Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE promet 30 millions d'euros supplémentaires pour la crise rohingya lors de la conférence des donateurs de Genève

Genève, le 23 octobre 2017

La Commission européenne a annoncé des fonds humanitaires et de développement en réponse à l'afflux de réfugiés rohingyas provenant du Myanmar au Bangladesh.

L'Union européenne a coorganisé ce jour, à Genève, une «conférence des donateurs sur la crise des réfugiés rohingyas». Le commissaire pour l'aide humanitaire et la gestion des crises, Christos Stylianides, a annoncé que l'UE apporterait une contribution de 30 millions d'euros supplémentaires en faveur des communautés rohingyas au Bangladesh. Ce montant vient s'ajouter à l'enveloppe de 21 millions d'euros déjà octroyée au titre de l'aide globale de l'UE aux Rohingyas et aux communautés d'accueil au Bangladesh et au Myanmar, ce qui porte à 51 millions d'euros le soutien total fourni par l'UE au cours de cette année.

«Aujourd'hui, nous sommes unis pour défendre une noble cause. Celle des Rohingyas, des apatrides qui souffrent depuis trop longtemps. Les Rohingyas ne méritent pas moins que tout autre être humain sur Terre. Ils méritent un avenir. Nous avons le devoir moral de leur donner de l'espoir. Notre aide humanitaire œuvrera à fournir l'essentiel: eau, assainissement, nourriture, soins de santé, protection et éducation», a déclaré le commissaire Stylianides.

Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement, a déclaré: «Au-delà de la réaction immédiate, nous devons réfléchir à des solutions à long terme tant pour les Rohingyas que pour les populations d'accueil. S'il faut continuer d'insister sur la création d'un environnement favorable à des retours volontaires des Rohingyas au Myanmar en toute sécurité et dans la dignité, nous devons également veiller à ce que les communautés locales, qui sont déjà confrontées à d'énormes difficultés, ne soient pas laissées pour compte et à leur fournir une aide au développement à moyen et long termes. Toute solution doit inévitablement comprendre un dialogue politique avec toutes les parties concernées».

Le commissaire Stylianides se rendra au Bangladesh la semaine prochaine pour rencontrer des réfugiés rohingyas et visiter des projets soutenus par l'UE dans les régions touchées.

Contexte

L'Union européenne a coorganisé avec le Koweït la conférence des donateurs sur la crise des réfugiés rohingyas du 23 octobre à Genève, en partenariat avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR).

Sur les 30 millions d'euros annoncés à la conférence des donateurs, 5 millions sont affectés à l'aide humanitaire d'urgence afin de répondre aux besoins les plus urgents de la population rohingya et des communautés d'accueil au Bangladesh, 5 autres millions sont destinés à soutenir l'enregistrement des Rohingyas à leur arrivée et 20 millions au total visent à soutenir les actions de redressement rapide et de développement dans le pays.

L'enregistrement des Rohingyas conformément aux normes internationales permettra de mieux cibler le soutien, contribuera à garantir les droits à la protection et facilitera le retour quand les conditions le permettent.

Selon les estimations les plus récentes, environ 600 000 Rohingyas ont fui du Myanmar au Bangladesh au cours des deux mois passés, l'exode ayant débuté le 25 août à la suite de la dernière vague de violence. Cela porte à environ 900 000 le nombre total de Rohingyas dans le district de Cox's Bazar, au Bangladesh.

Les projets d'aide humanitaire, y compris ceux financés par l'UE, sont fortement limités ces dernières semaines en raison de l'accès humanitaire restreint à l'État de Rakhine, au Myanmar.

L'Union européenne finance des programmes humanitaires à Cox's Bazar depuis 1994 par l'intermédiaire d'ONG internationales et des Nations unies. Depuis 2007, l'UE a alloué environ 157 millions d'euros au Bangladesh, dont près de 38 millions pour les soins de santé de base, l'eau, l'assainissement, les abris, la nutrition, la protection et l'aide psychologique aux Rohingyas.

Depuis 2010, l'UE a fourni plus de 76,5 millions d'euros d'aide humanitaire aux populations vulnérables de l'État de Rakhine, y compris dans les zones septentrionales plus isolées, visitées pour la première fois en mai dernier par un commissaire européen, Christos Stylianides. En 2017, l'UE finance des projets dans tout l'État de Rakhine, au Myanmar, afin de répondre à certains des besoins les plus urgents, y compris dans les domaines suivants: l'alimentation et la nutrition, les services de soins de santé de base, l'eau, l'assainissement, la protection et les abris pour les populations touchées déplacées par les explosions de violence en 2012 et 2016.

Pour en savoir plus

Fiche-info sur le Bangladesh

Fiche-info sur la crise rohingya

IP/17/4086

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar