Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE NL MT

Commission européenne - Communiqué de presse

Capitales européennes de la culture 2018: Leeuwarden et La Vallette

Bruxelles, le 3 janvier 2018

À partir du 1 janvier, Leeuwarden (Pays-Bas) et La Vallette (Malte) porteront le titre de capitale européenne de la culture pendant un an.

À La Vallette, les festivités d'ouverture, inspirées de la traditionnelle festa maltaise (fête villageoise), se tiendront du 14 au 20 janvier dans toute la ville. Le commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, M. Tibor Navracsics, assistera le 20 janvier à la cérémonie d'ouverture officielle.

À Leeuwarden, les festivités débuteront les 26 et 27 janvier avec la présentation d'installations et de performances d'artistes professionnels et amateurs à travers la ville ainsi que l'ouverture des musées aux visiteurs dans toute la région de la Frise. Le premier vice-président de la Commission, M. Frans Timmermans, assistera à la cérémonie d'ouverture officielle le 27 janvier.

«Les capitales européennes de la culture contribuent à rapprocher les communautés les unes des autres par la culture et profitent durablement aux villes désignées, à leurs habitants et à leur économie. L'année 2018 sera particulière en ce sens que l'on y célébrera l'année européenne du patrimoine culturel. Les deux capitales ont prévu dans leur programme respectif de nombreux projets en faveur du patrimoine culturel, contribuant ainsi à souligner le rôle de la culture dans la construction d'une identité européenne», a déclaré à ce propos le commissaire Navracsics.

Au programme

Le programme de la festa de La Vallette est destiné à encourager les artistes et le public à repenser la vision traditionnelle qu'ils ont de la culture. État insulaire situé entre l'Europe et l'Afrique du Nord, Malte occupe une position géographique particulière. Le programme proposé entend donc aussi rapprocher les sensibilités diverses qui s'expriment sur les différentes rives de la Méditerranée. Il comprend plus de 140 projets et 400 événements articulés autour de trois grands thèmes: «Island Stories» (histoires d'îles), «Future Baroque» (futur baroque) et «Voyages». Près de 1 000 artistes, commissaires d'exposition, performeurs, animateurs d'ateliers, auteurs, créateurs, chœurs et réalisateurs locaux et internationaux participeront aux festivités, qui se poursuivront jusqu'à la fin de l'année dans les îles de Malte et de Gozo. 

En plaçant le concept de iepen mienskip (communauté ouverte) au cœur de son programme, qui comprend plus de 800 projets touchant à la musique, au théâtre, aux arts de paysage, à l'opéra et au sport prévus tout au long de l'année, Leeuwarden entend renforcer et relier entre elles les communautés de la région de la Frise et d'Europe. Une exposition du graphiste néerlandais M.C. Escher, un opéra consacré à Mata Hari, un événement associant des éleveurs de chevaux Frison, des projets de proximité tels que «European sports for all», voici quelques-uns des nombreux projets qui contribueront à faire connaître et mieux comprendre les différences culturelles.

Contexte

Lancée en 1985 par la ministre grecque de la culture de l'époque, Melina Mercouri, l'initiative «Capitale européenne de la culture» est l'une des plus médiatisées en Europe. Les villes sont sélectionnées sur la base d'un programme culturel devant revêtir une forte dimension européenne, promouvoir la participation et l'engagement des habitants de la ville et favoriser le développement à long terme de celle-ci et de la région alentour.

Cette initiative est aussi une excellente occasion pour une ville de se forger une image, de se faire connaître du reste du monde, d'attirer davantage de touristes et de réfléchir sur son développement sous l'angle culturel. Le titre de capitale européenne de la culture a des retombées à long terme, non seulement sur la culture, mais également sur le plan social et économique, à la fois pour la ville et pour sa région.

En 2017, Aarhus (Danemark) et Paphos (Chypre) étaient capitales européennes de la culture. Après Leeuwarden et La Vallette en 2018, les prochaines capitales européennes de la culture seront Plovdiv (Bulgarie) et Matera (Italie) en 2019, Rijeka (Croatie) et Galway (Irlande) en 2020, Timisoara (Roumanie), Éleusis (Grèce) et Novi Sad (Serbie, pays candidat) en 2021, ainsi que Esch (Luxembourg) et Kaunas (Lituanie) en 2022. Tous les États membres de l'UE, pays candidats et pays membres de l'Association européenne de libre-échange/l'Espace économique européen participant au programme «Europe créative» peuvent accueillir une capitale européenne de la culture.

Pour en savoir plus

Leeuwarden 2018 - Capitale européenne de la culture

#LF2018

La Vallette 2018 - Capitale européenne de la culture

#Valletta2018

Capitales européennes de la culture – Trente ans de réalisation (en anglais uniquement) brochure

Fiche d'information sur les capitales européennes de la culture (en anglais seulement)

Année européenne du patrimoine culturel

Fiche d'information «La culture, moteur de l'unité dans l'UE» - Contribution de la Commission au déjeuner de travail des dirigeants, Göteborg, 17 novembre 2017

IP/17/5309

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar