Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Anniversaire des traités de Rome: la Commission rappelle les réalisations de l'Europe et mène le débat sur l'avenir à 27

Bruxelles, le 24 mars 2017

Le 25 mars, les dirigeants de l'UE se réuniront à Rome pour célébrer le 60e anniversaire des traités de Rome, signés ce même jour en 1957.

Le président de la Commission, M. Jean-Claude Juncker, participera au sommet de Rome à l'occasion duquel seront organisées plusieurs manifestations pour commémorer l'événement et réfléchir à l'avenir commun de l'Europe.

Les traités de Rome, signés par les six États membres fondateurs, ont préparé la voie à l'Union européenne que nous connaissons aujourd'hui: un continent réunifié où règne la paix et fondé sur les valeurs de solidarité, de démocratie et de l'État de droit. Son marché unique garantit à 500 millions de citoyens liberté de choix et de circulation, croissance économique et prospérité. L'Union est le plus grand bloc commercial du monde et le premier donateur en matière d'aide au développement et d'aide humanitaire. Cet anniversaire est l'occasion de nous remémorer nos réalisations collectives et de nous pencher sur l'avenir de l'UE à 27. À la suite de la présentation par la Commission du Livre blanc sur l'avenir de l'Europe, les dirigeants de l'UE devraient adopter la déclaration de Rome dans laquelle ils feront figurer les réussites passées de l'Union, exposeront les défis qui se posent à elle, s'engageront à œuvrer pour l'unité à 27 et renforceront l'action commune dans des domaines essentiels, au bénéfice des citoyens.

M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission, a déclaré à ce propos: «Nos parents et grands-parents ont fondé cette Union avec une vision commune: plus jamais de guerre. Ils avaient la ferme conviction que supprimer les barrières, agir de concert et non les uns contre les autres nous rendraient plus forts. L'Histoire leur a donné raison. Depuis 60 ans, les valeurs sur lesquelles est construite cette Union sont immuables: la paix, la liberté, la tolérance, la solidarité et l'État de droit nous lient et nous unissent. Nous ne devons pas considérer ces valeurs comme allant de soi mais, au contraire, les défendre chaque jour. Notre démocratie, notre diversité ainsi que notre presse libre et indépendante sont les piliers porteurs de l'Europe - personne ni aucune institution n'est au-dessus des lois. L'Union européenne a changé nos vies en les améliorant. Nous devons veiller à ce qu'elle continue de le faire pour tous ceux et celles qui nous suivront. Pour l'instant, tous les chemins mènent à Rome. Après Rome, il n'y a qu'une voie à suivre, quels que soient les obstacles qui s'y dresseront: l'unité européenne.»

Le 1er mars, la Commission a lancé, en prélude au sommet de Rome, un débat paneuropéen en présentant le Livre blanc sur l'avenir de l'Europe, qui permettra aux citoyens et aux dirigeants de construire la vision de l'UE à 27. Ce Livre blanc expose divers scénarios envisageables pour l'avenir de l'Europe. Après la réunion informelle des 27 chefs d'État ou de gouvernement le 10 mars à Bruxelles, le sommet de Rome constitue la prochaine occasion pour les dirigeants de l'UE de faire progresser cette discussion. Les dirigeants signeront dans la capitale italienne la déclaration de Rome, que les présidents Tusk et Juncker ainsi que les premiers ministres Muscat et Gentiloni ont préparée conjointement.

La déclaration de Rome marque le coup d'envoi d'un processus. À l'issue du sommet de Rome, la Commission présentera une série de documents de réflexion sur des questions essentielles pour l'Europe: 1) développer la dimension sociale de l'Europe; 2) approfondir l'Union économique et monétaire; 3) maîtriser la mondialisation; 4) l'avenir de la défense de l'Europe et 5) l'avenir des finances de l'UE. Le discours sur l'état de l'Union que prononcera le président Juncker en septembre 2017 reprendra et développera ces idées avant que les premières conclusions puissent être tirées à l'occasion du Conseil européen de décembre 2017. Cela aidera à la prise de décision d'une ligne d'action à mettre en œuvre dans les temps pour les élections du Parlement européen de juin 2019.

Dans les mois à venir, la Commission organisera également des débats publics avec le Parlement européen et les États membres et lancera des consultations en ligne, de sorte que les citoyens de l'Europe puissent s'exprimer et partager leur point de vue sur l'avenir de l'Europe par l'intermédiaire des représentations de la Commission et d'un site web dédié, qui sera lancé le 25 mars. Telles sont quelques-unes des échéances fixées par le processus du Livre blanc.

Manifestations organisées à Rome par la Commission

En coopération avec les autorités italiennes, la Commission organise plusieurs manifestations à haut niveau pour marquer l'anniversaire des traités de Rome et débattre du passé, du présent et de l'avenir de l'Europe.

  • Journée du numérique (23/3), Palazzo Doria Pamphilj: le vice-président Andrus Ansip et le commissaire Günther Oettinger réunissent les ministres de l'UE et des dirigeants de grandes entreprises pour favoriser la coopération et mieux préparer nos sociétés et l'économie à exploiter tout le potentiel de la transformation numérique de l'Europe. Les États membres devraient prendre des engagements sur le calcul à haute performance, la mobilité connectée, le passage au numérique des entreprises et les emplois du numérique.
  • Séminaire Jean Monnet «The future of Europe: a commitment for You(th)» («L'avenir de l'Europe: un engagement pour vous, la jeunesse») (23/3-24/3), hôtel Quirinale: plus d'une centaine de professeurs titulaires d'une chaire Jean Monnet, des responsables politiques, des journalistes, des membres de la société civile, des représentants d'associations de la jeunesse et des étudiants débattront de l'avenir de l'UE et de la nécessité d'impliquer davantage les jeunes générations dans la construction du projet européen.
  • Dialogue avec les citoyens (24/3), Acquario di Roma: la haute représentante/vice-présidente, Mme Federica Mogherini, et M. Joseph Muscat, premier ministre de Malte, État membre qui exerce actuellement la présidence du Conseil, tiendront un dialogue avec plusieurs centaines de jeunes citoyens européens, dont des étudiants Erasmus qui étudient actuellement à Rome.
  • Rencontre avec les partenaires sociaux (24/3), Palazzo Chigi: le président Juncker, le vice-président Dombrovskis et la commissaire Thyssen, accompagnés des présidents du Conseil européen et du Parlement européen, rencontreront syndicats et organisations patronales dans le cadre d'une manifestation organisée par le premier ministre italien.
  • Forum et concert (24/3), Université La Sapienza: «Happy birthday Europe – Changing course to Europe».
  • Concert de l'Orchestre des jeunes de l'UE (25/3), Villa Medici: «The Sound of a Dream».

Contexte

Les traités de Rome ont établi un marché commun à l'intérieur duquel les personnes, les marchandises, les services et les capitaux peuvent circuler librement, et ont créé pour les citoyens européens des conditions propices à la stabilité et à la prospérité. Fondée sur ce socle et sur les valeurs communes de la démocratie, de l'État de droit et du respect des droits de l'homme, l'Union a grandi et réunifié le continent après la chute du mur de Berlin et a assuré à 500 millions de citoyens la prospérité ainsi que le bien-être social et économique de manière durable.

L'UE est désormais un territoire où les Européens peuvent bénéficier d'une diversité exceptionnelle de cultures, d'idées et de traditions. Les Européens ont tissé entre eux des liens durables et peuvent voyager, étudier et travailler au-delà des frontières nationales. L'Europe est pionnière dans l'égalité entre les femmes et les hommes, le taux d'emploi de celles-ci n'ayant jamais été aussi élevé. 6,5 millions d'Européens travaillent actuellement dans un autre État membre de l'UE. 1,7 million d'Européens franchissent chaque jour une frontière pour aller travailler dans un État membre autre que le leur. 9 millions de jeunes Européens ont bénéficié du programme Erasmus d'échanges dans les domaines de l'enseignement et des formations professionnelles.

En 2017, alors que nous célébrons les 60 ans des traités, nous pouvons également affirmer pour la première fois depuis dix ans que chacun des États membres renoue avec la croissance économique. L'euro, la monnaie commune à 19 des 28 pays de l'UE, est utilisé quotidiennement par 338,6 millions de personnes. L'Union européenne est devenue le plus grand bloc commercial du monde. Le total des exportations de l'UE-27 s'élève à environ 5,8 billions d'euros, soit plus d'un tiers du total des exportations mondiales, plus de deux fois et demie les exportations chinoises et plus de trois fois celles des États-Unis. L'UE est le premier partenaire commercial de 80 pays. Chaque milliard d'euros d'exportations supplémentaire favorise la création de 15 000 emplois dans toute l'Union.

Le livre blanc présenté le 1er mars par la Commission européenne propose cinq scénarios pour l'évolution de l'Union d'ici à 2025:

  • «s'inscrire dans la continuité»: l'UE-27 continue à mettre en œuvre son programme de réformes positives;
  • «rien d'autre que le marché unique»: l'UE-27 se recentrerait sur le marché unique, les 27 États membres étant incapables de trouver un terrain d'entente dans un nombre croissant de domaines d'action;
  • «ceux qui veulent plus font plus»: l'UE-27 continue comme aujourd'hui mais les États membres qui le souhaitent pourraient collaborer plus étroitement dans des domaines spécifiques;
  • «faire moins mais de manière plus efficace»: efforts concentrés sur des domaines d'action choisis dans lesquels l'UE fournit plus de résultats plus rapidement, tandis qu'elle réduit ses interventions dans d'autres secteurs;
  • «faire beaucoup plus ensemble»: les États membres décident de mettre en commun davantage de pouvoirs, de ressources et de processus décisionnels dans tous les secteurs.

Ces scénarios qui couvrent un éventail de possibilités ont valeur d'illustration. Ils ne s'excluent pas mutuellement et ne sont pas exhaustifs.

Pour en savoir plus

Fiche d'information: Le processus du livre blanc

Livre blanc sur l'avenir de l'Europe

Page web: anniversaire de l'UE y compris les manifestations organisées dans les États membres

Portail audiovisuel: 60 témoignages vidéo sur l'Europe

Brochure de la Commission: «60 bonnes raisons de dire oui à l'UE» (Belgium)

Brochure de la Commission: «60 bonnes raisons de dire oui à l'UE» (France)

Brochure du CESP «L'histoire européenne - 60 ans de progrès partagé»

Page web du SEAE: UE: 60 années de présence dans le monde

Construisez l'origami de la colombe EU60

Concours de GIFs: EU GIFstory

#EU60 #FutureOfEurope

IP/17/701

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar