Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

À l'ère de la mondialisation, la Commission agit pour aider les régions à bâtir des économies résilientes

Bruxelles, le 18 juillet 2017

À l'ère de la mondialisation, la Commission agit pour aider les régions à bâtir des économies résilientes

La mondialisation a apporté d'énormes avantages aux économies moins développées de la planète et offert de nombreuses opportunités aux Européens. Toutefois, si les bénéfices sont largement répandus, les coûts, eux, sont souvent supportés de manière inégale, ainsi que l'a souligné la Commission dans son document de réflexion sur la maîtrise de la mondialisation.

Pour être à même de relever le défi de la modernisation économique, l'Europe doit doter ses régions de moyens d'action et les aider à créer de la valeur, en misant sur l'innovation, la numérisation, la décarbonation et le développement des compétences individuelles.

La Commission propose aujourd'hui une nouvelle série d'actions destinées à aider encore davantage les régions à investir dans les créneaux où elles occupent une position concurrentielle («spécialisation intelligente»), et favoriser ainsi l'innovation, la résilience et la croissance nécessaires.

M. Jyrki Katainen, vice-président chargé de l'emploi, de la croissance, de l'investissement et de la compétitivité, s'est exprimé en ces termes: «Si nous voulons récolter les fruits de la mondialisation, nous devons créer des environnements propices, dans lesquels les avancées commerciales et technologiques pourront se matérialiser. Pour relever ce défi et doter nos régions de moyens d'action, il nous faut impérativement des stratégies en matière d'investissement et d'innovation organisées et menées au niveau local

Mme Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale, a quant à elle déclaré: «Comme l'a dit le président Juncker, nous sommes entrés dans l'ère du ‘glocal', c'est-à-dire que les effets des enjeux mondiaux se ressentent en premier lieu au niveau local. Nos économies connaissent des mutations profondes, et nous sommes impuissants à renverser ce processus. En revanche, nous pouvons aider nos régions à s'armer des bons outils pour une croissance solide et durable – voilà tout l'intérêt de la spécialisation intelligente.»

Introduite en 2014 dans tous les programmes relevant de la politique régionale, l'approche de la spécialisation intelligente a prouvé son efficacité. La Commission se propose de prolonger cette expérience positive au moyen de deux projets pilotes:

  • Un soutien sur mesure, adapté aux défis particuliers que rencontrent les régions en transition industrielle: certaines régions pourront travailler (à leur demande) en partenariat avec des équipes d'experts de la Commission et en s'appuyant sur leurs stratégies de spécialisation intelligente, dans le but de stimuler leur capacité d'innovation, de supprimer les obstacles aux investissements, de doter les citoyens des compétences requises et de faire face aux mutations industrielles et sociétales.
  • Des partenariats interrégionaux pour l'innovation, bénéficiant du soutien financier de l'UE: s'inspirant du succès de l'initiative Vanguard, ce projet a pour but de recenser et de développer les projets interrégionaux «bancables» susceptibles de créer des chaînes de valeur européennes dans des secteurs prioritaires tels que les mégadonnées, la bioéconomie, l'utilisation efficace des ressources, la mobilité connectée ou la fabrication avancée.

Parallèlement à cela, la Commission intensifiera ses efforts pour aider les États membres à mettre fin aux entraves persistantes à la croissance et à créer des environnements favorables aux entreprises.L'accent sera notamment mis sur la qualité et l'ouverture de la recherche publique, la coopération entre les entreprises et les universités et la mise en adéquation des socles de compétences locaux et des besoins du marché, avec l'aide des dispositifs de soutien de la Commission.

La Commission examinera également les moyens de favoriser plus avant les synergies et associations entre les divers programmes et instruments de l'UE qui existent déjà dans le domaine de l'innovation, de la croissance et de la compétitivité.

Prochaines étapes

Les appels à manifestation d'intérêt pour le projet pilote destiné aux régions en transition industrielle seront lancés à l'automne. Les partenariats interrégionaux seront mis en place en 2017 et seront opérationnels durant toute l'année 2018.

L'expérience acquise à ce jour avec les programmes existants en matière de politique de cohésion, ainsi que les actions et les choix stratégiques décrits dans la communication présentée ce jour seront autant d'apports utiles lors de l'élaboration du prochain cadre financier, dans le contexte de la réflexion en cours sur l'avenir des finances de l'UE.

La Commission étudiera la possibilité de renforcer les liens entre les instruments existants de l'UE ayant pour objectif commun de répondre aux nouveaux défis dans le domaine de l'industrie. La spécialisation intelligente pourrait être appliquée plus largement et devenir un instrument intégré permettant d'aider l'ensemble des régions à tirer parti des changements issus de la mondialisation.

Contexte

Dans le cadre de la spécialisation intelligente, présentée comme une condition préalable à des dépenses efficaces au titre de la politique de cohésion dans le domaine de la recherche et de l'innovation, chaque région a été amenée à concevoir une stratégie d'investissement fondée sur ses propres avantages concurrentiels – des spécialités agroalimentaires au tourisme, en passant par les nanotechnologies et l'aérospatiale.

Ces stratégies permettent actuellement à des entreprises locales de bénéficier d'aides financières pour mettre au point des produits innovants et rayonner au-delà des marchés locaux. Elles ont aussi abouti à des liens plus étroits entre les milieux scientifiques et le monde des affaires, ainsi qu'à une meilleure coordination à tous les niveaux de la gouvernance locale.

Pour en savoir plus

Communication – Renforcer l'innovation dans les régions d'Europe

MEMO – Renforcer la croissance induite par l'innovation dans les régions de l'UE: un nouveau défi à relever

Fiche d'information – Actions pilotes dans le domaine de la spécialisation intelligente

Fiche d'information – Qu'est-ce que la spécialisation intelligente?

Fiches par pays – La spécialisation intelligente dans votre pays

Suivez le vice-président Katainen et la commissaire Crețu sur Twitter

IP/17/1995

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar