Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE octroie 165 millions € supplémentaires pour venir en aide aux pays de la Corne de l'Afrique touchés par la famine et la sécheresse

Bruxelles, le 17 mars 2017

Lors de sa visite officielle auprès de l'Union africaine, le commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, M. Neven Mimica, a annoncé aujourd'hui que l'UE allait renforcer son aide pour répondre aux crises qui sévissent dans le Soudan du Sud, en Somalie et dans les pays voisins.

En visite officielle auprès de l'Union africaine, à Addis-Abeba, M. Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale, a annoncé un programme d'aide d'un montant de 165 millions € pour faire face aux crises que connaît la région de la Corne de l'Afrique.

M. Mimica a déclaré à ce sujet: «Plus nous agissons rapidement, plus nous pouvons sauver de vies. Ce train de mesures d'un montant de 165 millions € nous permettra de répondre aux besoins urgents de la population du Soudan du Sud, dans le pays et dans la région, et de venir en aide aux millions de personnes menacées de famine dans la Corne de l'Afrique. Avec cette aide supplémentaire, l'UE montre la voie aux autres membres de la communauté internationale afin qu'ils interviennent également en urgence.»

M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, s'est exprimé dans les termes suivants: «L'Union européenne répond immédiatement aux besoins résultant de la grave famine qui sévit au Soudan et de la terrible sécheresse qui frappe la Somalie, l'Éthiopie et le Kenya. Avec cette nouvelle aide, nous ferons tout notre possible pour atténuer les effets de la situation extrêmement difficile qui prévaut dans la Corne de l'Afrique.»

Crise au Soudan du Sud

Le programme d'aide prévoit d'affecter 100 millions € pour répondre à la crise humanitaire provoquée par le conflit violent que connaît que le Soudan du Sud. Sur ce montant, 30 millions € permettront d'apporter une aide d'urgence aux populations vulnérables dans ce pays. Les femmes et les enfants menacés ou victimes de violations des droits de l'homme bénéficieront d'une protection et une aide sera fournie pour remédier au niveau alarmant de malnutrition. Les 70 millions € restants permettront d'aider les pays voisins du Soudan du Sud, notamment l'Éthiopie, l'Ouganda, le Kenya et le Soudan, à continuer de protéger et de répondre aux besoins des Sud-Soudanais qui fuient le conflit et qui cherchent refuge sur le territoire de ces pays.

Sécheresse en Somalie, en Éthiopie et au Kenya

Le programme d'aide prévoit également de consacrer 65 millions € aux conséquences de la grave sécheresse qui touche la Somalie, l'Éthiopie et le Kenya. Le changement climatique et l'absence de précipitations ces trois dernières années ont provoqué une crise humanitaire majeure. Les effets négatifs de la sécheresse devraient encore s'aggraver en 2017 car le niveau des précipitations devrait être inférieur à la moyenne au cours de la prochaine saison des pluies. La situation est particulièrement critique en Somalie où le nombre de personnes dans le besoin a fortement augmenté pour atteindre 6,2 millions, c'est-à-dire la moitié de la population, et où le risque de famine est réel cette année. Une alerte à la pré-famine a déjà été lancée en février dernier.

Contexte

Ce nouveau train de mesures permettra de renforcer l'aide de plus de 400 millions € que l'UE a mobilisée en 2016 pour faire face aux crises humanitaires et aux conséquences du phénomène El Niño dans la région. Il viendra également s'ajouter à l'enveloppe de 200 millions € approuvée par l'UE en février de cette année pour aider le nouveau gouvernement somalien à sortir d'une situation caractérisée par la fragilité et à édifier une société résiliente.

IP/17/671

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar