Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES

Commission européenne - Communiqué de presse

Politique spatiale: le site de sauvegarde du Centre de surveillance de la sécurité Galileo déménage en Espagne

Bruxelles, le 24 janvier 2018

La Commission a décidé aujourd'hui de transférer le site de sauvegarde du Centre de surveillance de la sécurité Galileo du Royaume-Uni vers l'Espagne.

Le Centre de surveillance de la sécurité Galileo (CSSG) est une infrastructure technique essentielle pour la sécurité du programme européen de navigation par satellite Galileo, et notamment pour celle de son «service public réglementé» (PRS). Le site principal et opérationnel du CSSG se trouve en France, et son site de sauvegarde est situé au Royaume-Uni (à Swanwick). Puisque le Royaume-Uni quitte l'UE, le site de sauvegarde du CSSG doit être transféré de ce pays vers l'un des 27 États membres de l'UE. 

Elżbieta Bieńkowska, la commissaire pour le marché intérieur, l'industrie, l'entrepreneuriat et les PME, a déclaré: «Il y a déjà plus d'un an que le système européen de navigation par satellite Galileo offre des services de qualité. En adoptant cette décision aujourd'hui, la Commission prend les mesures opérationnelles nécessaires pour assurer la continuité des opérations et préserver la sécurité du système Galileo.» 

Le 1er août 2017, la Commission a lancé un appel à manifestations d'intérêt ouvert et transparent pour l'accueil du site de sauvegarde du CSSG. Six États membres (la Belgique, l'Espagne, l'Italie, le Portugal, la Roumanie et la Slovénie) ont présenté des propositions que la Commission a évaluées sur la base de critères objectifs relatifs aux aspects techniques, financiers et programmatiques et à la sécurité, conformément aux règles établies par le règlement Galileo. Le 18 janvier 2018, dans le cadre du comité des programmes du système mondial de navigation par satellite (GNSS) européen, les représentants des 27 États membres ont voté en faveur de la proposition de la Commission visant à transférer le site de sauvegarde en Espagne. En prenant cette décision formelle aujourd'hui, la Commission lance le processus de transfert du site de sauvegarde du Royaume-Uni vers l'Espagne. 

Prochaines étapes 

Le nouveau site sera opérationnel dans les prochains mois, sous réserve d'être préalablement homologué par le conseil d'homologation de sécurité des systèmes GNSS européens. L'État membre d'accueil prendra en charge les coûts d'hébergement du site de sauvegarde, tandis que l'UE supportera les coûts liés au personnel et aux équipements de Galileo. L'Agence du GNSS européen (GSA), basée à Prague, déterminera les effectifs nécessaires au fonctionnement du site de sauvegarde. 

Contexte

Galileo est une composante clé de la stratégie spatiale de la Commission, qui vise à promouvoir de nouveaux services, à créer des débouchés commerciaux, à faire en sorte que l'Europe joue un rôle prépondérant dans l'espace et à maintenir l'autonomie stratégique de l'Europe. D'ores et déjà, le système mondial de navigation par satellite de haute précision soutient des opérations d'urgence, propose des services de navigation plus précis, offre une meilleure synchronisation pour les infrastructures critiques et garantit des services sûrs pour les pouvoirs publics.

Le service public réglementé (PRS) de Galileo est un service de navigation crypté destiné aux utilisateurs autorisés par les gouvernements, tels les agents de la protection civile, des douanes et de la police. Ce système est particulièrement robuste et entièrement crypté pour garantir aux utilisateurs gouvernementaux la continuité du service lors des situations d'urgence ou de crise.

De plus en plus de sociétés et de jeunes pousses innovantes utilisent les données Galileo et rendent leurs appareils compatibles avec celles-ci, par exemple les dernières versions des smartphones (vérifiez si votre appareil est compatible avec Galileo).

Une fois achevée, la constellation améliorera les signaux pour la navigation embarquée et la téléphonie mobile, renforcera la sécurité du transport routier et ferroviaire et agira comme un catalyseur pour la R&D et la création d'emplois dans le secteur des technologies de pointe en Europe.

 

IP/18/389

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar