Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Nouveau programme d'aide pour le Liban: l'UE s'engage fermement à soutenir le développement et la stabilité du pays

Bruxelles, le 19 décembre 2017

Les projets financés par l'Union soutiendront la population libanaise dans des secteurs clés tels que la participation démocratique, l'assainissement et les développements locaux.

La Commission européenne a adopté un nouveau train de mesures d'aide de 44 millions d'euros qui contribuera à promouvoir la stabilité et le développement économique et social au Liban. Les projets soutiendront le processus de réforme électorale du pays, amélioreront le secteur de la gestion des déchets et favoriseront le développement socio-économique dans le bassin du fleuve Litani.

En amont de sa visite au Liban, la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini a déclaré: "Durant ma visite au Liban aujourd'hui, je vais confirmer le soutien total de l'UE à la stabilité, la sécurité et l'unité du pays. Le Liban peut compter sur l'engagement de l'UE en termes d'aide humanitaire, de coopération au développement, mais aussi sur le plan économique et de la sécurité. Nous continuerons également d'accompagner le Liban dans la solidarité dont il fait preuve à l'égard de la population syrienne fuyant le conflit. La prochaine conférence de Bruxelles II sur l'aide à apporter pour l'avenir de la Syrie et des pays de la région sera l'opportunité d'affirmer davantage le soutien de la communauté internationale au Liban."

Johannes Hahn, commissaire pour la politique européenne de voisinage et les négociations d'élargissement, a déclaré à ce sujet: Nous allons soutenir la réforme électorale et la démocratie participative, promouvoir une gestion intégrée des déchets et aider à l'amélioration des conditions socio-économiques pour le peuple libanais. Ces nouveaux projets s'ajoutent à nos efforts pour atténuer l'impact du conflit syrien sur la société et l'économie libanaises, pour lesquels l'UE a octroyé 1 milliard d'euros en soutien aux réfugiés syriens et aux communautés d'accueil au Liban."

Le train de mesures comporte trois programmes:

• Le programme «Appui à la réforme électorale et à la participation démocratique au Liban» a pour but de développer la capacité des entités nationales à tenir des élections crédibles, périodiques, transparentes et inclusives dans le pays. Il renforcera la confiance des citoyens dans le processus électoral, contribuant ainsi à la consolidation démocratique du Liban.

• Le programme «Vers une réponse intégrée pour une gestion décentralisée des déchets» est conçu pour accroître la capacité des gouvernorats de Beyrouth et du Mont-Liban à gérer les déchets. Il contribuera aussi à la mise en place d'une gouvernance globale des déchets de meilleure qualité et respectueuse de l'environnement.

• Le volet «Programme de développement local dans le bassin du fleuve Litani» est destiné à promouvoir la stabilité dans le pays grâce à l'amélioration des conditions socio-économique et à la résilience des populations qui vivent dans le bassin versant du Litani. Il renforcera les capacités institutionnelles des collectivités locales et favorisera les partenariats public-privé, ce qui ouvrira des perspectives d'emploi et contribuera à mieux satisfaire les besoins fondamentaux.

Ce train de mesures vient s'ajouter à l'aide que la Commission européenne fournit au Liban depuis le début de la crise syrienne, qui s'élève à plus de 1,2 milliard d'euros, dont près d'un milliard d'euros aux communautés d'accueil et aux réfugiés se trouvant dans le pays.

Contexte

L'Union européenne et le Liban ont adopté une priorité dans le cadre de leur partenariat et un Compact en décembre 2016 pour améliorer les conditions de vie tant des réfugiés séjournant temporairement au Liban que des communautés d'accueil vulnérables. Le partenariat vise à améliorer les perspectives socio-économiques, la sécurité, la stabilité et la résilience dans tout le Liban. De son côté, le Liban s'engage à faciliter le séjour temporaire des réfugiés syriens, en particulier pour ce qui est du statut de résident.

L'Union européenne et le Liban ont mis en place un cadre unique d'appui pour la période 2017 à 2020, qui structure la coopération financière de l'UE autour de trois grands domaines d'intervention: 1) croissance et création d'emplois, 2) gouvernance locale et développement socio-économique et 3) état de droit et renforcement de la sécurité. Ce cadre unique d'appui aide aussi à honorer la promesse faite par l'UE au Liban à l'occasion de la conférence que l'UE a accueillie à Bruxelles en avril 2017, à savoir veiller à ce que la communauté internationale reste déterminée à contribuer à l'avenir de la Syrie et de la région. Une deuxième conférence de Bruxelles est prévue au printemps 2018.

Le train de mesures adopté au titre du programme d'action annuel 2017 s'appuie sur les engagements du cadre unique d'appui, en accordant des ressources à des programmes concrets qui deviendront opérationnels sur le terrain dans les mois et années à venir.

Pour en savoir plus

Aide de l'UE en faveur du Liban (DG NEAR)

Délégation de l'UE au Liban

Gestion de la crise des réfugiés - Aide de l'UE en faveur du Liban (fiche d'information)

L'instrument européen de voisinage (IEV)

IP/17/5290

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar