Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

100 indications géographiques européennes devraient être protégées en Chine

Bruxelles, le 2 juin 2017

100 indications géographiques européennes devraient être protégées en Chine

L'UE et la Chine ont convenu aujourd'hui de publier formellement une liste de deux cents indications géographiques européennes et chinoises (100 pour chacune des parties), qui seront examinées à des fins de protection dans le cadre d'un accord bilatéral qui sera conclu en 2017.

Cette publication lance la procédure de protection des produits énumérés contre les imitations et les usurpations et devrait se traduire par des bénéfices commerciaux réciproques et une meilleure sensibilisation des consommateurs ainsi qu'une demande accrue de produits de qualité dans l'Union européenne et en Chine.

La liste des produits en lice pour être protégés en Chine, établie par l'Union, comprend notamment la bière de Bavière (Bayerisches Bier), la Feta, le Queso Manchego, le Champagne, le Gorgonzola et la vodka polonaise (Polska Wódka), tandis que parmi les produits chinois pour lesquels les autorités chinoises souhaitent obtenir le statut d'indications géographiques dans l'Union figurent, par exemple, les pommes de Yantái (Yantai Ping Guo), le thé au jasmin du Hengxian (Hengxian Mo Li Hua Cha), le riz de Panjin (Panjin Da Mi) et la mangue de Baise (Baise Mang Guo). La publication de ces listes s'inscrit dans la procédure standard et marque le début d'une période au cours de laquelle les parties intéressées présentent leurs observations.

Le marché chinois des produits agroalimentaires est l'un des plus importants au monde et se développe d'année en année, sous l'effet de l'essor de la classe moyenne qui apprécie les denrées alimentaires et les boissons européennes, souvent en raison de ses voyages internationaux. Le pays jouit également d'une riche tradition d'indications géographiques, dont un grand nombre sont encore largement inconnues des consommateurs européens, mais qui devraient désormais devenir plus largement accessibles grâce à l'accord.

Le commissaire européen à l'agriculture, M. Phil Hogan, a déclaré aujourd'hui: «Les produits de l'UE couverts par des indications géographiques constituent une véritable réussite, et les ventes sont en progression dans le monde entier. Partout dans le monde, les consommateurs ont confiance dans notre système de classification des indications géographiques; en d'autres termes, ils ont confiance dans l'origine et la qualité des produits, pour lesquels ils sont disposés à payer un prix plus élevé, ce qui implique une prime plus élevée pour les agriculteurs. Une étroite coopération avec nos partenaires commerciaux mondiaux tels que la Chine est un atout: elle est bénéfique pour nos agriculteurs et nos entreprises agricoles; elle renforce les relations commerciales entre des opérateurs ayant la même vision; et naturellement, elle bénéficie aux consommateurs des deux parties à l'accord.»

La coopération UE-Chine en matière d'indications géographiques a commencé il y a plus de 10 ans et a abouti à la protection de 10 indications géographiques des deux côtés au titre de la législation de l'UE et de la Chine. Sur la base de cette coopération initiale, l'UE et la Chine ont commencé en 2010 à négocier un accord bilatéral de coopération et de protection relatif à des indications géographiques. La première étape de ce processus est la publication des deux listes de 100 produits de chacune des parties que l'autre partie protégera sur son territoire dès l'entrée en vigueur de l'accord.

Les parties intéressées disposent maintenant d'un délai de deux mois pour formuler leurs observations sur les produits sélectionnés par l'UE et la Chine, et, si nécessaire, faire part de leurs objections aux autorités de l'UE ou aux autorités chinoises.

Les indications géographiques constituent l'une des grandes réussites de l'agriculture européenne; l'UE compte plus de 3 300 dénominations enregistrées. Par ailleurs, quelque 1 250 dénominations de pays tiers sont également protégées dans l'UE, dans la majeure partie des cas grâce à des accords bilatéraux comme celui qui sera conclu avec la Chine. En valeur, le marché des indications géographiques de l'Union européenne avoisine les 54,3 milliards d'euros et représente 15 % du total des exportations de denrées alimentaires et de boissons de l'UE.

Pour en savoir plus

Déclaration commune de la Commission et du gouvernement de la République populaire de Chine

Liste des indications géographiques européennes publiées

Liste des indications géographiques chinoises publiées

Politique de l'UE en matière de qualité des produits agricoles

Indications géographiques de l'UE et de la Chine – Projet «10 + 10»

IP/17/1507

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar