Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE DA SV

Commission européenne - Communiqué de presse

Concentrations: la Commission autorise l'acquisition, par NKT, des activités d'ABB en matière de câbles à haute tension et d'accessoires pour câbles

Bruxelles, le 27 février 2017

La Commission européenne a autorisé sans condition, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, le projet d'acquisition, par NKT, des activités d'ABB en matière de câbles à haute tension et d'accessoires pour câbles électriques. La Commission a conclu que l'entité issue de la concentration continuerait d'être confrontée à une concurrence effective en Europe.

Dans le cadre de leurs activités en matière de câbles à haute tension, aussi bien NKT qu'ABB développent et mettent sur le marché des câbles électriques et des accessoires pour câbles. Lors de son enquête, la Commission a examiné les effets qu'aurait sur la concurrence le retrait d'un concurrent du marché et la question de savoir si, en conséquence de l'opération, les acteurs restants seraient plus susceptibles de coordonner leurs comportements concurrentiels.

Cette appréciation revêtait un caractère important compte tenu des épisodes de collusion qu'a connus ce secteur. En 2014, la Commission a constaté que les principaux producteurs de câbles électriques à haute tension, y compris NKT et ABB, étaient impliqués dans une entente visant à restreindre la concurrence lors de projets de câbles électriques à haute tension souterrains et sous-marins. Les producteurs s'étaient accordés sur l'attribution de marchés et de clients. Faisaient partie de l'entente des producteurs japonais et coréens s'abstenant de se livrer concurrence pour des projets dans l'EEE, et donc restant à l'écart du territoire d'origine des entreprises européennes.

Dans le cadre de son enquête, la Commission s'est concentrée sur les activités des parties se chevauchant dans le secteur des câbles électriques à haute tension, en particulier les câbles électriques sous-marins en courant alternatif (CA) et les câbles électriques sous-marins en courant continu (CC). Ces câbles sont utilisés pour connecter entre eux des réseaux de transport séparés par l'eau et pour amener à terre l'énergie produite par des éoliennes en mer. NKT est un acteur susceptible d'entrer sur le marché des câbles électriques sous-marins CC.

D'après les résultats de son enquête de marché approfondie, la Commission a estimé que le projet d'acquisition ne donnerait pas lieu à une réduction sensible de la concurrence et que le marché compterait encore plusieurs concurrents puissants après l'opération. Qui plus est, l'enquête de la Commission a révélé l'entrée récente et réussie de concurrents asiatiques sur le marché, tels que LS Cables et Sumitomo. Ces entreprises contribuent désormais à alimenter et à garantir la concurrence sur les marchés des câbles à haute tension et accessoires pour câbles électriques.

 

Informations sur les entreprises et les produits

Les activités d'ABB en matière de câbles à haute tension et d'accessoires pour câbles sont toutes les deux détenues à 100 % par le groupe ABB et font partie de la division des réseaux électriques d'ABB. Dans le cadre de ces activités, qui se concentrent géographiquement sur l'Europe, ABB développe, fabrique et vend: i) des systèmes de câbles électriques à haute tension et à très haute tension; et (ii) des accessoires pour câbles électriques en vue d'une utilisation avec ceux-ci.

NKT, par l'intermédiaire de son unité de câbles, fabrique et fournit des solutions de câbles. Elle exerce ses activités en matière de câbles électriques principalement en Europe.

 

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

L'opération a été notifiée à la Commission le 23 janvier 2017.

La Commission a pour mission d'apprécier les fusions et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l'article 1er du règlement sur les concentrations) et d'empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans l'EEE ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations notifiées ne posent pas de problème de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À compter de la date de notification d'une opération, la Commission dispose en général d'un délai de 25 jours ouvrables pour décider d'autoriser cette opération (phase I) ou d'ouvrir une enquête approfondie (phase II).

Des informations plus détaillées seront disponibles sur le site web de la DG Concurrence , dans le registre public des affaires de concurrence de la Commission sous le numéro M.8239.

IP/17/365

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar