Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Plan d'investissement extérieur de l'Union européenne: feu vert pour les cinq premiers domaines d'investissement

Bruxelles, le 23 novembre 2017

La Commission européenne a défini des domaines concrets d'investissement pour son plan d'investissement extérieur. Le nouveau plan mobilisera 44 milliards d'EUR d'investissements durables pour l'Afrique et les pays du voisinage de l'Union.

La Commission européenne présente cinq domaines d'investissement, appelés «volets d'investissement», dans lesquels les premières actions du plan d'investissement extérieur (PIE) seront mises en œuvre. Ces domaines d'investissement sont essentiels pour le développement durable des pays africains et des pays du voisinage de l'Union.

Federica Mogherini, haute représentante et vice-présidente de la Commission, a déclaré à ce propos: «Le plan d'investissement extérieur européen est le plus vaste programme d'investissement jamais mis en œuvre pour l'Afrique. Aujourd'hui, seuls quatre pour cent des investissements directs étrangers prennent le chemin de l'Afrique. Grâce au plan d'investissement extérieur européen, nous pourrons mobiliser au moins 44 milliards d'EUR d'investissements privés d'ici à 2020, en particulier pour les zones les plus fragiles du continent. J'espère et je crois que d'autres nous soutiendront dans cet effort. Il s'agit d'une illustration manifeste de notre partenariat approfondi avec l'Afrique, et ce à la veille du sommet UA/UE qui se tiendra la semaine prochaine.»

Et Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, d'ajouter: «Avec la décision prise ce jour, nous définissons les priorités pour les investissements durables. En libérant le potentiel des énergies durables, en promouvant la numérisation pour le développement ou en soutenant les micro, petites et moyennes entreprises, nous pourrons mettre en place un développement durable et réduire la pauvreté, pour le bénéfice de tous.»

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, s'est exprimé dans les termes suivants: «Les volets d'investissement représentent une véritable aubaine pour beaucoup de citoyens et d'entreprises de pays partenaires et de l'Union européenne. Associer le secteur privé et instaurer les conditions les plus propices à son développement contribueront à une croissance durable, qui est l'objectif que nous poursuivons. Le plan d'investissement extérieur apportera des résultats tangibles aux citoyens de notre voisinage et au-delà, contribuera à la création d'emplois et à une amélioration de la compétitivité, renforcera l'économie, la gouvernance et la connectivité et consolidera la société.»

Les cinq volets d'investissement sont:

  • «Énergie durable et connectivité» - pour attirer des investissements dans les sources d'énergie renouvelables, l'efficience énergétique et les transports.
  • «Financement des micro, petites et moyennes entreprises (MPME)» - pour faciliter l'accès des MPME aux sources de financement. Ces entreprises sont les principaux pourvoyeurs d'emplois en Afrique et dans le voisinage de l'UE et elles proposent des solutions importantes et plus durables en remplacement de l'économie informelle.
  • «Agriculture durable, entrepreneurs ruraux et agro-industrie» - pour offrir un meilleur accès aux sources de financement aux petits exploitants, aux coopératives et aux micro, petites et moyennes entreprises du secteur agricole, leur permettant ainsi de s'attaquer aux problèmes liés à la sécurité alimentaire.
  • «Villes durables» - pour mobiliser les investissements dans le développement urbain durable d'infrastructures municipales, dont la mobilité urbaine, la distribution d'eau, l'assainissement, la gestion des déchets, les services dans le domaine des énergies renouvelables.
  • «Le numérique pour le développement» - pour promouvoir les investissements dans des solutions numériques innovantes pour répondre aux besoins locaux et en vue de l'inclusion financière et de la création d'emplois décents.

Contexte

Dans un second temps, la Commission européenne invitera les institutions financières éligibles, comme les banques de développement, à présenter leurs propositions concrètes en vue de programmes d'investissement dans ces cinq domaines. Après une évaluation par la Commission et des experts indépendants, plusieurs institutions financières retenues seront chargées de gérer ces programmes d'investissement. Les premiers accords passés avec ces institutions financières devraient être signés au cours du premier semestre de 2018.

Les entreprises et les organisations qui souhaiteraient bénéficier du soutien apporté au titre du PIE pourront alors communiquer leurs propositions de projet à ces institutions financières. Un secrétariat PIE dédié ainsi qu'un portail web aideront les entreprises intéressées dans leurs démarches.

Les projets doivent poursuivre un objectif de développement durable clair et contribuer au développement économique et social, en privilégiant la durabilité et la création d'emplois, en particulier pour les jeunes et les femmes. Les propositions d'investissement devraient prévoir un partage des risques adéquat, être viables économiquement et financièrement et être durables sur les plans social et environnemental. Elles doivent remédier aux défaillances du marché et aux situations d'investissement non optimales et ne doivent pas fausser la concurrence sur le marché.

Pour en savoir plus

EIP Website - The Manual is available on the EIP Website

Q&R sur le plan d'investissement extérieur européen

Communiqué de presse sur l'adoption officielle du PIE

Pour en savoir plus sur l'évaluation des piliers

IP/17/4884

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar