Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE et la Chine renforcent leur coopération dans les domaines de l'éducation, de la culture, de la jeunesse, de l'égalité entre les femmes et les hommes et du sport

Bruxelles, le 15 novembre 2017

M. Tibor Navracsics, commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, et M me Liu Yandong, vice-Premier ministre de la République Populaire de Chine, se sont rencontrés les 13 et 14 novembre 2017 à l'occasion du 4 e dialogue de haut niveau entre les peuples UE-Chine à Shanghai.

Le dialogue a été lancé en 2012 dans le but d'accroître la confiance et l'entente entre les peuples de l'UE et de la Chine. Cette année, les échanges ont porté principalement sur la culture, mais l'éducation, l'égalité entre les femmes et les hommes, la jeunesse et, pour la première fois, le sport ont également fait l'objet de discussions.

À l'issue de la rencontre, M. Navracsics a déclaré ce qui suit: «L'UE et la Chine partagent de plus en plus de responsabilités au niveau mondial. Nous collaborons sur des questions complexes, allant de la lutte contre la pauvreté et de la lutte contre le changement climatique à la stimulation des échanges et au renforcement de la sécurité. Nous nous appuyons sur des visions communes, mais devons parfois surmonter des différences. La promotion de la compréhension et du respect mutuels entre nos peuples et nos cultures est donc plus importante que jamais si nous voulons réussir.»

L'ambition d'élargir les domaines de la coopération entre l'UE et la Chine a été confirmée dans la communication conjointe intitulée «Éléments pour une nouvelle stratégie de l'UE à l'égard de la Chine», adoptée par la Commission et par Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, le 22 juin 2016. La communication mentionne expressément l'enseignement supérieur, les secteurs de la culture et de la création, le tourisme, ainsi que le développement de la société civile et la migration/mobilité.

Dans le domaine de la culture, les deux parties ont décidé d'intensifier la coopération culturelle en exploitant les interactions entre les villes (particulièrement entre les capitales européennes de la culture et les villes culturelles d'Asie de l'Est), ainsi que le projet pilote de l'UE «Creative Tracks» et le programme «Atelier for young cultural and festival managers». Elles ont également convenu d'utiliser au mieux les synergies entre l'Année européenne du patrimoine culturel et l'Année du tourisme UE-Chine, qui seront toutes deux organisées en 2018.

Les deux parties ont fait le point sur les progrès réalisés dans le cadre des actions de mobilité du programme Erasmus+ entre l'UE et la Chine. Depuis 2015, plus de 4 000 étudiants et membres du personnel ont déjà bénéficié du programme. En outre, avec plus de 70 universités participant à l'action, la Chine reste la principale bénéficiaire de projets de renforcement des capacités, entre les pays partenaires, visant à contribuer à la modernisation et à l'internationalisation du système chinois d'enseignement supérieur.

Dans les domaines de la recherche et de l'innovation, à la suite des résultats du 3e dialogue de haut niveau entre l'UE et la Chine sur la coopération en matière d'innovation, qui s'est tenu le 2 juin 2017, les deux parties sont convenues de renforcer la mobilité des chercheurs au moyen des actions Marie Skłodowska-Curie.

Dans le cadre du dialogue sur l'égalité entre les femmes et les hommes, les deux parties ont débattu de la manière d'améliorer l'émancipation économique des femmes et l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Enfin, le rôle de la jeunesse dans la diplomatie culturelle était le thème central du séminaire «Jeunesse», tandis que dans le domaine du sport, l'activité physique, l'éducation au sport et la mobilité des entraîneurs ont été définies en tant que principaux domaines de la future coopération.


Contexte

Au cours de la décennie écoulée, l'UE et la Chine ont coopéré étroitement dans les domaines de l'éducation, de la formation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse dans le cadre de dialogues sectoriels. En 2012, la Commission européenne et la Chine ont décidé d'intégrer ces activités sectorielles dans le dialogue interpersonnel de haut niveau, qui s'inscrit en complément du dialogue économique et commercial de haut niveau et du dialogue stratégique de haut niveau entre l'UE et la Chine.

Le dialogue interpersonnel de haut niveau, organisé tous les deux ans, est le mécanisme global qui regroupe toutes les initiatives conjointes UE-Chine dans le domaine des échanges entre les peuples.

Le premier tour du dialogue interpersonnel de haut niveau UE-Chine a eu lieu à Bruxelles le 18 avril 2012. Il a notamment conduit au lancement de la plateforme UE-Chine de coopération et d'échange dans le domaine de l'enseignement supérieur, destinée à renforcer le dialogue et l'échange de bonnes pratiques dans l'enseignement supérieur. Le deuxième tour du dialogue interpersonnel de haut niveau UE-Chine s'est tenu à Pékin le 6 septembre 2014. L'une des actions de suivi immédiates a été le lancement de l'initiative «Tuning» UE-Chine visant à accroître la compatibilité des systèmes éducatifs entre l'UE et la Chine ainsi qu'à renforcer un enseignement axé sur les résultats. Le troisième dialogue interpersonnel de haut niveau UE-Chine a eu lieu le 15 septembre 2015 à Bruxelles entre M. Navracsics et Mme Liu Yandong. Il avait pour but de célébrer le 40e anniversaire des relations diplomatiques entre l'UE et la Chine. Des panels thématiques consacrés à l'éducation, à la culture, à la jeunesse et à l'égalité entre les femmes et les hommes étaient organisés en marge du dialogue.


Pour en savoir plus

Dialogue interpersonnel de haut niveau UE-Chine

 

IP/17/4548

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar