de Comcast visant à acquérir Sky est une contre-offre soumise à la suite de l'offre de l'entreprise américaine Twenty-First Century Fox. Twenty-First Century Fox et Comcast sont en concurrence pour la prise de contrôle de Sky. Le 7 avril 2017, la Commission a également autorisé sans conditions l'offre de rachat de Sky soumise par Twenty-First Century Fox.

 

Les entreprises et les produits

Sky plc est le principal opérateur de télévision payante en Allemagne, en Autriche, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni.

Comcast Corporation est un câblo-opérateur américain qui exerce ses activités en Europe par l'intermédiaire de NBCUniversal et est le propriétaire de Universal Pictures, l'un des six grands studios de cinéma hollywoodiens, ainsi qu'un opérateur de chaînes de télévision (CNBC, Universal Channel, Syfy, E!, 13th Street, Movies24 et Studio Universal) et de services sur demande (hayu, Studio Universal Classics, Picturebox et Syfy Horror).

 

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

L'opération a été notifiée à la Commission le 7 mai 2018.

La Commission a pour mission d'apprécier les fusions et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l'article 1er du règlement sur les concentrations) et d'empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans l'EEE ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations notifiées ne posent pas de problème de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À partir de la date de notification d'une opération, la Commission dispose en général d'un délai de 25 jours ouvrables pour décider d'autoriser cette opération (phase I) ou d'ouvrir une enquête approfondie (phase II).

Des informations plus détaillées seront disponibles sur le site web de la DG Concurrence, dans le registre public des affaires de concurrence de la Commission, sous le numéro M.8861.

IP/18/4183

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar