Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT

Commission européenne - Communiqué de presse

Solidarité avec l'Italie: 1,2 milliard d'euros provenant des fonds de l'Union pour soutenir les travaux de reconstruction après les séismes

Bruxelles, le 21 juin 2017

La Commission propose de mobiliser le Fonds de solidarité de l'Union européenne à hauteur de 1,2 milliard d'euros, à la suite des séismes qui ont frappé les régions italiennes des Abruzzes, du Latium, des Marches et de l'Ombrie en 2016 et 2017; il s'agit de la somme la plus élevée jamais mobilisée en une seule fois.

Dès le premier jour, la Commission a apporté son soutien pour répondre à la situation d'urgence immédiate et s'est engagée à se tenir aux côtés de l'Italie tout au long du processus de reconstruction. La proposition présentée aujourd'hui est une nouvelle preuve de la concrétisation de cette promesse.

Le président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker, s'est exprimé en ces termes: «Nous n'avons pas oublié. Pour sa résilience, son courage inébranlable et sa détermination à aller de l'avant, la population italienne mérite toute notre admiration. Nous avions promis de ne pas laisser l'Italie affronter seule cette tragédie et nous honorons cet engagement. L'Union soutiendra la reconstruction dans les quatre régions touchées et contribuera au financement de la restauration de la Basilique de San Benedetto à Norcia. Nous allons travailler main dans la main avec le gouvernement et les autorités locales pour que les habitants de ces régions puissent tourner la page de ce chapitre douloureux et se construire un nouvel avenir.»

Mme Corina Creţu, commissaire européenne chargée de la politique régionale, a ajouté: «Ce montant exceptionnel du Fonds de solidarité de l'Union aidera l'Ombrie, le Latium, les Marches et les Abruzzes à se remettre sur pied et à rebondir. Je suis allée en Ombrie en février et j'ai réaffirmé la solidarité de la Commission européenne en faveur des personnes qui ont tout perdu lors des séismes, ainsi que notre volonté de soutenir les efforts de reconstruction. De nouvelles habitations et de nouvelles écoles seront construites et l'activité économique reprendra. Et l'Union se tiendra aux côtés de l'Italie, à chaque étape du processus.»

Le Fonds de solidarité de l'Union soutiendra les opérations de reconstruction et relancera l'activité économique dans les régions sinistrées. Les fonds peuvent également servir à couvrir les coûts des services d'urgence, des hébergements temporaires et des opérations de nettoyage, ainsi que des mesures de protection des sites du patrimoine culturel, afin d'alléger la charge financière supportée par les autorités italiennes en ce moment.

Une première tranche d'aide, d'un montant de 30 millions d'euros, a déjà été versée en décembre 2016. Cette proposition d'aide doit désormais être approuvée par le Parlement européen et par le Conseil.

Contexte

Le Fonds de solidarité de l'Union européenne (FSUE) a été créé pour soutenir, au moyen d'une aide financière, les États membres de l'Union et les pays candidats à l'adhésion frappés par des catastrophes naturelles, que ce soit au niveau national ou régional. L'Italie est le principal bénéficiaire du Fonds depuis sa création, 1,3 milliard d'euros ayant été mobilisés en sa faveur entre 2003 et 2014.

Le 16 novembre, la Commission a reçu la demande d'aide au titre du FSUE présentée par l'Italie et elle s'est engagée à la traiter le plus rapidement possible. Un premier versement de 30 millions d'euros a été débloqué en décembre.

Pour compléter l'aide octroyée au titre du FSUE, la Commission a proposé de modifier le règlement relatif à la politique de cohésion pour la période 2014-2020, afin d'accroître le soutien de l'Union européenne à la suite de catastrophes naturelles et d'épargner les ressources nationales. Un taux de cofinancement exceptionnel de l'Union de 95 % pour les opérations de reconstruction, financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER), a été approuvé par le Parlement européen le 13 juin et doit maintenant recevoir le soutien du Conseil.

Enfin, l'Italie devrait bénéficier jusqu'en 2020 d'une enveloppe supplémentaire de 1,6 milliard d'euros issus des fonds relevant de la politique de cohésion, à la suite de la réévaluation des dotations de la politique de cohésion afin de tenir compte des effets de la crise. Les autorités italiennes consacreront une partie de cette enveloppe aux régions touchées.

Pour en savoir plus

Fonds de solidarité de l'Union européenne

Liste de toutes les interventions du FSUE depuis 2002

Fiche d'information – Comment l'aide du FSUE est-elle calculée?

Fiche d'information - Soutien de l'Union en faveur de l'Italie

IP/17/1665

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar