Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Substances dangereuses: l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail lance une campagne de sensibilisation à l'échelle européenne

Bruxelles, le 24 avril 2018

L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a lancé sa campagne paneuropéenne en faveur de «Lieux de travail sains», consacrée pour 2018-2019 au thème «Maîtriser l'usage des substances dangereuses».

 

photo

 © Agence de l'UE pour la sécurité et la santé au travail

Vidéo

Ce lancement marque le début de 2 ans d'événements et d'activités visant à attirer l'attention sur cette question et à promouvoir les meilleurs moyens de lutter contre les risques que les substances dangereuses font courir aux travailleurs.

Contrairement à une opinion répandue, l'utilisation de substances dangereuses n'est pas en recul dans l'Union européenne (UE), et la gestion des risques qu'elles représentent reste une impérieuse nécessité. Les agents cancérigènes font partie des substances auxquelles les travailleurs sont le plus souvent exposés. La Commission européenne a récemment proposé de limiter l'exposition des travailleurs à cinq agents chimiques cancérigènes, en plus des 21 substances qui font déjà l'objet d'une limitation ou d'une proposition de limitation.

La commissaire européenne pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, Mme Thyssen, s'est exprimée en ces termes lors d'une conférence de presse organisée à Bruxelles pour marquer le lancement de la campagne: «la Commission poursuivra ses actions de sensibilisation et continuera de prendre des mesures afin de limiter l'exposition des travailleurs aux agents chimiques cancérigènes. Il s'agit d'une priorité essentielle pour la Commission européenne, d'autant plus que le socle européen des droits sociaux confère aux travailleurs le droit à un niveau élevé de sécurité et de protection de la santé au travail. À l'avant-garde de la diffusion d'informations sur les lieux de travail dans toute l'Europe, les campagnes de l'EU-OSHA aident les organisations à adopter des solutions efficaces pour gérer la santé et la sécurité au travail en se dotant des outils nécessaires.»

La nouvelle campagne vise à promouvoir des techniques de bonne gestion des substances dangereuses sur le lieu de travail telles que l'évaluation des risques, l'élimination et la substitution, en diffusant des outils pratiques et des études de cas. Elle se concentre également sur des groupes des travailleurs particulièrement à risque.

La directrice de l'EU-OSHA, Mme Sedlatschek, a déclaré: «De nombreux travailleurs ignorent que les produits chimiques manufacturés dont l'étiquetage porte les mentions de risques et de sécurité ne sont pas seuls à pouvoir être nocifs. D'autres substances couramment utilisées dans tous les secteurs – depuis la farine utilisée en boulangerie jusqu'à la poussière de silice présente sur les chantiers de construction – peuvent être dangereuses si leur utilisation n'est pas gérée efficacement. Par conséquent, notre campagne de sensibilisation porte sur tous les types de substances dangereuses, pas seulement les plus évidents, et nous insistons sur l'importance de l'évaluation des risques dans tous les secteurs en tant que premier pas vers la prévention

La campagne rassemble un grand nombre de partenaires, dont le réseau des points focaux nationaux de l'EU-OSHA, des partenaires de campagne officiels, des partenaires des médias ainsi que le réseau Entreprise Europe, qui intervient dans la diffusion des messages de la campagne auprès des microentreprises et des PME. La campagne bénéficie également du soutien des institutions européennes et de leurs réseaux, en particulier la présidence bulgare du Conseil de l'UE.

Le vice-ministre bulgare du Travail et de la Politique sociale, M. Lazarov, a déclaré: «cette nouvelle campagne de la série “Lieux de travail sains” adresse un message important: disposer d'une législation ne suffit pas, encore faut-il que les travailleurs et employeurs de l'UE soient informés des réglementations et de la meilleure façon de s'y conformer. Sans cela, les risques liés à une exposition à des substances dangereuses ne seront pas gérés correctement. Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec l'EU-OSHA et les partenaires de la campagne ces prochaines années.».

Les idées et les interventions qui font la différence sur le lieu de travail sont partagées, notamment avec les prix européens de bonne pratique pour des «Lieux de travail sains». En outre, une série de documents a été élaborée et mise à disposition via un site web multilingue pour soutenir la campagne. Un outil en ligne pour une gestion efficace des substances dangereuses sur le lieu de travail est disponible en anglais et sera bientôt accessible dans des versions localisées pour trois pays (l'Autriche, l'Estonie et la Roumanie). De plus, une base de données a été créée pour rassembler près de 700 outils et documents d'orientation concrets utilisés dans 11 États membres, et des études de cas, des infographies et des courts métrages d'animation mettant en scène le personnage Napo sont également disponibles sur le site web de la campagne.

Par ailleurs, l'EU-OSHA est un des partenaires engagés dans la réalisation de la feuille de route relative aux substances cancérigènes. Ce plan d'action vise à sensibiliser aux agents cancérigènes sur le lieu de travail ainsi qu'aux valeurs limites y afférentes et à la législation applicable, et à fournir des informations pratiques sur l'évaluation des risques et des exemples de bonne pratique en vue d'éliminer ou de gérer les risques.

Contexte

La protection de la santé et de la sécurité des travailleurs de l'UE est une priorité absolue de la Commission actuelle. L'UE a été un précurseur pour imposer des normes élevées en matière de protection des travailleurs. Pour conserver ces acquis, la Commission a déjà présenté trois révisions de la directive sur les agents cancérigènes ou mutagènes depuis le début de son mandat actuel. Grâce à la fixation de valeurs d'exposition nouvelles ou plus strictes pour 20 agents chimiques cancérigènes sur le lieu de travail, plus de 100 000 vies pourront être sauvées dans les 50 prochaines années. En outre, en janvier 2017, la Commission a lancé un programme biennal de mise à jour de la législation de l'UE en matière de santé et de sécurité. L'objectif de ce programme est de faire en sorte que le cadre de l'UE en matière de santé et de sécurité soit paré pour l'avenir, de créer des conditions de concurrence équitables dans l'ensemble de l'UE et d'améliorer la conformité et l'application des règles sur le terrain.

La campagne «Lieux de travail sains» pour 2018-2019, «Maîtriser l'usage des substances dangereuses», vise à sensibiliser aux substances dangereuses sur le lieu de travail et à diffuser des informations sur la façon dont l'exposition à ces substances peut être évitée. La campagne est coordonnée à l'échelon national par les points focaux de l'EU-OSHA et bénéficie de l'appui de partenaires de campagne officiels et des médias ainsi que du réseau Entreprise Europe. Il s'articule autour de cinq grands objectifs:

  • sensibiliser à la pertinence et à l'importance de la maîtrise de l'utilisation des substances dangereuses sur le lieu de travail en Europe;
  • promouvoir l'évaluation des risques, l'élimination et la substitution des substances dangereuses en fournissant des outils concrets et des exemples de la bonne pratique;
  • sensibiliser aux risques liés à l'exposition à des agents cancérigènes, en soutenant l'échange de la bonne pratique;
  • cibler des groupes spécifiques de travailleurs qui courent un risque accru, en proposant des faits, des chiffres et des orientations en matière de bonne pratique personnalisés pour ces groupes;
  • améliorer la connaissance de l'évolution de la situation en matière d'action publique et de réglementation, en fournissant un aperçu compréhensible de la législation et des orientations existantes.

Après le lancement de la campagne, le 24 avril 2018, les événements marquants seront notamment les semaines européennes pour la sécurité et la santé au travail (en octobre 2018 et 2019) et une «foire d'échange de bonnes pratiques» (début 2019). La campagne sera clôturée par la cérémonie de remise des prix européens de bonne pratique et le sommet «Lieux de travail sains» (en novembre 2019). Organisés par l'EU-OSHA à Bilbao, ces événements sont l'occasion pour ceux qui ont pris part à la campagne de célébrer les succès engrangés et de réfléchir aux enseignements que l'on peut en tirer.

L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) contribue à faire de l'Europe un lieu plus sûr, plus sain et plus productif où travailler. L'Agence effectue des recherches, élabore et diffuse des informations fiables, équilibrées et impartiales en matière de sécurité et de santé, et organise des campagnes paneuropéennes de sensibilisation. Créée par l'Union européenne en 1994, l'Agence a son siège à Bilbao, en Espagne, et rassemble des représentants de la Commission européenne, des gouvernements des États membres, des organisations d'employeurs et de travailleurs, ainsi que d'éminents experts de chacun des États membres de l'UE et au-delà.

Pour de plus amples informations

Site web de la campagne «Lieux de travail sains» 2018-2019

En savoir plus sur les substances dangereuses

Suivez l'EU-OSHA sur Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube ou abonnez-vous à sa lettre d'information mensuelle, OSHMail. Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir régulièrement des nouvelles et des informations de l'EU-OSHA via des flux RSS.

Suivez Marianne Thyssen sur Facebook et sur Twitter

Recevez gratuitement par courrier électronique la lettre d'information sur l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion de la Commission européenne.

 

IP/18/3444

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar