Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE octroie une aide de 50 millions d'euros en faveur du secteur de la sécurité au Liban

Bruxelles, le 15 mars 2018

L'Union européenne a annoncé un montant de 50 millions d'euros d'aide au secteur de la sécurité au Liban, dans le cadre de l'engagement européen de longue date en faveur de la stabilité et de la sécurité du pays.

Sur cette enveloppe, 46,6 millions d'euros seront affectés à la promotion de l'État de droit, à l'amélioration de la sécurité et à la lutte contre le terrorisme jusqu'en 2020, et 3,5 millions d'euros seront destinés à assurer la sécurité aéroportuaire.

La haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, l'a annoncé au cours de la réunion ministérielle Rome II sur le soutien aux forces armées et aux forces de sécurité intérieures libanaises, qui a eu lieu hier à Rome. Elle a fait la déclaration suivante: «Le Liban peut compter sur le partenariat noué de longue date avec l'Union européenne pour faire face aux défis auxquels il est actuellement confronté, non seulement en matière d'aide humanitaire ou de coopération au développement, mais aussi sur le plan de l'économie et de la sécurité. Avec cette nouvelle série de mesures, l'UE confirme une fois encore son soutien au secteur de la sécurité au Liban et au renforcement des institutions du pays, qui sont essentielles pour garantir la stabilité, la sécurité et l'unité du Liban, dans l'intérêt du peuple libanais et de la région tout entière».

Ce soutien s'inscrit dans le cadre de l'assistance globale apportée de longue date au secteur de la sécurité au Liban par l'UE, qui a investi plus de 85 millions d'euros dans l'ensemble du secteur depuis 2006. Les activités de l'UE incluent une aide au renforcement des capacités des forces de sécurité libanaises, à la gestion intégrée des frontières, à la surveillance civile et à l'atténuation des menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires ainsi qu'au déminage. En 2018, l'accent sera mis sur la gestion intégrée des frontières et la lutte contre le terrorisme.

Contexte

La somme de 46,6 millions d'euros, engagée au titre de l'instrument européen de voisinage (IEV) pour aider le Liban à promouvoir l'État de droit, améliorer la sécurité et lutter contre le terrorisme jusqu'en 2020, vise à soutenir le secteur de la sécurité et de la justice au Liban.

La mesure dotée d'un budget de 3,5 millions d'euros, adoptée au titre de l'instrument contribuant à la stabilité et à la paix, a pour objectif spécifique de sécuriser l'aéroport international de Beyrouth - Rafic Hariri face aux trafics illicites et à la menace du terrorisme. Des formations seront fournies aux organismes concernés présents à l'aéroport sous le contrôle des autorités civiles et les infrastructures de sécurité existantes seront améliorées.

En novembre 2016, l'Union européenne et le Liban ont adopté des priorités de partenariat pour la période 2016-2020, qui établissent un cadre de coopération politique renouvelé et une coopération renforcée. Elles incluent la sécurité et lutte contre le terrorisme, la gouvernance et l'État de droit, la promotion de la croissance et des perspectives d'emploi ainsi que la migration et la mobilité. Elles ont été arrêtées d'un commun accord dans le cadre de la politique européenne de voisinage révisée et de la stratégie globale de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité.

Pour en savoir plus

L'Union européenne au Liban

Instrument européen de voisinage (IEV)

Instrument contribuant à la stabilité et à la paix

 

IP/18/1902

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar