Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE a pour objectif de générer 1,5 milliard d'euros d'investissement au Liban en trois ans

Bruxelles, le 6 avril 2018

L'Union européenne a annoncé ce jour une enveloppe pouvant atteindre 150 millions d'euros pour soutenir la redynamisation de l'économie libanaise dans le cadre de son engagement de longue date à l'égard du développement économique du Liban.

Cette aide pourrait générer jusqu'à 1,5 milliard d'euros de prêts pour le Liban jusqu'en 2020, à condition que les établissements financiers partenaires du plan d'investissement extérieur de l'UE (PIE) recensent et proposent des projets susceptibles d'être financés et que le pays adopte les réformes nécessaires.* L'aide prévoit un montant annuel de maximum 50 millions d'euros qui pourrait être mobilisé, sous la forme de subventions, au cours de chacune des trois prochaines années (2018-2020) pour fournir une assistance technique et garantir un niveau suffisant de concessionnalité des prêts.

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, s'est exprimée en ces termes: «L'Union européenne s'est toujours tenue aux côtés du Liban et du peuple libanais. Il est dans notre intérêt commun et dans l'intérêt de toute la région que le Liban soit fort et résilient. Le Liban est le reflet de l'ensemble du Moyen-Orient, de sa diversité, de sa complexité et de sa beauté. Avec cette nouvelle enveloppe, l'Union européenne confirme une fois encore son soutien à l'économie du Liban, dans l'intérêt du peuple libanais, et encourage le gouvernement à poursuivre sur la voie des réformes structurelles dans laquelle il s'est engagé.»

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, a quant à lui ajouté: «La contribution de l'UE témoigne de notre soutien au gouvernement libanais qui, aujourd'hui, a notamment pour tâches de mettre en œuvre une feuille de route de réformes structurelles pour stimuler le développement économique du pays dans l'intérêt de tous.   Nous soutiendrons et accompagnerons cet effort.  Dans le cadre du plan d'investissement extérieur, l'UE est disposée à accorder jusqu'à 150 millions d'euros sous la forme de subventions qui pourraient être utilisées pour générer jusqu'à 1,5 milliard de prêts concessionnels à l'investissement au Liban au cours des trois prochaines années pour autant que des projets pertinents soient présentés et que les réformes nécessaires soient adoptées.»

L'aide a été annoncée ce jour lors de la conférence CEDRE, une réunion internationale des donateurs à l'appui de l'économie libanaise, organisée à Paris. Elle sera mise à disposition dans le cadre du plan d'investissement extérieur de l'UE (PIE), un plan complet et ambitieux qui encourage les investissements dans les pays partenaires de l'UE afin de promouvoir la croissance inclusive, la création d'emplois et le développement durable. 

Contexte

Aide bilatérale

Depuis 2011, l'UE a consacré plus de 1,3 milliard d'euros d'aide au Liban, tant dans le cadre de l'aide bilatérale (268 millions d'euros) qu'en réaction à la crise syrienne (1,069 milliard d'euros). Des fonds supplémentaires seront disponibles dans le cadre de l'enveloppe consacrée à l'aide bilatérale afin de promouvoir la croissance et la création d'emplois, ainsi que d'améliorer la gouvernance locale et le développement socio-économique. 

En Novembre 2016, l'Union européenne et le Liban ont adopté des priorités de partenariat pour la période 2016-2020, qui établissent un cadre de coopération politique renouvelé et une coopération renforcée. Ces priorités comprennent la sécurité et la lutte contre le terrorisme, la gouvernance et l'état de droit, la promotion de la croissance et des perspectives d'emploi ainsi que la migration et la mobilité. Elles ont été arrêtées d'un commun accord dans le cadre de la politique européenne de voisinage révisée et de la stratégie globale de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité

Plan d'investissement extérieur

Le plan d'investissement extérieur pour le Liban a été lancé à Beyrouth le 6 février dernier.

Le plan d'investissement extérieur de l'UE est un plan innovant et ambitieux qui encourage l'investissement dans les pays partenaires de l'UE en Afrique et dans le voisinage de l'UE. Il favorise une croissance inclusive, la création d'emplois et le développement durable et s'attaque ainsi à certaines des causes profondes de la migration irrégulière. Il est adapté aux besoins spécifiques des pays partenaires et est bâti sur un modèle qui a très largement fait ses preuves dans l'UE, celui du «plan Juncker», qui a déjà généré plus de 240 milliards d'euros d'investissements.

Le PIE encourage les investisseurs privés à participer au développement durable de pays tiers et associe des formes plus classiques d'aide, telles que les subventions, et une nouvelle génération d'instruments financiers, à savoir des garanties, des instruments de partage des risques et une combinaison de subventions et de prêts. Il comporte également un mécanisme de garantie en vue d'attirer des investissements privés, lorsque des propositions commerciales viables répondent à des besoins sociaux, et lorsqu'une quantité limitée de fonds publics peut attirer des fonds privés.

Globalement, quelque 44 milliards d'euros devraient être mobilisés dans le cadre du PIE entre 2017 et 2020 pour l'Afrique et le voisinage de l'UE.

Pour en savoir plus:

Coopération de l'UE avec le Liban

Fiche d'information UE-Liban actualisée

L'Union européenne au Liban

* Cette phrase a été corrigée le 9 avril 2018.

IP/18/2864

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar