Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE soutient les activités de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) au moyen d'une enveloppe de 82 millions d'euros

Bruxelles, le 15 mars 2018

L'Union européenne octroie ce jour 82 millions d'euros au budget de fonctionnement 2018 de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Ce financement permettra d'offrir un accès à l'éducation à 500 000 enfants, des soins de santé primaire à plus de 3,5 millions de patients et une aide à plus de 250 000 réfugiés vulnérables.

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, s'est exprimée en ces termes: «Des millions de personnes – hommes, femmes et enfants – dépendent de l'UNRWA pour l'accès à des services vitaux: éducation, soins de santé, services sociaux, aide humanitaire et emploi. Soutenir l'UNRWA est un devoir politique et humanitaire. Il est dans notre intérêt à tous de consolider la paix et la sécurité au Proche-Orient, dans l'optique de parvenir à une solution négociée fondée sur la coexistence de deux États. J'ai fait part de l'urgence actuelle à nos partenaires participant aujourd'hui à Rome à la réunion consacrée à la crise financière de l'UNRWA. En ces heures difficiles pour l'Agence, nous sommes – et resterons – des partisans solides, constants et fiables de son action.»

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, s'est quant à lui exprimé en ces termes: «Par l'importante contribution de ce jour, l'Union européenne réaffirme son engagement de longue date en faveur de l'action de l'UNRWA, qui consiste à fournir des services de base aux réfugiés palestiniens. En ces moments décisifs pour l'Agence, nous anticipons le versement de notre aide financière à l'UNRWA pour 2018, d'un montant de 82 millions d'euros. Il importe que l'UNRWA soit dotée de ressources adéquates et prévisibles et j'ai le plaisir de confirmer l'intention de l'UE de maintenir son niveau de contribution élevé en 2019 comme en 2020. Nous nous employons avec l'Agence à la restructurer et à la réformer, mais il convient de préserver ses missions essentielles.»

En 2016 et en 2017, l'UE et ses États membres ont fourni ensemble à l'UNRWA successivement 424 millions d'euros et 391 millions d'euros, ce qui fait de l'Union européenne, et de loin, le plus important et le plus fiable de ses donateurs. L'aide de 82 millions d'euros allouée aujourd'hui au moyen d'une procédure accélérée fait partie de la contribution annuelle normale de l'UE pour 2018.

Conférence ministérielle extraordinaire sur l'UNRWA

Le financement de 82 millions d'euros a été annoncé ce jour à Rome, à l'occasion d'une réunion entre la haute représentante/vice-présidente, Mme Federica Mogherini, et le commissaire général de l'UNRWA, M. Pierre Krähenbühl, en marge de la conférence ministérielle extraordinaire sur l'UNRWA. La conférence a essentiellement porté sur la résolution de la crise financière aiguë que traverse l'Agence et sur la mise en œuvre des réformes nécessaires à cette dernière.

Contexte

Depuis 1971, le partenariat stratégique entre l'Union européenne et l'UNRWA repose sur l'objectif commun de soutenir le développement humain, de même que les besoins humanitaires et les besoins de protection des réfugiés palestiniens, tout en promouvant la stabilité au Proche-Orient.

En juin 2017, l'UE et l'UNRWA ont signé une «déclaration commune 2017-2020» renforçant le caractère politique de leur partenariat et réaffirmant la détermination de l'Union européenne à promouvoir les droits des réfugiés palestiniens. Cette déclaration confirme également le soutien apporté par l'UE à la stabilité financière à long terme de l'Agence dans un contexte de contraintes budgétaires accrues et de défis opérationnels grandissants.

Les retombées de la crise financière de l'UNRWA se font particulièrement sentir dans la bande de Gaza, où l'engagement de l'UE se concentre surtout sur la création de meilleures perspectives pour le peuple palestinien.

Afin de relever le défi le plus immédiat pour Gaza, à savoir l'absence d'une eau potable pourtant si nécessaire, l'UE organisera une conférence des donateurs sur l'usine centrale de dessalement de Gaza, le 20 mars à Bruxelles. Ce sera l'occasion de mobiliser l'appui de la communauté internationale en faveur d'un investissement de 560 millions d'euros visant à alimenter en eau deux millions de Palestiniens, afin de satisfaire à leurs besoins humanitaires tout en contribuant au développement économique de Gaza.

L'UE organisera aussi la réunion annuelle de printemps du groupe international de coordination des donateurs à l'appui de l'économie palestinienne, le Comité de liaison ad hoc (AHLC), à Bruxelles, le 20 mars 2018. Depuis 1993, l'AHLC fait office de principal mécanisme de coordination de l'aide financière en faveur du peuple palestinien, en vue de préserver la vision d'une solution négociée fondée sur la coexistence de deux États.

Pour en savoir plus

Coopération de l'UE avec la Palestine

Bureau du représentant de l'Union européenne (Cisjordanie et bande de Gaza, UNRWA)

Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA)

IP/18/1926

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar