Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE renforce son aide humanitaire en faveur du Myanmar/de la Birmanie, plaide pour un plus grand accès à l'aide

Bruxelles, le 15 mai 2017

M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, a achevé sa visite officielle au Myanmar/en Birmanie en annonçant qu'une nouvelle enveloppe de 12 millions d'euros serait allouée au pays dans le cadre d'un programme d'aide global de 27 millions d'euros destiné aux pays d'Asie du Sud et de l'Est et du Pacifique.

En tant que premier commissaire à visiter le nord de l'État Rakhine, il a plaidé en faveur d'un meilleur accès pour les organisations humanitaires actives dans la région et a visité plusieurs projets humanitaires financés par l'Union.

«L'Union européenne est résolue à apporter son soutien aux personnes en détresse au Myanmar/en Birmanie. La récente flambée de violence dans le nord de l'État Rakhine a engendré des besoins humanitaires urgents. Au cours de ma visite, j'ai pu constater que les taux de malnutrition avaient augmenté dans le sillage de la crise récente. Nos partenaires humanitaires aident les pouvoirs publics à mettre en place une stratégie de sécurité alimentaire et de nutrition en faveur de cette région, mais nous avons toujours besoin d'un meilleur accès humanitaire afin de faciliter une réaction rapide et complète des organismes humanitaires et de pouvoir venir en aide à l'ensemble des populations touchées. Il importe tout particulièrement d'aider les civils rohingyas qui ont subi des déplacements forcés et de soutenir leurs moyens de subsistance.», a déclaré M. Stylianides.

Plus d'un demi-million de personnes au Myanmar/en Birmanie ont besoin d'une aide humanitaire. Sont comprises dans ce chiffre près de 220 000 personnes déplacées. Plus de 9 millions d'euros provenant de la nouvelle enveloppe accordée par l'UE iront à l'aide humanitaire directe aux populations vivant dans les zones de conflit (qui comprennent les États Rakhine, Shan et Kachin), tandis que les 3 millions d'euros restants permettront de financer des actions de réduction des risques de catastrophes visant à renforcer la capacité de résistance des populations menacées par les catastrophes naturelles.

Depuis 1994, la Commission européenne a versé 229 millions d'euros d'aide humanitaire au Myanmar/à la Birmanie.

La couverture photo et vidéo de la visite est disponible sur EbS.

Contexte

La visite fait suite à la réunion qui s'est tenue le 2 mai à Bruxelles entre, d'une part, Mme Federica Mogherini, haute représentante/vice-présidente, et le commissaire Stylianides et, d'autre part, Mme Daw Aung San Suu Kyi, conseillère d'État et ministre des affaires étrangères.

Au début du mois d'octobre 2016, une attaque meurtrière sur trois postes de garde-frontières dans le nord de l'État Rakhine a déclenché des opérations militaires qui ont entraîné la suspension des actions humanitaires dans la région. À ce jour, plus de 130 000 personnes qui étaient tributaires de l'aide demeurent dépourvues de l'assistance régulière dont elles ont tant besoin.

On estime que, dans cette région, 800 000 Rohingyas sont privés de leurs droits les plus élémentaires, et les restrictions de déplacement ont des incidences importantes sur leurs moyens de subsistance et l'accès aux services de base. Tant dans le nord de l'État Rakhine que dans l'État Kachin, l'accès humanitaire reste problématique.

Depuis 1994, le service d'aide humanitaire de la Commission européenne a alloué 145 millions d'euros d'aide d'urgence aux victimes de conflits, de violences communautaires et d'épidémies, tandis que 84 millions d'euros sont allés aux victimes de catastrophes naturelles et au soutien aux programmes de réduction des risques de catastrophe et de préparation aux catastrophes dans le pays. L'aide de l'UE est fournie en toute impartialité aux populations touchées, sans considération de race, d'appartenance à un groupe ethnique, de religion, de sexe, d'âge, de nationalité ou d'appartenance politique.

Pour en savoir plus

Fiche-info sur le Myanmar/la Birmanie

Fiche-info sur la crise des Rohingya

IP/17/1310

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar