Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE annonce l'octroi d'une aide globale de 106 millions d'euros en faveur des populations touchées par les crises au Soudan

Bruxelles, le 23 octobre 2017

La Commission européenne a annoncé l'octroi d'une aide globale de 106 millions d'euros (46 millions d'euros d'aide humanitaire et 60 millions d'aide au développement) afin d'aider directement la population du Soudan touchée par les déplacements forcés, la malnutrition, les épidémies et les conditions climatiques extrêmes récurrentes.

Quelque 4,8 millions de Soudanais ont actuellement besoin d'une aide d'urgence. Cette annonce intervient alors que M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, est au Soudan et effectue des visites de projets d'aide humanitaire de l'UE dans le sud du Darfour.

«Ici, au Soudan, la situation humanitaire reste critique. Des millions de personnes sont déplacées au Darfour depuis de nombreuses années. La nouvelle aide de l'UE est essentielle pour répondre aux besoins du nombre croissant de réfugiés, notamment en provenance du Soudan du Sud, et de personnes déplacées à l'intérieur du pays, ainsi que des communautés d'accueil. L'aide humanitaire annoncée aujourd'hui contribuera à fournir une aide vitale aux populations les plus vulnérables. Il est indispensable de permettre un accès sans entrave de l'aide humanitaire dans l'ensemble du pays pour que le personnel humanitaire puisse venir en aide aux populations en détresse en toute sécurité», a déclaré M. Stylianides.

«L'Union européenne est résolue à soutenir directement la population du Soudan. Notre nouvelle aide au développement permettra d'intensifier nos efforts actuels au moyen du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique. Elle répond aux besoins des populations soudanaises les plus vulnérables et permet d'offrir des moyens de subsistance, en articulant mieux l'aide humanitaire et l'aide au développement de l'UE au Soudan», a déclaré M. Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement.

  • L'aide globale de 46 millions d'euros contribuera à répondre aux besoins humanitaires les plus urgents dans les domaines de l'alimentation, de la nutrition, de la santé, de la protection, du logement, de l'éducation, de l'eau et de l'assainissement. 13 millions relèvent de l'aide d'urgence annoncée en début d'année.
  • Les 60 millions d'euros destinés à l'aide au développement seront acheminés par l'intermédiaire du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique afin de venir en aide aux personnes déplacées, aux migrants et aux communautés d'accueil. Cette aide permettra de mettre en œuvre des projets pilotes dans ce cadre associant l'humanitaire et le développement. Ces projets seraient axés, par exemple, sur la fourniture de services de base tels que la nourriture, l'eau, l'assainissement et l'éducation dans la localité d'Abyei, sur la lutte contre la malnutrition dans l'est du Soudan et sur le problème des déplacements forcés en milieu urbain au Darfour.

La totalité de l'aide de l'UE au Soudan est octroyée à des organisations humanitaires et de développement; aucun fonds ne passe par le gouvernement.

Contexte

Depuis 2011, l'UE a mobilisé 422 millions d'euros d'aide humanitaire pour venir en aide aux populations touchées par les conflits, les catastrophes naturelles, les épidémies, l'insécurité alimentaire et la malnutrition au Soudan.

Le Soudan n'ayant pas ratifié la version révisée de l'accord de Cotonou, l'instrument principal pour la fourniture d'une aide au développement à la population du Soudan est le fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique. Par ailleurs, le pays fait partie des bénéficiaires de la réponse de l'UE à la crise de la sécurité alimentaire et au phénomène El Niño ainsi que du programme régional de développement et de protection pour la Corne de l'Afrique, tout en bénéficiant des programmes mis en œuvre au niveau régional au titre du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique. L'aide au développement de l'UE en faveur de projets profitant directement à la population du Soudan s'élève actuellement à 275 millions d'euros.

À l'heure actuelle, le Soudan est le deuxième pays d'accueil en termes de personnes déplacées à l'intérieur du pays (3,3 millions) et le troisième pays d'accueil pour ce qui est des réfugiés en Afrique (plus de 965 000).

Treize ans après le début de la crise au Darfour, 2,7 millions de personnes continuent d'être déracinées dans la région, tandis que le conflit touche également les régions du Kordofan du Sud et du Nil bleu. Le nombre de réfugiés n'a cessé de croître au cours des dernières années, en particulier depuis le déclenchement du conflit au Soudan du Sud en 2013. Plus de 180 000 Sud-Soudanais ont cherché refuge au Soudan depuis le début de cette année seulement, la grande majorité d'entre eux étant des enfants.

En outre, les taux de malnutrition aiguë au Soudan sont parmi les plus élevés d'Afrique: 1 enfant sur 6 souffre de malnutrition aiguë, 1 sur 20 souffre de sa forme la plus sévère, susceptible de causer la mort en l'absence de traitement. En 2017, 3,4 millions de personnes se trouvent dans une situation de très grande insécurité alimentaire. Ces derniers mois, de nouveaux besoins humanitaires considérables sont apparus en raison de la propagation des épidémies, de l'afflux massif de réfugiés sud-soudanais et du taux élevé de malnutrition dans les zones nouvellement accessibles du Djebel Marra, au Darfour.

Pour en savoir plus

Aide humanitaire de l'UE en faveur du Soudan

Aide au développement de l'UE en faveur du Soudan

Fiche d'information - Les actions de l'UE dans le domaine des migrations au Soudan

IP/17/4069

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar