Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Sommet Union africaine - Union européenne: investir dans la jeunesse pour un avenir durable

Abidjan, le 30 novembre 2017

Le 5 e sommet Union africaine - Union européenne a eu lieu les 29 et 30 novembre à Abidjan. Axé sur le thème général de la jeunesse, il a réuni les dirigeants des 55 États membres de l'Union africaine et des 28 États membres de l'Union européenne.

L'UE était représentée par M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et M. Donald Tusk, président du Conseil de l'UE, accompagnés de Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, M. Andrus Ansip, vice-président de la Commission et commissaire pour le marché unique numérique, et M. Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement. L'Union africaine était représentée par M. Alpha Condé, président de l'Union africaine, et M. Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine.

À cette occasion, le président Juncker a déclaré: «Nous avons longuement parlé de la jeunesse pendant ce sommet. Aujourd'hui déjà, la majorité des citoyens africains ont moins de 25 ans et, d'ici à la moitié du siècle, un quart de la population mondiale sera africaine. Mais nous ne pourrons récolter les fruits de ce dividende démographique que si nous investissons de manière intelligente. C'est précisément la raison pour laquelle nous allons investir dans l'éducation, les infrastructures, la paix et la sécurité, ainsi que dans la bonne gouvernance; tous ces investissements amélioreront le climat des affaires et généreront des emplois et de la croissance bien nécessaires.» L'intervention complète peut être consultée sur cette page.

Dans leur déclaration politique, les dirigeants européens et africains ont fait part de leur détermination commune à investir dans la jeunesse pour un avenir durable. Concrètement, ils se sont engagés à concentrer leurs efforts sur quatre priorités stratégiques. Sur cette base, la Commission européenne et la Commission de l'Union africaine présenteront des projets et des programmes concrets dans un délai de trois mois.

Mobiliser les investissements pour une transformation structurelle et durable de l'Afrique

Les dirigeants européens ont présenté le nouveau plan d'investissement extérieur de l'Union européenne (PIE), qui permettra de mobiliser 44 milliards d'EUR d'investissements privés en faveur du développement durable et de la création d'emplois, plan que les partenaires africains ont accueilli favorablement. Le renforcement de l'entrepreneuriat des femmes et des jeunes fera l'objet d'une attention particulière. La plateforme d'entreprises durables pour l'Afrique, lancée récemment, permettra d'établir un dialogue structuré avec le secteur privé européen et africain.

Investir dans le capital humain grâce à l'éducation, la science, la technologie et le développement des compétences

L'importance de soutenir l'éducation et la formation professionnelle inclusives a été soulignée. Les dirigeants ont aussi convenu de favoriser la mobilité des étudiants, du personnel et du corps professoral des universités dans tout le continent africain, ainsi que les programmes d'échanges entre l'Afrique et l'Europe, tels qu'ERASMUS+.

Renforcer la résilience, la paix, la sécurité et la gouvernance

Les dirigeants intensifieront leurs travaux pour renforcer la paix et la sécurité sur les deux continents. À cet égard, ils approfondiront la coopération stratégique, politique et opérationnelle entre l'Union africaine et l'Union européenne, en partenariat étroit avec les Nations unies. Ils ont également réaffirmé leur soutien aux efforts actuellement déployés en matière de lutte contre le terrorisme, notamment par la Force multinationale mixte contre Boko Haram, la force militaire conjointe du G5 Sahel et la mission de l'Union africaine en Somalie, dont le principal contributeur est l'UE.

Gérer la mobilité et les migrations

Les dirigeants européens et africains ont réaffirmé leur ferme engagement politique de lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière dans un réel esprit de partenariat et de responsabilité partagée, et dans le plein respect des lois internationales et des droits de l'homme, ainsi que de créer des voies de migration légales. Les dirigeants se sont engagés à approfondir la coopération en matière de migration et de mobilité dans un cadre commun, y compris par l'intermédiaire du dialogue UE-Afrique sur ces questions.

Ils ont souligné la nécessité impérative d'améliorer la situation des migrants et des réfugiés en Libye, de prendre toutes les mesures nécessaires pour leur apporter une assistance appropriée et pour faciliter leur rapatriement volontaire vers leur pays d'origine, et de trouver des solutions durables pour les réfugiés. Afin de trouver une solution commune à la situation dramatique des migrants et des réfugiés qui sont victimes de réseaux criminels, en particulier en Libye, le président Jean-Claude Juncker, la haute représentante et vice-présidente Federica Mogherini, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres et le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat sont convenus de mettre en place un groupe de travail commun UE-UA-NU pour sauver et protéger la vie des migrants et des réfugiés sur les routes migratoires et, en particulier, en Libye. Par ailleurs, les efforts seront intensifiés pour améliorer la mobilité intra-africaine et la libre circulation des personnes en Afrique.

Événements préparatoires en vue du sommet UA-UE

Le sommet UA-UE a été précédé de plusieurs événements auxquels ont participé des représentants de la société civile, des pouvoirs locaux, des acteurs économiques et sociaux, ainsi que des membres du Parlement européen et du Parlement panafricain.

De jeunes responsables africains et européens se sont réunis lors du sommet de la jeunesse qui s'est tenu du 9 au 11 octobre à Abidjan, et leurs travaux se sont intensifiés dans le cadre de l'initiative de prolongement «AU-EU Youth Plugin-Initiative» (initiative UA-UE en faveur de la jeunesse). Ils ont rédigé une déclaration de la jeunesse formulant des propositions concrètes à l'intention des dirigeants, lesquelles ont fourni une contribution précieuse à la préparation et à l'élaboration des résultats du sommet UA-UE. Les représentants de la jeunesse ont eu l'occasion, lors du sommet, de s'adresser aux dirigeants africains et européens et de leur présenter ces propositions.

Le 6e Forum des affaires UE-Afrique a eu lieu le 27 novembre. À cette occasion, des dirigeants d'entreprises, des investisseurs, des représentants de jeunes entreprises innovantes, des jeunes entrepreneurs et des femmes entrepreneurs des deux continents ont formulé des recommandations sur la façon d'améliorer le climat des affaires et des investissements.

La veille du sommet, les ministres des affaires étrangères d'Europe et d'Afrique se sont réunis à Abidjan pour participer à une réunion ministérielle, coprésidée par Mme Federica Mogherini, haute représentante et vice-présidente.

Pour en savoir plus

Déclaration politique

Déclaration commune sur la situation des migrants en Libye

Communiqué de presse commun des Nations unies, de l'Union africaine et de l'Union européenne sur le groupe de travail commun

Intervention du président Jean-Claude Juncker à la séance d'ouverture du 5e sommet Union africaine-Union européenne

Allocution d'ouverture de la haute représentante et vice-présidente Federica Mogherini lors de la réunion ministérielle Union africaine-Union européenne en amont du 5e sommet Union africaine-Union européenne

Allocution de clôture de la haute représentante et vice-présidente Federica Mogherini lors du 6e Forum des affaires UE-Afrique

Discours du vice-président Ansip sur la conférence sur la transformation numérique en Afrique

Déclaration d'ouverture du vice-président Ansip lors de la réunion du groupe de haut niveau sur l'économie numérique, Forum des affaires UE-Afrique

Principaux résultats de 30 années de coopération en matière de recherche avec l'Afrique et site web interactif Africa StoryMap

 

IP/17/5007

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar