Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Situation sociale et emploi dans l'Union européenne: la Commission rend compte de taux d'emploi records et de signes d'amélioration pour les jeunes

Bruxelles, le 5 octobre 2017

L'Union européenne (UE) progresse toujours avec détermination vers plus d'emploi et de croissance, selon le dernier rapport trimestriel sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe.

L'emploi dans l'UE continue de s'améliorer à un rythme constant dans quasiment tous les États membres. Au cours du deuxième trimestre 2017, l'emploi a augmenté de 1,5 % dans l'UE et de 1,6 % dans la zone euro par rapport à la même période en 2016. Par rapport à l'année dernière, 3,5 millions de personnes supplémentaires sont venus grossir les chiffres de l'emploi dans l'Union, et 2,4 millions dans la zone euro. En d'autres termes, l'Union compte actuellement 235,4 millions de personnes ayant un emploi.Il s'agit là du niveau d'emploi le plus élevé jamais enregistré. Par rapport au troisième trimestre 2014, cela signifie qu'il y a respectivement 8 millions et 5,6 millions de personnes en plus qui occupent un emploi dans l'UE et la zone euro.

La hausse de l'emploi dans l'UE au cours des quatre dernières années a particulièrement bénéficié aux plus jeunes générations. Même s'il reste trop important, le taux de chômage des jeunes dans l'UE a connu une baisse constante et plus rapide que le taux de chômage global; à 16,9 %, il se situe désormais à un niveau inférieur à celui enregistré en 2008.

Mme Marianne Thyssen, commissaire pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, a déclaré: « Les résultats actuels sont encourageants. Le nombre de personnes ayant un emploi n'a jamais été aussi élevé en Europe et le chômage a atteint son plus bas niveau en neuf ans. De plus, le nombre de travailleurs bénéficiant d'un contrat à durée indéterminée a augmenté de 2,2 millions par rapport à l'année dernière. Il nous faut poursuivre dans cette voie et garantir à tous une meilleure situation socioéconomique. Avec le socle européen des droits sociaux, nous disposons d'une feuille de route pour parvenir à des marchés du travail efficaces et équitables, bien adaptés au XXIe siècle. Nous souhaiterions qu'ensemble le Parlement, le Conseil et la Commission le proclament haut et fort à l'occasion du sommet social qui se tiendra à Göteborg le 17 novembre 2017.»

Le rapport trimestriel montre aussi qu'avec une croissance de 2,4 % dans l'UE et de 2,3 % dans la zone euro l'année dernière, l'essor de l'économie européenne se poursuit. Cette situation s'est traduite par une amélioration de la situation financière des ménages dans l'Union, qui disposent de revenus du travail plus élevés, tandis qu'en parallèle, la hausse des prestations sociales s'est arrêtée. L'augmentation du revenu des ménages s'est poursuivie dans quasiment tous les États membres entre le premier trimestre 2016 et le premier trimestre 2017.

D'autres chiffres relatifs au marché de l'emploi confirment ce regain de santé de l'économie européenne:

  • Le taux de chômage dans l'UE et la zone euro est en diminution constante depuis la mi-2013 dans presque tous les États membres. En août 2017, ce taux s'est abaissé à 7,6 % dans l'UE et à 9,1 % dans la zone euro, ce qui représente une réduction annuelle de 0,9 point dans les deux cas. Le taux d'août 2017 était le plus faible jamais enregistré dans l'UE depuis novembre 2008.
  • Le taux de chômage de longue durée, en recul depuis trois ans, a encore régressé de 0,5 point durant les douze mois précédant le premier trimestre 2017. Le chômage de longue durée diminue dans quasiment tous les États membres. Néanmoins, à environ 45 %, la part du chômage de longue durée dans le chômage total reste élevée.
  • Le nombre de personnes engagées sous contrat à durée indéterminée a progressé de 1,4 % au cours des douze mois précédant le premier trimestre 2017. Ce pourcentage correspond à une hausse de 2,2 millions de personnes, quatre fois supérieure à l'augmentation du nombre de contrats temporaires (500 000 personnes, augmentation annuelle de 1,5 %).

Contexte

Le rapport trimestriel sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe donne une image globale des évolutions récentes dans ces deux domaines. Il rend compte des changements à court terme du PIB et des tendances de l'emploi.

Le 26 avril 2017, la Commission a présenté le socle européen des droits sociaux, qui définit vingt principes et droits essentiels en vue de favoriser des marchés du travail et des systèmes de protection sociale efficaces et équitables. Afin de concrétiser ce socle, la Commission a présenté une proposition législative visant à améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et aidants qui travaillent, et entamé des consultations auprès des partenaires sociaux sur la modernisation de la réglementation des contrats de travail (lien vers la deuxième phase) et sur l'accès pour tous à la protection sociale.

Dans son discours sur l'état de l'Union de 2017, M. Juncker, président de la Commission européenne, a confirmé la volonté de cette dernière de poursuivre la mise en œuvre de ce socle de droits, qui constitue un instrument essentiel pour affirmer les valeurs européennes, approfondir l'UE et la rendre plus équitable: «Si nous voulons mettre fin à la fragmentation et au dumping social en Europe, les États membres devront se mettre d'accord sur le socle européen des droits sociaux aussi rapidement que possible, et au plus tard lors du sommet de Göteborg en novembre.» Le sommet social pour une croissance et des emplois équitables se déroulera à Göteborg, en Suède, le 17 novembre 2017. De plus amples informations sur ce sommet sont disponibles sur cette page.

Pour en savoir plus:

Rapport trimestriel sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe

Socle européen des droits sociaux

Suivez Marianne Thyssen sur Twitter et Facebook.

Recevez gratuitement par courrier électronique la lettre d'information sur l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion de la Commission européenne.

IP/17/3664

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar