Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne - Communiqué de presse

Coopération entre l'UE et l'Égypte: vers un partenariat renforcé

Bruxelles, le 30 octobre 2017

L'UE a adopté un cadre pluriannuel définissant les priorités de la coopération financière et technique avec l'Égypte pour la période 2017-2020, mettant l'accent en particulier sur les jeunes et les femmes.

À la suite de l'adoption des priorités du partenariat avec l'Égypte en juillet 2017, l'UE a adopté le cadre unique d'appui, qui fixe les priorités et la dotation financière dans les principaux domaines stratégiques de la coopération bilatérale avec le pays. La jeunesse, dont dépend la stabilité à long terme de nos sociétés, et les femmes, qui sont essentielles au progrès dans toute société, figureront au premier plan des priorités dans plusieurs secteurs.

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, actuellement au Caire, a signé un protocole d'accord sur le cadre unique d'appui de l'UE avec les autorités égyptiennes. Le commissaire Hahn a également signé deux conventions de financement pour soutenir les secteurs de la santé, de l'environnement et des transports, ainsi qu'un programme de 60 millions d'euros visant à soutenir l'Égypte dans la lutte contre les défis posés par les migrations.

Mme Federica Mogherini, haute représentante et vice-présidente de la Commission, s'est exprimée en ces termes: «Les nouvelles priorités du partenariat UE-Égypte entendent se concentrer sur l'avenir du peuple égyptien. Nous sommes convaincus que le développement social et la protection sociale, notamment lorsqu'il s'agit de la jeunesse et des femmes, sont essentiels sur la voie de la croissance durable et de la stabilité en Égypte et dans la région. C'est la raison pour laquelle ces éléments constituent la base de notre partenariat».

Commentant la signature de ces accords avec Sahar Nasr, le ministre de l'investissement et de la coopération internationale, le commissaire Johannes Hahn a déclaré: «L'UE soutient résolument les efforts de réforme économique déployés par l'Égypte pour parvenir à une croissance durable et inclusive et relever les principaux défis socioéconomiques, tels que la forte croissance démographique et l'incidence des réformes économiques sur les catégories les plus vulnérables de la population.»

Contexte

Cadre unique d'appui

Le cadre unique d'appui définit les domaines prioritaires de l'aide de l'UE. Il se fonde sur les priorités du partenariat UE-Égypte pour la période 2017-2020 et tient compte, pour la définition des priorités, du programme de réforme économique de l'Égypte; il est également en adéquation avec la stratégie de l'Égypte en faveur du développement durable intitulée «Vision 2030».

Les trois secteurs d'intervention définis dans le cadre unique d'appui sont les suivants:

o Secteur 1: Modernisation de l'économie, durabilité énergétique et environnement (40 % du budget total - pourcentage indicatif)

o Secteur 2: Développement social et protection sociale (40 % du budget total - pourcentage indicatif) 

o Secteur 3: Gouvernance et renforcement de la stabilité dans un État démocratique moderne (10 % du budget total - pourcentage indicatif)

Un appui complémentaire sera en outre fourni en faveur du développement des capacités et de la société civile (10 % du budget total - pourcentage indicatif)

La dotation indicative proposée pour l'aide bilatérale de l'UE en faveur de l'Égypte au titre de l'instrument européen de voisinage (IEV) pour la période 2017-2020 se situe entre 432 et 528 millions d'euros.

Le cadre unique d'appui est le fruit d'intenses consultations avec toutes les parties prenantes concernées au Caire et à Bruxelles, y compris la société civile, les autorités locales et les ministères, ainsi que les États membres de l'UE.

Conventions de financement et nouveau programme

Grâce aux conventions de financement, l'UE soutiendra les programmes de coopération stratégique suivants en Égypte qui auront des retombées directes pour ses citoyens:

  1. Programme d'extension du réseau de traitement des eaux usées de Fayoum: ce programme bénéficiera d'une subvention de l'UE d'un montant de 38 millions d'euros, et des prêts à taux réduit de 360 millions d'euros de la BEI et de la BERD seront mobilisés. Il assurera l'accès à des services d'assainissement de meilleure qualité à près de 1 million d'habitants et augmentera la couverture des services d'assainissement dans la province de Fayoum, qui passera d'un peu plus de 30 % à près de 90 %. Ce programme devrait également permettre la création de plus de 30 000 emplois temporaires et permanents.
  1. Réhabilitation du Raml Tram d'Alexandrie: ce programme bénéficiera d'une subvention de l'UE d'un montant de 8 millions d'euros, et des prêts à taux réduit de 237,7 millions d'euros de la BEI et de l'AFD seront mobilisés pour réhabiliter le Raml Tram d'Alexandrie. La capacité du tramway réhabilité sera doublée, ce qui permettra de réduire les temps d'attente, avantage dont bénéficieront plus de 200 000 voyageurs par jour.

Nouveau programme d'amélioration de la réponse aux défis posés par les migrations en Égypte

Avec une subvention de 60 millions d'euros, l'UE appuiera les efforts déployés par l'Égypte pour améliorer la gestion des migrations, agir sur les causes profondes de la migration irrégulière et soutenir les communautés égyptiennes qui accueillent des migrants et des réfugiés. Ce programme couvrira au total sept projets et a été adopté dans le cadre du volet «Afrique du Nord» du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE.

Pour en savoir plus

Coopération entre l'UE et l'Égypte

Délégation de l'UE en Égypte

IP/17/4222

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar