Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL LT PL BG

Commission européenne - Communiqué de presse

La solidarité à l'œuvre dans l'Union européenne: la Commission apporte une aide financière à la Bulgarie, la Grèce, la Lituanie et la Pologne à la suite de catastrophes naturelles

Bruxelles, le 31 mai 2018

La Commission propose aujourd'hui d'accorder 34 millions € provenant du Fonds de solidarité de l'UE (FSUE) à quatre États membres de l'Union qui ont été touchés par des catastrophes naturelles en 2017, à savoir la Bulgarie, la Grèce, la Lituanie et la Pologne.

Mme Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale, a déclaré à ce propos: «Avec nos nouvelles propositions d'aide financière en faveur de la Bulgarie, la Grèce, la Lituanie et la Pologne, nous passons des mots aux actions concrètes de soutien. La solidarité est l'un des principes fondateurs de notre Union et le Fonds de solidarité de l'UE est l'une de ses expressions les plus tangibles.»

Les deniers du Fonds de solidarité de l'UE peuvent servir à soutenir les efforts de reconstruction et à couvrir une partie les coûts liés aux services d'urgence, aux logements temporaires, aux opérations de nettoyage et à la protection du patrimoine culturel, afin d'alléger la charge financière supportée par les autorités nationales à la suite de catastrophes naturelles.

Le montant de 34 millions € se répartit comme suit:

2,5 millions € pour l'île grecque de Kos après le tremblement de terre de juillet 2017

Le 20 juillet 2017, un tremblement de terre d'une magnitude de 6,6 sur l'échelle de Richter a frappé l'île de Kos, dans la région de l'Égée-Méridionale, causant de graves dégâts dans certaines parties de l'île. Le montant de 2,5 millions € peut être utilisé notamment pour couvrir les coûts de mesures de protection des monuments et sites archéologiques, ainsi que pour remettre en état des infrastructures de transport.

En juin 2017, l'île grecque de Lesbos, en mer Égée, avait également été frappée par un tremblement de terre. Dans une proposition antérieure adoptée en février, la Commission a proposé d'offrir à Lesbos une aide du FSUE d'un montant de 1,3 million €.

12,2 millions € pour la Pologne après la tempête et les pluies d'août 2017

Entre le 9 et le 12 août 2017, de violentes tempêtes et des pluies torrentielles ont frappé les trois régions polonaises de Couïavie-Poméranie, Poméranie et Grande-Pologne, détruisant des dizaines de milliers d'hectares de forêts et cultures, ainsi que des infrastructures de transport et d'énergie. Les districts de Gdańsk et Toruń ont été les plus durement touchés. Le soutien de 12,2 millions € peut être utilisé pour couvrir une partie des dépenses afférentes aux opérations de nettoyage dans les forêts, au déblaiement des arbres tombés sur les routes et les voies ferrées, et pour contribuer à rétablir les infrastructures endommagées.

Près de 17 millions € pour la Lituanie à la suite des précipitations et inondations de 2017

Tout au long de l'été et de l'automne 2017, la Lituanie a subi des inondations et des pluies incessantes, qui ont endommagé les infrastructures de réseau et les terres agricoles. Les fonds peuvent être utilisés pour couvrir les coûts de la remise en état du réseau et de l'infrastructure de gestion de l'eau, y compris les barrages et les systèmes de drainage.

2,2 millions € pour la Bulgarie après les tempêtes et les inondations d'octobre 2017

Les 25 et 26 octobre 2017, la région de Bourgas, au sud-est de la Bulgarie, a été frappée par de fortes précipitations et de violentes tempêtes, qui ont endommagé des ponts et des routes, ainsi que des hôpitaux et des écoles. Les 2,2 millions € peuvent contribuer à alléger les coûts liés à la réparation des infrastructures publiques de base.

Contexte

Les États membres frappés par une catastrophe naturelle peuvent demander différents types d'aide de l'UE à court et à long terme. Le mécanisme de protection civile de l'UE peut être activé par un État membre en période de crise. La Commission a également proposé de renforcer la réaction à court terme de l'UE en cas de crise, grâce à un nouveau système appelé RescEU.

Le Fonds de solidarité de l'UE peut être sollicité par les États membres pour soutenir les efforts de reconstruction à long terme à la suite d'une catastrophe. La proposition présentée aujourd'hui en vue d'octroyer des aides au titre du Fonds de solidarité de l'UE doit maintenant être approuvée par le Parlement européen et le Conseil. Les fonds parviendront aux quatre États membres peu de temps après.

Pour en savoir plus:

Fonds de solidarité de l'UE

Fiche d'information – Comment l'aide du Fonds de solidarité de l'UE est-elle calculée?

Fiches nationales

Les interventions du Fonds de solidarité de l'Union européenne depuis 2002

@ EU_Regional@CorinaCretuEU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IP/18/3832

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar