Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Le Centre commun de recherche de la Commission européenne ouvre ses laboratoires à la communauté scientifique

Bruxelles, le 13 juillet 2017

Le Centre commun de recherche (JRC), qui est le service de la Commission européenne pour la science et la connaissance, ouvre ses laboratoires et installations aux scientifiques et aux chercheurs des secteurs privé et public.

Dès décembre 2017, les chercheurs pourront utiliser certaines installations de recherche du JRC situées à Ispra (Italie), Geel (Belgique), Karlsruhe (Allemagne) et Petten (Pays-Bas), contribuant ainsi à optimiser l'utilisation de ces infrastructures et laboratoires de classe mondiale.

Les collaborations fructueuses qui ont déjà été menées avec des universités, des instituts de recherche et des PME ont mis en évidence l'existence d'un grand intérêt pour l'utilisation des installations du JRC. Par cette démarche d'ouverture, le JRC cherche à diffuser les connaissances scientifiques, à stimuler la compétitivité et à contribuer à combler le fossé entre la recherche et l'industrie. Les résultats obtenus contribueront aussi au soutien de l'élaboration des politiques de l'UE, une mission du JRC.

Tibor Navracsics, commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, responsable du Centre commun de recherche, s'est exprimé en ces termes: «Le JRC compte plusieurs installations de recherche de grande valeur, dont certaines sont uniques en Europe et dans le monde. Nous savons, par des collaborations antérieures, que de nombreux chercheurs extérieurs souhaitent utiliser ces installations pour faire avancer leurs travaux liés à certains des grands défis auxquels sont confrontées nos sociétés et nos économies. L'ouverture de nos laboratoires permettra d'exploiter pleinement leur potentiel en collaboration avec les chercheurs européens et l'industrie européenne, dans l'intérêt des décideurs politiques, des entreprises et, surtout, des citoyens.»

Au cours de la phase pilote (2017-2018), trois installations du site d'Ispra seront ouvertes à des utilisateurs extérieurs. Il s'agit de l'enceinte de réaction et de l'installation d'essais aux barres d'Hopkinson du Laboratoire européen de vérification des structures (ELSA), ainsi que du laboratoire de nanobiotechnologie.

L'accès à d'autres installations du JRC en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas sera possible après la phase pilote.

Essais de résistance aux séismes et aux explosions

Le laboratoire ELSA est équipé d'une enceinte de réaction qui est la plus grande d'Europe et la deuxième au niveau mondial. Cette enceinte permet aux chercheurs de tester la résistance sismique de bâtiments comptant jusqu'à cinq étages. L'installation est équipée de capteurs et de caméras à haute résolution qui enregistrent les déformations de la construction, et d'un système informatique permettant une modélisation numérique de pointe. Les enseignements tirés des essais effectués grâce à l'enceinte de réaction servent par exemple à limiter les dommages potentiels causés par les tremblements de terre futurs dans les zones sismiques d'Europe.

Les recherches et données du JRC contribuent par ailleurs à l'élaboration des Eurocodes, un ensemble de normes européennes destinées au secteur de la construction, qui visent à promouvoir l'innovation et à rendre les bâtiments plus sûrs. Les Eurocodes sont utilisés pour la conception de bâtiments et d'ouvrages d'art tels que le viaduc de Millau en France, la voûte de la gare ferroviaire de Liège en Belgique ou le toit du hall M de l'aéroport Charles de Gaulle à Paris.

Une autre installation du laboratoire ELSA – le centre d'essais aux barres d'Hopkinson, ou HopLab – sert à tester la résistance des matériaux aux effets de souffle ou aux explosions. Le HopLab du JRC est la plus grande installation de ce type au monde (plus de 200 mètres). Il permet de soumettre à des essais de grands échantillons de matériaux ou éléments de structure dans des conditions dynamiques simulant des impacts et l'effet de souffle d'explosions.

Les scientifiques du laboratoire ELSA ont déjà collaboré avec un grand nombre d'institutions européennes et internationales, que ce soit par des projets conjoints s'inscrivant dans le cadre d'une approche concurrentielle, ou en vertu d'accords de collaboration.

Laboratoire de nanobiotechnologie

Le laboratoire de nanobiotechnologie du JRC est un laboratoire ultramoderne doté d'un large éventail d'installations et d'instruments de pointe. Le laboratoire favorise les études interdisciplinaires, les domaines privilégiés étant la caractérisation des nanomatériaux, les nanomédicaments, ainsi que les matériaux avancés et leurs interactions avec les systèmes biologiques.

L'accès au laboratoire de nanobiotechnologie sera accordé à des chercheurs extérieurs pour promouvoir le développement et l'exploitation des nanotechnologies et des matériaux avancés. Ces technologies clés génériques sont à la base de l'innovation et du développement dans différents secteurs tels que la santé, les transports et l'énergie.

Contexte

Le JRC va ouvrir l'accès à ses installations non nucléaires aux chercheurs et aux scientifiques des États membres de l'UE, des pays candidats et des pays associés au programme de recherche Horizon 2020. Il ne retirera pas de profit de cette ouverture aux utilisateurs extérieurs.

Un portail spécifique accessible au public a été mis en place sur le site web du JRC; il contient des informations sur tous les aspects liés à l'initiative «Accès ouvert aux infrastructures de recherche du JRC», y compris la publication d'appels à propositions, des informations sur les conditions et critères d'accès, ainsi que la procédure de soumission. Les appels à demandes d'accès aux trois premiers laboratoires sont disponibles sur le portail: https://ec.europa.eu/jrc/en/research-facility/open-access.

Pour en savoir plus

Brochure

IP/17/2002

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar