Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Lancement de «2018, Année européenne du patrimoine culturel»

Bruxelles, le 7 décembre 2017

Les festivités marquant le lancement de «2018, Année européenne du patrimoine culturel» débutent aujourd'hui, à l'occasion du Forum européen de la culture qui se tient à Milan.

L'Année européenne du patrimoine culturel permettra de braquer les projecteurs sur la richesse du patrimoine culturel européen, en mettant en valeur son rôle dans le développement du sentiment d'identité commune et dans la construction de l'avenir de l'Europe.

M. Tibor Navracsics, membre de la Commission chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, qui a officiellement inauguré l'Année européenne du patrimoine culturel aujourd'hui, a fait la déclaration suivante: «Le patrimoine culturel est au cœur du mode de vie européen. Il définit qui nous sommes et crée un sentiment d'appartenance. Le patrimoine culturel n'est pas seulement fait de littérature, d'art et d'objets, on le trouve aussi dans les techniques qui nous sont transmises, dans les histoires que nous racontons, dans la nourriture que nous mangeons et dans les films que nous regardons. Nous devons le préserver et le chérir, pour les générations futures. Cette année de festivités sera une occasion formidable d'encourager les citoyens, en particulier les jeunes, à explorer la richesse de la diversité culturelle européenne et à réfléchir à la place que le patrimoine culturel occupe dans nos vies. Il nous permet de comprendre le passé et de construire notre avenir.»

1          Video

M. Antonio Tajani, président du Parlement européen, M. Indrek Saar, ministre de la culture estonien, représentant la présidence estonienne du Conseil de l'UE, M. Dario Franceschini, ministre de la culture italien, Mme Petra Kammerevert, présidente de la commission de la culture et de l'éducation du Parlement européen, et 800 représentants du secteur culturel et de la société civile assistent à l'événement d'aujourd'hui.

L'Année européenne du patrimoine culturel vise à sensibiliser les citoyens à l'importance économique et sociale de ce patrimoine. Des milliers d'initiatives et de manifestations à travers l'Europe permettront d'impliquer des citoyens de tous horizons. L'objectif est d'atteindre le plus large public possible, en particulier les enfants et les jeunes, les communautés locales et les personnes qui sont rarement exposées à la culture, afin de promouvoir un sentiment commun d'appropriation.

Les projets et les initiatives mis en œuvre dans les régions, les communes et les États membres de l'Union seront complétés par des projets transnationaux financés par l'UE. À titre d'exemple, la Commission organisera avec les États membres les «Assises du patrimoine», événement phare de l'Année européenne du patrimoine culturel, afin de lancer les travaux sur un plan d'action à long terme de l'UE en faveur du patrimoine culturel. Cette action s'inscrira dans le prolongement des discussions que les dirigeants de l'UE ont tenues sur l'éducation et la culture le 17 novembre à Göteborg.

Selon une nouvelle enquête Eurobaromètre publiée aujourd'hui, 8 Européens sur 10 pensent que le patrimoine culturel est important non seulement pour eux, individuellement, mais aussi pour leur communauté, leur région, leur pays et l'Union européenne dans son ensemble. Une large majorité est fière du patrimoine culturel, qu'il s'agisse de celui de sa propre région ou de son propre pays ou de celui d'un autre pays européen. Plus de 7 Européens sur 10 conviennent également que le patrimoine culturel peut améliorer leur qualité de vie. L'enquête révèle également que 9 personnes sur 10 pensent que le patrimoine culturel devrait être étudié à l'école. Les trois quarts des Européens estiment que les États membres et l'UE devraient allouer davantage de ressources à la protection du patrimoine culturel européen.

Contexte

Des sites archéologiques à l'architecture contemporaine, en passant par les châteaux médiévaux, les traditions folkloriques et les arts, le patrimoine culturel européen est au cœur même de la mémoire et de l'identité collectives des citoyens européens. En outre, il permet de stimuler la croissance et de créer des emplois dans les villes et les régions, et favorise grandement les échanges de l'Europe avec le reste du monde. Dans l'Union, 7,8 millions d'emplois sont indirectement liés au patrimoine (par exemple dans les secteurs du tourisme, des services d'interprétation et de la sécurité). Plus de 300 000 personnes travaillent dans le secteur du patrimoine culturel européen et, avec 453 sites inscrits, l'Europe, en tant que région, représente près de la moitié de la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

C'est pourquoi, en particulier à l'heure où des chefs-d'œuvre culturels sont en péril ou sont détruits délibérément dans les zones de conflit, la Commission a estimé que le patrimoine culturel méritait d'avoir son année européenne, en 2018. La décision du Conseil et du Parlement européen désignant 2018 comme l'année européenne du patrimoine culturel a été adoptée le 17 mai 2017, sur la base de la proposition de la Commission du 30 août 2016.

Le Forum européen de la culture, à l'occasion duquel l'année européenne du patrimoine européen est inaugurée aujourd'hui, est un événement phare biennal organisé par la Commission européenne. Il améliore la visibilité de la coopération culturelle européenne, réunit de grands acteurs du secteur, dresse le bilan de la mise en œuvre de l'agenda européen de la culture et stimule le débat sur la politique et les initiatives de l'UE dans le domaine de la culture. En plus d'être le théâtre du lancement de «2018, Année européenne du patrimoine culturel», le forum de cette année se penchera sur le rôle que la culture peut jouer dans la résolution de problèmes européens et mondiaux, ainsi que sur la contribution de la culture et de la créativité au développement socio-économique au niveau local et régional.

Pour en savoir plus

 

IP/17/5067

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar