Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Maîtriser la mondialisation: les régions vont bénéficier d'un nouveau soutien de l'UE pour les aider à bâtir des économies robustes

Bruxelles, le 29 septembre 2017

Les régions sont invitées à poser dès aujourd'hui leur candidature pour deux projets pilotes de la Commission. Si elles sont sélectionnées, elles pourront bénéficier d'un soutien financier et consultatif sur mesure de l'UE afin de transformer leurs économies et de moderniser leurs industries.

Les deux projets pilotes ont été présentés par la Commission en juillet 2017. Ils visent à aider encore davantage les régions d'Europe à investir dans les créneaux où elles occupent une position concurrentielle (le «processus de spécialisation intelligente») et à favoriser l'innovation, la résilience et la croissance nécessaires pour maîtriser la mondialisation.

Mme Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale, a déclaré à ce propos: «Il y a cinq choses qu'une région doit faire pour progresser dans la chaîne de valeur dans une économie mondialisée: elle doit miser résolument sur l'innovation, la numérisation et la décarbonation, développer les compétences de sa population et faire tomber les obstacles à l'investissement. Les projets pilotes que nous lançons aujourd'hui montrent que l'UE est prête à aider ses régions à chaque étape du processus.»

L'approche de la spécialisation intelligente a été introduite dans tous les programmes de politique régionale en 2014. Elle a permis d'améliorer la manière dont les régions conçoivent leurs stratégies d'innovation, en y associant étroitement les entreprises locales et les chercheurs. Les projets pilotes prennent appui sur cette expérience positive. Deux appels à manifestation d'intérêt sont lancés aujourd'hui:

Appel 1: Un soutien sur mesure aux régions en transition industrielle

Certaines régions paient le prix de la mondialisation sans avoir bénéficié jusqu'ici de ses avantages. Elles ont souvent connu d'importantes pertes d'emplois et peuvent souffrir d'un manque de compétences appropriées, de coûts du travail élevés et d'un processus de désindustrialisation.

Les régions qui sont confrontées à ces problèmes spécifiques peuvent demander à bénéficier des mesures suivantes:

1) Une assistance sur mesure de la part d'experts de la Commission organisés en équipes «régionales», appartenant à divers services de la Commission. Ceux-ci aideront les régions à élaborer des stratégies régionales de transformation économique.

En fonction des besoins et atouts régionaux spécifiques, la Commission engagera des experts externes pour soutenir le travail des régions. Il pourra s'agir d'experts en instruments financiers, de conseillers d'entreprises ou de chercheurs travaillant sur des procédés de fabrication avancés, par exemple. La Commission réserve jusqu'à 200 000 euros par région pour couvrir les coûts de cette expertise externe. Les ressources financières proviennent du Fonds européen de développement régional (FEDER).

2) Un soutien additionnel de la part de l'Observatoire européen des clusters et des mutations industrielles, afin d'aider les régions à développer des politiques de clusters et à mieux relier les entreprises locales, les centres de recherche et le monde universitaire entre eux.

3) Jusqu'à 300 000 euros du FEDER, pour soutenir une mise en œuvre rapide des stratégies régionales de transformation économique, pour autant que leur élaboration soit suffisamment avancée.

L'appel vise tout particulièrement les régions «en transition» et les régions «plus développées» [1]. Cinq régions seront présélectionnées. En fonction du niveau d'intérêt, la Commission est susceptible de renouveler l'appel afin de présélectionner cinq autres régions, avec un budget supplémentaire et similaire.

Appel 2: Partenariats interrégionaux pour le développement de chaînes de valeur européennes compétitives

L'objectif de ce projet pilote est de commercialiser et de potentialiser des projets interrégionaux «bancables» dans des secteurs prioritaires tels que les mégadonnées, la bioéconomie, l'utilisation efficace des ressources, la mobilité connectée, la santé et le vieillissement actif ou la cybersécurité.

Des partenariats transnationaux entre autorités régionales d'au moins quatre pays différents de l'UE, et incluant des universités, des centres de recherche, des clusters et des entreprises, peuvent solliciter le soutien de la Commission pour développer leurs projets et accéder à de nouveaux marchés.

Cinq à dix partenariats sélectionnés bénéficieront d'un soutien sur mesure de la part d'équipes spéciales au sein de la Commission, composées d'experts de plusieurs services thématiques et d'experts externes. Une enveloppe totale d'un million d'euros provenant du FEDER servira à soutenir le développement de ces partenariats.

Prochaines étapes:

Les régions ont jusqu'au 31 octobre 2017 pour poser leur candidature. Les résultats des appels seront publiés au début du mois de décembre.

Pour en savoir plus

Inforegio – Comment poser sa candidature?

Fiche d'information – Actions pilotes dans le domaine de la spécialisation intelligente

Fiche d'information – Qu'est-ce que la spécialisation intelligente?

Communication de juillet 2017 – Renforcer l'innovation dans les régions d'Europe

Juillet 2017 MEMO – Renforcer la croissance induite par l'innovation dans les régions de l'UE: un nouveau défi à relever

 

[1] Les régions «en transition» ont un PIB par habitant compris entre 75 % and 90 % du PIB moyen de l'UE. Les régions «plus développées» ont un PIB par habitant supérieur à 90 % du PIB moyen de l'UE.

IP/17/3501

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar