Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE renforce son aide face à la crise des Rohingyas au Bangladesh

Bruxelles, le 15 janvier 2018

L'Union européenne a adopté un nouveau programme d'aide de 5 millions d'euros en faveur des réfugiés rohingyas au Bangladesh, renforçant ainsi sa réponse à la crise.

La nouvelle initiative vise à soutenir l'identification et l'enregistrement des réfugiés rohingyas au Bangladesh, à faciliter l'octroi de l'aide humanitaire, ainsi qu'à garantir une meilleure protection des populations particulièrement vulnérables.

L'initiative de l'UE démontre son engagement à soutenir l'établissement de toutes les conditions nécessaires pour que les réfugiés rohingyas ayant fui le Myanmar pour le Bangladesh puissent retourner à terme dans leur région d'origine de manière volontaire, sûre et digne. Dans ce contexte, l'initiative de l'UE vise à appuyer la mise en œuvre de l'accord bilatéral de rapatriement conclu le 23 novembre 2017 entre les autorités du Myanmar et du Bangladesh. Ce programme s'appuiera sur les actions d'identification et d'enregistrement en cours, y compris sur l'exercice d'enregistrement biométrique des autorités bangladaises. Compte tenu du degré important de vulnérabilité observé chez les réfugiés, parmi lesquels on trouve de nombreux ménages dirigés par des femmes, dont un grand nombre ont souffert de diverses formes de violence et de profonds sévices psychologiques, une protection individuelle et une assistance particulière sont essentielles pour garantir une aide humanitaire ciblée appropriée.

Au cours de sa visite dans les camps de réfugiés de Cox's Bazar le 19 novembre 2017, la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, Federica Mogherini, a réaffirmé le soutien de l'Union européenne aux efforts déployés par les autorités bangladaises pour accueillir les populations ayant fui le nord de l'État d'Arakan. Elle a également souligné l'engagement de l'UE à fournir une aide humanitaire aux réfugiés et précisé que «l'Union européenne continuera à prendre la tête des travaux de la communauté des donateurs, car nous sommes d'avis qu'il convient de respecter en toutes circonstances la dignité humaine et la vie des personnes».

L'annonce de ce jour est la dernière d'une longue liste d'actions menées par l'UE en réponse à la crise, notamment: la conférence des donateurs co-organisée par l'UE, qui a eu lieu à Genève en octobre dernier et à l'occasion de laquelle l'Union européenne s'est engagée à fournir le montant le plus élevé du nouveau financement, et l'UE et ses États membres se sont engagés à fournir ensemble près de la moitié du montant global; l'initiative de l'UE visant à porter la résolution du Conseil des droits de l'homme des Nations unies créant une mission d'établissement des faits internationale indépendante sur la situation dans le nord de l'État d'Arakan et prolongeant ensuite le mandat de cette mission; ainsi que plusieurs visites de haut niveau de la haute représentante et vice-présidente de la Commission, Federica Mogherini, et du commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, Christos Stylianides, au Bangladesh et au Myanmar, lesquelles ont permis d'établir des contacts directs avec les autorités.

Cette mesure est financée par l'instrument de l'UE contribuant à la stabilité et à la paix et sera mise en œuvre par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Elle complète l'importante aide humanitaire d'urgence mobilisée par l'UE pour répondre aux besoins les plus urgents des réfugiés rohingyas et les communautés d'accueil au Bangladesh et au Myanmar, qui a atteint au total plus de 51 millions d'euros en 2017, ainsi que l'aide aux actions de redressement rapide et de développement déployées dans les deux pays.

Pour en savoir plus

Informations complémentaires sur l'instrument contribuant à la stabilité et à la paix

Déclaration de la haute représentante/vice-présidente, Federica Mogherini, sur la signature d'un accord bilatéral de rapatriement entre les gouvernements du Myanmar et du Bangladesh

Communiqué de presse: visite de la haute représentante/vice-présidente, Mme Federica Mogherini, au Bangladesh

Communiqué de presse: l'UE promet 30 millions d'euros supplémentaires pour la crise rohingya lors de la conférence des donateurs de Genève

Communiqué de presse: Federica Mogherini tient des réunions bilatérales en marge de la réunion ministérielle de l'ASEM: l'État de Rakhine et les réfugiés rohingyas au cœur des discussions

Fiche d'information sur les relations UE-Myanmar

Site web de la délégation de l'UE au Bangladesh

Site web de la délégation de l'UE au Myanmar

IP/18/201

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar