Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

La consultation publique sur la future politique agricole commune met en lumière les défis à relever

Bruxelles, le 7 juillet 2017

D'après les résultats de la consultation, c'est au niveau de l'UE que la politique agricole est le mieux gérée, étant axée sur les principaux aspects du soutien aux agriculteurs et de la protection environnementale.

Les citoyens européens estiment que la politique agricole devrait continuer à être gérée au niveau de l'UE et que ses deux grands objectifs devraient être le soutien aux agriculteurs et la protection de l'environnement.

Telles sont les principales conclusions de la consultation publique sur la modernisation et la simplification de la politique agricole commune (PAC) qui ont été publiées aujourd'hui sur la base de plus de 322 000 contributions émanant d'un large éventail de parties prenantes, et notamment d'agriculteurs, de citoyens, d'organisations et d'autres parties intéressées.

S'exprimant lors de la conférence intitulée «The CAP: Have your say» (La PAC: donnez-nous votre avis) qui se tient aujourd'hui à Bruxelles, au cours de laquelle les résultats de la consultation seront présentés, M. Phil Hogan, commissaire chargé de l'agriculture et du développement rural, a déclaré: «La conférence d'aujourd'hui marque une nouvelle étape importante pour l'avenir de la politique agricole commune et donne aussi l'occasion aux parties prenantes d'approfondir encore le débat. L'écho qu'a trouvé la consultation publique montre tout l'intérêt porté à la PAC, qui continue de soutenir un secteur agricole dynamique, garantit des denrées alimentaires sûres et de grande qualité à 508 millions de citoyens et apporte des investissements considérables dans les zones rurales.»

Le niveau élevé de participation à la consultation montre que la question de l'agriculture et de son rôle dans la société a pris une importance grandissante aux yeux de nombreux citoyens européens. La vaste majorité des participants (90 %) sont également convaincus que la gestion de la politique agricole au niveau de l'UE présente une réelle valeur ajoutée, étant donné qu'elle permet d'assurer des conditions de concurrence égales au sein du marché unique et de garantir une plus grande efficacité du secteur agricole face aux défis communs que sont notamment la protection de l'environnement (85 %) et la lutte contre le changement climatique (73 %). La nécessité de préserver la cohésion économique, sociale et territoriale dans toute l'UE (86 %) et celle d'un cadre commun de partage des bonnes pratiques (91 %) ont aussi été mentionnées fréquemment.

Des objectifs clairs

Les résultats de la consultation montrent aussi clairement ce qui est attendu de la politique agricole commune. L'objectif consistant à assurer un niveau de vie équitable aux agriculteurs est considéré comme essentiel, une majorité des participants (88 %) reconnaissant que les revenus des agriculteurs sont inférieurs au revenu moyen dans l'UE et que les agriculteurs ne perçoivent qu'une petite partie du prix final des denrées alimentaires à la consommation (97 %). L'aide directe aux revenus des agriculteurs est vue comme le meilleur moyen de parvenir à cet objectif (66 % des participants).

L'autre grand objectif de la PAC devrait être d'encourager les agriculteurs à jouer leur rôle dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l'environnement, la préservation de la biodiversité, la réduction de la dégradation des sols et l'utilisation plus raisonnée des pesticides et engrais.

Il ressort également sans ambiguïté des résultats de la consultation que les citoyens tout comme les agriculteurs souhaitent une simplification et une débureaucratisation de la future PAC afin qu'elle puisse véritablement répondre à ces défis.

Les résultats de la consultation viendront étayer la réflexion que mène actuellement la Commission sur l'avenir de l'alimentation et de l'agriculture. Une communication sur la modernisation et la simplification de la PAC sera publiée après l'analyse d'impact des propositions envisageables sur la politique à mener.

Contexte

La consultation publique sur la modernisation et la simplification de la PAC a été mise en ligne le 2 février 2017 et s'est déroulée jusqu'au 2 mai 2017. Elle était ouverte à l'ensemble des citoyens et organisations intéressés, sous la forme d'un questionnaire disponible dans les 23 langues officielles de l'UE.

L'objectif de la consultation était de recueillir l'avis des agriculteurs, des organisations et de toute autre partie intéressée sur trois grands thèmes: l'agriculture, les zones rurales et la PAC aujourd'hui; les objectifs et la gouvernance de la PAC; l'agriculture, les zones rurales et la PAC demain. Elle comportait 28 questions fermées (à choix multiple), cinq questions ouvertes, et permettait le téléchargement de prises de position écrites.

Pour en savoir plus

Toutes les réponses recueillies lors de la consultation ainsi qu'une synthèse des résultats seront publiées ici.

«The CAP: Have your say» (La PAC: donnez-nous votre avis) – Les rapports et documents relatifs à la conférence seront disponibles ici.

IP/17/1939

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar